Archives du blog

Deux hommes prostituent trois mineures dans un appartement aux Pavillons-sous-Bois !

Cette histoire glauque a eu lieu and un appartement de l’allée de Berlin aux Pavillons-sous-Bois. 3 jeunes filles, de 16 à 17 ans au moment des faits, ont été prostituées de force par deux individus peu scrupuleux. Ces trois jeunes filles avaient fugué et sont originaires de Bordeaux, sans aucune attache en région Parisienne.

Tout commence par une « dette » qu’une des jeunes filles doit s’acquitter pour avoir abîmé la voiture d’un des prévenus. Cette dette de 200 € passe rapidement à 1000 € sous l’effet des agios ! Pour héberger ces filles fugueuses et pour payer cette dette, les deux lascars leur proposent de se prostituer. Quelques annonces Internet suffisent à faire venir de nombreux individus qui font la queue en bas de l’immeuble. Les filles auront jusqu’à 7 clients par jour, apportant un maximum d’argent aux deux compères.

Finalement, la mère de l’une des jeunes filles découvre le pot aux roses et alerte la police, qui interpellera les deux individus. Ils seront condamnés de 2 à 3 ans de prison dont une partie avec sursis, les peines sont assorties d’un mandat d’arrêt.

Un habitant d’Aulnay-sous-Bois faisait du proxénétisme sur mineure à Saint-Germain-en-Laye

@Le Parisien

Cette histoire commence durant la soirée du 16 février dernier devant l’hôtel Campanile de Saint-Germain-en-Laye. Les policiers de la brigade anti-criminalité surveillent une voiture avec deux hommes à bord. Ils sont rejoints par une jeune fille de 17 ans et la voiture file dans la nuit. Les forces de l’ordre décident de l’intercepter et contrôlent les identités du trio. Lors de la fouille, les fonctionnaires découvrent un peu de résine de cannabis. Cette jeune apprentie, qui habite officiellement à Lausanne (Suisse), est arrêtée et placée en garde à vue au commissariat.

Un SMS, provenant d’un des occupants de la voiture dans laquelle elle a été arrêtée, semble être un message de proxénète. Il lui ordonne d’aller travailler, précisant qu’il va la conduire sur un lieu de rendez-vous. L’ado estime qu’en quelques semaines, elle est parvenue à gagner 7 000 € et qu’elle a reversé 1 000 € à son souteneur contre sa protection.

Mardi, cet homme s’est présenté au commissariat de Saint-Germain-en-Laye, au lendemain d’une visite infructueuse des enquêteurs à son domicile d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il a été placé en garde à vue et lors de son audition, il a expliqué qu’il était tombé amoureux de l’ado qu’il croyait plus âgée. Il affirme aussi avoir découvert durant cette relation sentimentale qu’elle se livrait à la prostitution. Ce serait donc « par amour » qu’il l’accompagnait, pour « la protéger » lors des passes. Il a été remis en liberté avec une convocation devant le tribunal correctionnel pour le 4 octobre prochain.

Source et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :