Publicités

Archives du blog

Vidéo : Exercice cynotechnique par les sapeurs pompiers d’Aulnay-sous-Bois

cynotechnique_aulnay_pompiers

        Vidéo

La rédaction vous invite à découvrir en vidéo un exercice cynotechnique effectué par les sapeurs pompiers d’Aulnay en cliquant sur l’image ci-contre.

Reportage réalisé par Aurore Buselin lors de la journée portes ouvertes du 7 mai 2016.

Publicités

Portes ouvertes chez les pompiers d’Aulnay-sous-Bois le 7 mai 2016

Pompiers_AulnayLes sapeurs pompiers de Paris situés dans la caserne à Aulnay-sous-Bois (156 route de Mitry) organise une journée portes ouvertes le samedi 7 Mai 2016, de 11h00 à 18h00.

Au programme :

  • Manœuvre incendie 
  • Manœuvre de recherche de personnes avec équipe cynotechnique
  • Manœuvre de désincarcération
  • Manœuvre feu de véhicule

Avec de nombreux ateliers et stand restauration sur place.

Tout le détail en cliquant sur l’image ci-contre.

Violent incendie au Galion à Aulnay-sous-Bois avec le marché régional évacué dans la panique !

incendie_galion_aulnay_crameMobilisation générale des pompiers suite à un incendie au galion dans les 3000, où le feu aurait pris au premier étage d’une tour de bureaux du logement Francilien. Le sinistre a commencé vers 9h, des centaines de personnes ont été évacuées. Les habitants restants doivent s’éloigner des fenêtres.

incendie_galion_aulnay_tours

Les pompiers ont commencé à quitter la cité après 2h30 d’intervention. Les policiers ont demandé aux habitants de ne pas s’approcher de la zone incendiée. Pas de blessé à déplorer.

marche_galion_incendie

Merci à Mickael pour les nombreuses photos envoyées.

Vidéo : Spectaculaire manoeuvre de la nacelle d’un camion de pompiers

pompier_manoeuvre

Vidéo

Notre correspondante Aurore Buselin vous invite à découvrir une vidéo d’une manœuvre impressionnante d’une nacelle d’un camion de pompiers en cliquant sur l’image ci-contre.

Ceci s’est déroulé lors du salon du jardin à Montreuil le week-end dernier.

Vidéo : Police et pompier sur la Départementale 115 lors d’un accident à Villepinte

accident_villepinte

Vidéo

Samedi dernier, à proximité de la zone d’activité de Villepinte sur la départementale, pompiers, policiers municipaux et nationaux s’activaient à Villepinte, sur la route Départementale 115. Un accident serait à l’origine de cette intervention spectaculaire, que vous pouvez visionner en cliquant sur l’image ci-contre.

Journée porte ouverte de la caserne des sapeurs-pompiers à ’Aulnay-sous-Bois le 31 mai

POMPIERS-AUne journée porte ouverte est organisée le dimanche 31 mai 2015, de 1h00 à 18h00, dans la caserne des pompiers située au 156 route de Mitry (à proximité du nouveau cimetière). Vous aurez la possibilité de manger sur place et d’acheter des souvenirs.

Programmation de la journée :

  • 11h : ouverture des portes
  • 13h : manœuvre incendie (simulation feu d’appartement)
  • 14h : manœuvre de recherche de personnes avec présence
             des équipes cynotechnique
  • 15h : manœuvre de désincarcération (simulation d’accident de circulation)
  • 16h : manœuvre feu de voiture
  • 18h : fermeture de portes

De quoi faire rêver celles et ceux qui souhaitent devenir pompier ou de découvrir le métier des soldats du feu.

Source : site de la ville

Une conductrice d’Aulnay-sous-Bois de 14 ans percute un camion de pompiers à Montreuil et prend la fuite !

Autoroute_A3_AccidentUne jeune fille de 14 ans, au volant d’une voiture, a violemment percuté mercredi soir un camion de pompiers à Montreuil. Paniquée, celle-ci a pris la fuite abandonnant ses deux amies blessées dans le véhicule.Le camion de pompier transportait un homme alcoolisé.

Une femme était resté bloqué à l’intérieur du véhicule endommagé. La jeune femme de 21 ans souffre d’une plaie à la tête et a été hospitalisée. La seconde passagère, âgée de 14 ans, souffre de douleurs cervicales. La conductrice fuyarde est originaire d’Aulnay-sous-Bois.

 

Sapeur-pompier volontaire : le ministère de l’intérieur lance une campagne de recrutement

POMPIERS-ALe ministère de l’intérieur, en partenariat avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) propose depuis le 13 juin 2014 une campagne « sapeur-pompier + volontaire = moi aussi » pour la promotion de l’engagement citoyen que représente le volontariat chez les sapeurs-pompiers.

Un web documentaire sur le site du ministère de l’intérieur présente des portraits de sapeurs-pompiers volontaires. Vous avez accès aux nombreux témoignages permettant de mieux comprendre les interactions positives entre volontariat, vie privée et parcours professionnel.

Toute personne déjà engagée dans la vie active et qui souhaite donner de son temps pour les autres peut devenir sapeur-pompier volontaire si les conditions d’engagement sont remplies :

  • âge,
  • aptitude physique,
  • situation au regard du service national,
  • situation au regard de la citoyenneté.

Le sapeur-pompier volontaire s’engage pour une période de cinq ans, tacitement reconduite.

Pour s’engager, il suffit d’adresser sa candidature directement au Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de votre département en joignant :

  • une lettre de motivation,
  • un CV,
  • la copie des titres, diplômes ou attestations de formation.

C’est la loi n° 2011-851 du 20 juillet 2011 relative à l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires qui définit « l’engagement citoyen en qualité de sapeur-pompier volontaire comme une activité reposant sur le volontariat et le bénévolat, exercée dans des conditions qui lui sont propres ».

Article proposé par Annie Neveu

Temps de travail : les sapeurs-pompiers appelés à revoir leur organisation

POMPIERS-ARévolution annoncée dans les services d’incendie et de secours : le décret sur le temps de travail des sapeurs-pompiers professionnels est paru au Journal officiel du 20 décembre 2013. Cette réforme, vue « comme une chance de réorganisation » par le président de la Conférence nationale des services d’incendie et de secours, Yves Rome, met désormais la France en conformité avec les exigences européennes.

A partir du 1er janvier 2014, les services départementaux d’incendie et de secours sont appelés à revoir l’organisation du temps de travail de leurs sapeurs-pompiers. C’est ce qui ressort du décret n°2013-1186 du 18 décembre 2013 paru au JO du 20 décembre.

Pour se mettre en conformité avec la législation européenne sur la santé et la sécurité au travail, le décompte du temps de travail devient semestriel : la limite annuelle de 2 400 heures précédemment en vigueur passe à un plafond semestriel de 1 128 heures, soit 2 256 heures par an. Ce qui permet de respecter la limite maximale de 48 heures hebdomadaires en moyenne sur 47 semaines de travail. Le nombre de gardes de 24 heures est plafonné pour chaque sapeur-pompier professionnel à 47 pour chaque semestre (94 par an).

2 256 heures tout compris – L’organisation doit également être modifiée pour les SPP disposant d’un logement. En effet, le décret impose de mettre fin, au plus tard le 1er juillet 2016, à la majoration du temps d’équivalence pour les sapeurs-pompiers professionnels logés. En contrepartie de leur logement, certains SPP étaient en effet jusqu’à maintenant autorisés à dépasser le plafond de 2 400 heures.

« Il n’existait pas réellement de plafond pour les SPP logés auparavant. Avec le système d’équivalence, il était possible, avec des gardes de 24 heures, d’aller au-delà de 1 607 heures (régime des 35 heures dans la FPT, ndlr), et même de dépasser le seuil de 2 400 heures pour les personnels logés. Désormais, le plafond du temps de travail est fixé à 2 256 heures au total, y compris les heures supplémentaires », précise Eric Florès, président délégué de la commission fédérale des SPP à la FNSPF.

Vendre les logements ? – Une disposition qui pose des difficultés notamment en Ile-de-France, où de nombreux sapeurs-pompiers professionnels disposent d’un logement. Certains services départementaux d’incendie et de secours (Sdis) envisagent du coup de se séparer des logements qu’ils possèdent. C’est le cas par exemple dans le Rhône, où la totalité des logements seront vendus au 31 décembre (lire aussi l’interview de Yves Rome ci-dessous).

Face à cette réforme du temps de travail, de nombreux Sdis vont devoir s’adapter. Au cas par cas. « La difficulté est grande. Il existe 100 régimes de travail différents. Il va falloir bien regarder les courbes d’activité et adapter régimes de travail et effectifs », souligne Eric Florès.

«En gros, la proportion de Sdis où le régime de garde de 24 heures prédomine est de 25 %, ceux qui sont à 12 heures de garde représentent 10 %, les régimes mixtes 30 % et les Sdis où aucun régime ne prédominent représentent 35 % du total », souligne le consultant Mathieu Lamotte. Pour le spécialiste, le décret n’impacte directement que les SPP qui assurent plus de 94 gardes par an, et ceux qui sont logés en contrepartie de gardes supplémentaires à assurer. Au total, tous les régimes de garde restent possibles (gardes de 24 heures, gardes de 12 heures, gardes mixtes) dans la mesure où le plafond de 94 gardes de 24 heures par an est respecté.

Adapter en fonction du moment de la journée – Lors de la journée nationale des Sdis du 11 décembre, Mathieu Lamotte a également exposé plusieurs pistes d’amélioration pour aider les Sdis à se mettre en conformité avec le nouveau décret. Notamment « adapter les niveaux de garde/astreinte à la sollicitation opérationnelle jour/nuit, jour ouvré/jour non ouvré, haute saison/basse saison, tout en prévoyant le dimensionnement nécessaire pour couvrir l’aléa ». En effet, pour un tiers des Sdis, le niveau de garde est le même de jour que de nuit. Et entre 2009 et 2012, le niveau de garde nocturne a très peu varié.

Autres pistes évoquées :

  • « recentrer les missions sur le coeur de métier des Sdis,
  • encadrer le format des départs-types et des effectifs mobilisés,
  • se réinterroger sur la complémentarité entre garde et astreinte (c’est-à-dire avoir davantage recours aux sapeurs-pompiers volontaires, ndlr),
  • encadrer les niveaux de garde non pas à un niveau plancher autorisant un sur-effectif mais à un niveau déterminé (plafond=plancher)
  • mutualiser la garde/astreinte par bassin de risques, notamment dans les agglomérations mais pas seulement,
  • prévenir pour réduire l’absentéisme, notamment lié à l’accidentologie sportive. »

Avec ce décret, la France se met en conformité avec la législation européenne. Une plainte du syndicat FA/SPP-PATS avait été déposée contre le régime de garde de 24 heures, défini par le décret du 31 décembre 2001 relatif au temps de travail des SPP. En septembre 2012, la Commission européenne avait mis la France en demeure de se mettre en conformité avec la directive 2003/88/CE du 4 novembre 2003 portant sur la santé et la sécurité au travail.

Bal des pompiers le 13 juillet 2013 à la Ferme du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois

POMPIERS-ALe traditionnel bal des pompiers a lieu ce samedi 13 juillet 2013, à 20h00, à la Ferme du Vieux-Pays. Ce bal populaire rassemblera de nombreuses personnes et fait partie de cette tradition du 13 juillet. Entrée libre

%d blogueurs aiment cette page :