Archives du blog

A Aulnay-sous-Bois, la CFTC interroge les candidats aux élections municipales

La CFTC d’Aulnay-sous-Bois interroge les différents candidats aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois. Plusieurs thèmes sont abordés :

  • Le temps de travail
  • Le pouvoir d’achat
  • La santé
  • La loi de transformation de la fonction publique
  • La formation, carrière et politique RH
  • La traditionnelle chasse aux sorcières
  • Le management
  • L’AEPC, les oeuvres sociales

Pour télécharger le formulaire complet, cliquer ici ou sur l’image ci-contre.

Elections législatives dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis : A L’AIDE !

Ca approche et pourtant quel dilemme car peut être plus important que l’élection du Président de la République, un député  vote quand même les lois qui orientent  continuellement notre quotidien , aie, aie, aie

Pour un électeur sans étiquette politique, pour un électeur sans préjugés sur l’un ou l’autre, pour un électeur désormais perdu dans une nouvelle situation inédite, que faire ? Au secours

Ce que j’entends, ce que je lis….sans bien connaître tous les tenants et aboutissants mais qui les connait réellement, je ne sais ?

La France du PR , la France du PS , la France insoumise, la France en marche, la France du Front nationale,  …11 candidats, il faut déjà faire un premier tri et après ? Mais au fait la France, c’est moi, c’est vous. 

Avec de telles banalités, je n’avance pourtant pas . On m’a parlé d’un nouveau Président de la République, assez jeune en l’ocurrence , et pourtant il semble en vouloir alors pourquoi pas tenter l’expérience ?

Oui mais à Aulnay pas si simple, le candidat de la trajectoire du moment en pleine euphorie  «Le mouvement en marche » je crois, est paraît-il déjà bien marqué par ses différentes atermoiements  sur Aulnay, dans mon oreillette, on me dit même de nombreuses fréquentations politiques, assez surprenant quand même, c’est beaucoup et puis cela est devenu une habitude, une totale disparition du débat public aulnaysien sauf au moment des élections, de l’opportunisme ? Comment le mouvement en marche, intègre parait-il, a-t-il pu accepter cette investiture ? Enfin moi je ne sais pas, on me dit …., peut être des rumeurs ?

Mais alors qui ?

ou le candidat PS ? PS, ça me rappelle quelques chose mais je ne parviens pas à m’en souvenir ? Je lis sur la page de ce candidat des prévisions pour demain :   «  Ensemble prenons notre destin en main  »  au cas il serait réélu mais pas grand-chose sur le passé, sur 5 ans d’activités, où est son bilan pour mériter un second mandat.  Qu’a-t-il fait sur Aulnay ? Moi sais pas ? Une belle formule : « Nous avons droit au meilleur » , j’avoue en être « ébaubi »

Mais alors qui ?

Ou le candidat PR ? Mais un député doit être capable de s’exprimer, d’argumenter,  de discuter…., et là, j’ai l’impression que ce n’est pas le cas depuis plusieurs années en tant qu’élu sur Aulnay, un peu inconnu, et ça je le sais pour l’avoir constaté au travers de rencontres, de réunions…le PR aurai-t-il presque abandonné la partie dès le départ ? Sûr que sur Aulnay, le choix d’un  véritable candidat semblait bien difficile parmi ses élus.

Mais alors qui ?

Ou la candidate de la « France Insoumise », connais pas ? Mais toujours à ce que l’on m’a dit, une candidate très, très insoumise, je n’en sais pas plus et très jeune, certes pas un défaut mais peut être un handicap à ce niveau ? des rumeurs ?

Mais alors qui ?

Ou le candidat à l’élection présidentielle qui fait l’honneur à la Seine Saint Denis de se présenter dans notre circonscription sous le logo UPR, ce qui signifie ?  Il est du secteur ? D’où vient-il subitement ? Aucune explication ?

Mais alors qui ?

Ou qui ? Après je ne sais plus, totale confusion , j’ai même lu : « AEPJ », vous connaissez, j’explique « Allons Enfants (pas de la patrie), le Parti de la Jeunesse »,  j’en reste sans voix pour mon prochain vote.

Même le PC a disparu de la sphère de la circonscription (où sont les élus municipaux ?) enfin pas que locale…

Il est certain qu’une telle élection ne devrait pas être traitée de façon humoristique (parfois noire) mais dans notre circonscription, cela est particulièrement bien triste, aucun candidat de part son orientation politique, de part sa personnalité, de part son passé ….ne me semble susceptible de fréquenter cette grande maison qu’est l’assemblée nationale, je ne souhaite pas prendre de risques.

Et pourtant, la soupe de l’Assemblée Nationale semble si bonne, je voudrais bien la partager puisque j’en paye aussi une partie… : une inflation de candidats 178 en Seine Saint Denis contre 148 en 2012

NON, je ne suis pas convaincu….Reste une possibilité …, le vote blanc mais inutile, alors ?

Place maintenant aux commentaires acerbes …

Source : Contribution externe

11 candidats dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis aux législatives 2017

Ce seront au total 11 candidats qui vont s’affronter pour tenter de succéder au député sortant Daniel Goldberg (PS), dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis. Des candidats plus ou moins connus pour un épilogue tant attendu après une élection présidentielle à rebondissements.

Parmi les favoris, il y a :

  • Daniel Goldberg, le député PS sortant. Malgré une bonne notoriété, M. Goldberg risque de pâtir de l’image actuelle du Parti Socialiste et de ses dissensions. Son image locale suffira t-elle pour faire un deuxième mandat dans cette circonscription ?
  • Alain Ramadier, adjoint LR, part lui dans une nouvelle bataille après avoir été évincé en 2010 du conseil régional Ile-de-France. Il a le soutien du maire d’Aulnay Bruno Beschizza et du maire des Pavillons-sous-Bois Philippe Dallier. Mais la campagne chaotique de François Fillon à l’élection présidentielle et son relatif manque de notoriété risquent de lui coûter quelques points
  • Billel Ouadah, homme politique local de longue date, qui devrait être porté par la vague Macron grâce à son étiquette En Marche ! Cependant, quelques tensions au sein de son mouvement local et un blog politique local qui souhaite lui pourrir sa campagne ne vont pas l’aider à sécuriser cette circonscription

Parmi les outsiders :

  • Huguette Fatna, du Front National, qui bénéficie d’une bonne notoriété régionale mais qui n’est pas implantée durablement dans la circonscription
  • Ambre Froment de la France Insoumise qui, malgré un excellent score de Jean-Luc Mélenchon dans la circonscription, pourrait souffrir de sa jeunesse et de sa fougue
  • François Asselineau, de l’UPR, star de la circonscription depuis sa candidature à l’élection présidentielle, qui pourrait prendre des voix à Alain Ramadier, mais dont le programme plus qu’euro-sceptique pourrait rebuter

Les autres candidats :

  • Gaëtan Minardi de Lutte Ouvrière, ancien candidat dans la 8ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, tentera sa chance dans la 10ème
  • Dominique Vidal (NP)
  • Maxime Kundid, candidat Allons Enfants Le Parti de la Jeunesse
  • Jean-Marie Touzin du PCF, qui devra combatte Ambre Froment sur le même espace politique
  • Emmanuelle Bosviel, apparentée Debout La France

 

%d blogueurs aiment cette page :