Publicités

Archives du blog

Bruno Beschizza répond à Miguel Hernandez concernant la réduction de l’activité patinoire à Aulnay-sous-Bois

Numerisation de votre documentMiguel Hernandez, conseiller municipal d’opposition à Aulnay-sous-Bois, avait interpellé le Maire Bruno Beschizza sur la réduction du temps d’activité de la patinoire (3 semaines, dans la Ferme du Vieux-Pays).

M. Beschizza répond à M. Hernandez sur les raisons de cette réduction, même si ce dernier semble toujours dubitatif sur l’absence de chiffres sur les économies réalisées.

Vous pouvez consulter cette réponse en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Publicités

Miguel Hernandez interpelle Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, sur la réduction de la Patinoire

Hernandez_RomsMonsieur le Maire,

Depuis plusieurs années, les aulnaysiennes et les aulnaysiens attendent avec impatience l’installation de la patinoire à la Ferme du Vieux Pays à Aulnay-Sous-Bois.
Prévue à l’origine pour 8 semaines, puis 6 semaines, la patinoire est devenue au fil des ans un lieu sportif, de détente et de loisir.

Cette patinoire permet chaque année à plus de 12000 visiteurs de pratiquer un sport de glisse parfois inaccessible pour de nombreuses familles
Elle permet aux enfants des écoles de s’inscrire dans un projet pédagogique qui trouve des prolongement durant toute l’année scolaire avec le projet Glisse.
Elle permet aux animateurs de proposer une sortie détente aux enfants fréquentant les centres de loisirs.
Enfin, elle permet de pratiquer une activité familiale pour de nombreux aulnaysiennes et aulnaysiens.

Monsieur le Maire, cette année, vous souhaitez réduire l’activité de la patinoire à trois semaines uniquement, une semaine avant les vacances et deux semaines pendant les vacances. Par cette décision, vous vous apprêtez à réduire à néant le travail que les services municipaux mettent en œuvre depuis des années.

Vous prétexterez certainement la nécessité de faire des économies. Mais de quelles économies parle-t-on?

Le montage et démontage: gain zéro.
Fluide et énergie : gain mini.
Personnel : emplois sacrifiés.
Service public : réduction du service aux Aulnaysiens.

Le gain social lui ne se mesure pas à l’échelle de la réduction de moyens pour la jeunesse et pour les familles.

L’une des priorités des élus communistes d’Aulnay, c’est la jeunesse, l’éducation, l’emploi et l’emploi public. Cela ne semble pas est la votre.

Monsieur le maire nous vous demandons de revenir sur la décision de réduire le temps d’installation de la patinoire.

Recevez, Monsieur le Maire, nos salutations distingués.

Miguel Hernandez
Président des élus communistes d’Aulnay-sous-bois

Ce courrier sera porté à la connaissance des habitants d’Aulnay-sous-bois.

Source : communiqué de Miguel Hernandez

Miguel Hernandez : Atteinte aux droits de l’homme, Israël interdit à Fadwa Khader de sortir des territoires palestiniens

Hernandez_RomsJe vous informe que Fadwa Khader, qui devait séjourner en France durant une semaine et participer à de nombreux débats, rencontres et initiatives de solidarité avec la Palestine a été empêchée de venir en France.

En effet, en se présentant dimanche 22-11-2015 au check-point du pont d’Alamby (près de Jéricho), à la frontière Jordanienne, elle a reçu une interdiction de sortie du  territoire palestinien par les militaires israéliens.

Alors qu’elle avait en sa possession le visa délivré par la France et l’invitation d’une collectivité territoriale, aucune explication ne lui a été donnée. Elle a essayé de discuter avec les représentants de l’armée d’occupation, mais elle s’est heurtée au même refus.

La situation en Palestine est de plus en plus tendue. Fadwa Khader a été soumise à l’arbitraire de la colonisation israélienne et nous sommes inquiets pour elle.

Elle nous a dit qu’une nouvelle vague d’arrestations a lieu dans toute la Cisjordanie, et en particulier à Jérusalem-Est. De nombreux jeunes sont en prison.

L’association Amitié Palestine solidarité a fait un communiqué de protestation. Elle interpelle également le Président Hollande et le consulat de France à Jérusalem.

Vous trouverez en pièce jointe le communiqué d’APS.

L’association Amitié Palestine Solidarité maintien sont initiative prévue le 27-11-2015 à 19h00 à la salle Dumont à Aulnay-sous-bois (93600)

Source : communiqué de Miguel Hernandez, Président de l’association Amitié Palestine Solidarité

tél: 07.86.16.26.13

Création de l’association Amitié Palestine Solidarité

Galion_Aulnay_PalestineHabitants de différentes villes, départements et régions de France, nous annonçons la création d’une nouvelle association;  » Amitié Palestine Solidarité« .

Engagés pour la paix en Palestine, nous souhaitons développer des liens d’amitié et de solidarité avec le peuple Palestinien. Amitié Palestine Solidarité est née de cette volonté. Le siège de l’association est à Aulnay-sous-Bois.

Le peuple palestinien souffre de l’occupation militaire israélienne depuis 1967. Les guerres menées à Gaza, les spoliations des terres et de l’eau, les entraves à la libre circulation et la colonisation provoquent tous les jours un désastre humain, social, économique et écologique.

Dans ses actions , Amitié Palestine Solidarité s’appuie sur le droit international et les résolutions de l’ONU.

Les adhérents d’Amitié Palestine Solidarité souhaitent développer des projets concrets de solidarité et d’amitié.

Nous nous engageons dans la campagne de plantations d’oliviers en terre de Palestine menée par de nombreuses associations françaises et étrangères.

En proposant un bon de soutien de 10 euros permettant la plantation d’un olivier, l’association œuvre pour le développement d’une économie locale qui renforce les liens d’amitiés entre la France et la Palestine.

Amitié Palestine solidarité s’engage également à soutenir les camps de réfugiés palestiniens.

Amitié Palestine solidarité propose des produits artisanaux, issus de coopération avec des regroupements d’artisans palestiniens, dans les initiatives qu’elle mène afin de financer des projets de solidarité.

Les adhérents d’Amitié Palestine Solidarité vous invitent à participer à leur prochaine rencontre, le vendredi 19 juin 2015à 19h00 Salle Dumont à Aulnay-Sous-Bois pour un ciné/débat autour du film documentaire « L’eau de chez nous, l’eau de chez eux » de Frédéric Vigné- France-2012

Contact: amitiepalestinesolidarite@outlook.fr

Source : communiqué Amitié Palestine Solidarité

Voeux de l’association Aulnay Palestine Solidarité

Voeux APS 2015 format A4

Au nom de l’association Aulnay Palestine Solidarité je vous adresse nos meilleurs voeux pour l’année 2015

En décembre 2014, la Palestine a réuni toutes les conditions pour son adhésion à la Cour Pénale Internationale. C’est une très bonne nouvelle qui lui permettra de porter plainte contre les crimes d’Israël.

Voici un bref bilan de nos dernières actions:

  • Partenariat avec le camp de réfugiés d’AL FARA et le Secours Populaire
  • Soutien aux enfants cancéreux de Gaza
  • Poursuite de la campagne : « 1 millions d’oliviers pour la Palestine »
  • Avancement des réflexions du groupe de travail que nous avons constitué (Laurence COHEN, sénatrice, associations, ville de Paris, femmes solidaires, élus….)pour l’application de la résolution 1325 de l’ONU
  • Réussite des 5 ventes solidaires depuis novembre 2014 : CG94, RATP, Eglise Montreuil, 2 autres dans 2 cités de Montreuil.
  • Organisation des vœux de l’association le vendredi 30 janvier à Aulnay.
  • Le voyage 2015
  • Et autres projets…

Nous sommes très heureux de vous informer que Fadwa KHADER va venir pour le 8 mars à l’invitation de la ville de Champigny dans le cadre de la journée internationale de la femme.

Nous allons l’inviter à notre tour pour la restitution de notre voyage en Palestine 2014.

Nous vous joignons l’invitation pour assister aux vœux de notre association.

Nous aurons une partie culturelle, et comme à chaque fois certains liront un poème de leur choix.

Nous comptons sur votre participation.

Source : communiqué de Miguel Hernandez pour le Conseil d’Administration Aulnay Palestine Solidarité

 

Miguel Hernandez : Halte au massacre du peuple Palestinien, agissons pour le respect du droit international

Galion_Aulnay_PalestineLe collectif pour une paix juste et durable entre israéliens et palestiniens appellent à une manifestation demain à 18h30 à Paris.
Les réseaux sociaux sont remplis d’images, de condamnations et d’appels venant de toutes parts, y compris de militants socialistes. Je m’en félicite, car le combat politique pour la liberté du peuple palestinien est un combat juste, universel, pour la paix et dans le cadre du droit international. Face à ce combat salutaire, je m’interroge toutefois sur la posture politique du parti socialiste qui adopte depuis toujours sur la question palestinienne un manque de courage politique et une fausse neutralité sur le conflit.

Le Président de la République socialiste François Hollande défend, encourage et légitime l’intervention militaire israélienne. Les déclarations du chef de l’Etat ont d’abord été explicitement pro-israéliennes. Il a déclaré lors de son entretien téléphonique le 9 juillet avec Benjamin Netanyahou, qu’il appartenait au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger la population face aux menaces ». Ensuite, face à la large mobilisation en France pour la Palestine, sa neutralité qui renvoie israéliens et palestiniens dos à dos reste suicidaire.

OUI ! La politique de François HOLLANDE est suicidaire. Elle oublie qu’il y a un agresseur : l’Etat d’Israël qui occupe depuis 1967 illégalement la Palestine et un agressé : la Palestine qui souffre du mur, de la colonisation, de l’annexion de ses terres et de son eau, de l’armée israélienne sur son sol, du blocus de Gaza, de la privation de libre circulation, de l’arrachage de ses oliviers, de la violence du terrorisme d’Etat d’Israël. La Palestine souffre car Israël la prive de liberté.

La France ne s’honore pas dans le combat pour les droits de l’homme. La politique de Francois HOLLANDE encourage Israël à poursuivre l’opération « barrière de protection » qui n’est autre qu’une opération punitive collective contre le peuple palestinien (encore une fois, contraire au droit international). Aujourd’hui, des enfants, des femmes, des hommes meurent sous le déferlement des bombes. Même les hôpitaux civils sont touchés par les bombardements !

Le Gouvernement est le serviteur zélé du Président de la République. Le premier ministre, Manuel Valls, déclame son attachement particulier à Israël ! Il fait interdire les manifestations, mais dans le même temps, les forces de police protègent la « LDJ », organisation interdite en Israël et aux Etats-Unis.

La diplomatie française ne peut continuer cette politique du laisser-faire « assassin ».

A Aulnay-Sous-Bois, rien d’étonnant alors que le parti socialiste garde un silence assourdissant.
Pourtant, il est urgent d’agir efficacement auprès du chef de l’Etat et du gouvernement français. Et ce n’est pas les quelques initiatives locales, sympathiques au demeurant, qui vont changer la donne au niveau international. La liberté de la Palestine appelle une solidarité sans faille, une mobilisation de grande ampleur et une pression internationale de sanctions contre le gouvernement de la droite extrême de Tel-Aviv.

J’appelle ainsi les militants et les dirigeants socialistes d’Aulnay à intervenir publiquement auprès du Président Hollande et de Laurent Fabius pour qu’ils interviennent dans les instances internationales. Seules des sanctions économiques et diplomatiques comme la suspension des accords d’association entre l’Union Européenne et Israël peuvent efficacement contraindre Benyamin Netannyahou à renoncer à l’occupation militaire, à la poursuite de la colonisation et à conduire son pays dans des accords de paix durable.

Pour sa part, le Parti Communiste Français est engagé depuis toujours, auprès de femmes et d’hommes, épris de justice et de liberté, pour une paix juste et durable en Palestine. Dimanche dernier encore, à Aulnay les militants du PCF faisait signer une pétition « Halte au massacre du peuple Palestinien ». Durant 6 ans, les élus communistes d’Aulnay ont brandi haut et fort le combat du peuple palestinien en proposant de nombreuses initiatives politiques et en formulant des vœux au conseil municipal. A plusieurs reprises, ils ont interpellé le Maire, Gérard Segura, pour qu’il s’engage politiquement.

Par ailleurs, à Aulnay, l’association Aulnay Palestine Solidarité (APS) fort de 400 signatures de citoyens Aulnaysiens a demandé à Gérard SEGURA que Marwan BARGHOUTI, symbole de la résistance palestinienne, soit déclaré citoyen d’honneur de notre ville. Gérard SEGURA n’a jamais dénié répondre. L’association a renouvelé sa demande auprès Bruno BESHIZZA. Dans le cadre de l’année internationale de l’ONU pour la solidarité avec le peuple palestinien, APS a demandé également à la nouvelle équipe municipale la tenue d’initiatives, de débats, de concerts, de projections. Aucune réponse non plus !!! A croire que quand il s’agit d’intervenir efficacement en faveur de la Palestine, le courage politique manque !

C’est pourquoi, j’ai envie de dire : Assez d’hypocrisie maintenant ! Assez de faux semblant ! Assez de manœuvres politiciennes ! Assez de schizophrénie (soit on défend la Palestine libre, soit on soutient Israël : la posture hybride tue les palestiniens à Gaza !) Assez de complicités et de neutralité ! Assez de cette impunité de l’occupation et de la violation constante du droit international !
L’heure est au rassemblement des forces de paix :

  • Face au déluge de feu sur Gaza du pouvoir israélien, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste,
  • Pour dénoncer cette passivité coupable de nos gouvernants et obtenir des actions concrètes de la France auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité,
  • Pour 2 Etats-2 peuples souverains, dans les frontières de 67, Jérusalem-Est pour capitale palestinienne et le respect scrupuleux de toutes les résolutions de l’ONU,

Je participerai à la manifestation avec le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens et l’association Aulnay Palestine Solidarité ET j’appelle toutes les femmes et les hommes de paix à y participer :  Mercredi 23 juillet à 18h30 de Denfert Rochereau à Invalides

Source : communiqué de Miguel Hernandez, conseiller municipal PCF à Aulbay-sous-Bois

Miguel Hernandez demande un sursis à l’expulsion du camp de Roms de la RN2 à Aulnay-sous-Bois

Camp_Roms_Aulnay

Vidéo

Miguel Hernandez, élu PCF d’Aulnay-sous-Bois, demande au maire Bruno Beschizza un sursis concernant l’expulsion du camp de Roms situé boulevard Marc Chagall. Selon lui, des enfants en bas âge, des nouveaux nés vivent dans ce camp où la précarité est criante. Il espère obtenir un rendez-vous avec le Maire pour défendre son point de vue.

Vous pouvez obtenir le communiqué de Miguel Hernandez en cliquant ici.

Le camp est en cours de destruction, les ruines sont déjà rasées et les ordures enlevées. Vous pouvez le constater avec la vidéo prise aujourd’hui, accessible en cliquant sur l’image ci-contre.

Vidéo : Interview de Miguel Hernandez devant le camp Roms de la RN2 à Aulnay-sous-Bois

Hernandez_Roms

Vidéo

La rédaction vous propose de découvrir l’interview de Miguel Hernandez, conseiller municipal PCF d’Aulnay-sous-Bois, devant le camp Roms d’Aulnay-sous-Bois (RN2). M. Hernandez exprimer son soutien pour les gens vivant dans ce camp, et souhaite que tous les enfants du camp puissent être scolarisés. Il s’inquiète sur l’hygiène précaire de camp et propose de mettre à disposition toute la logistique nécessaire pour l’évacuation des déchets.

Pour Miguel Hernandez, les Roms ne désirent pas voyager mais travailler et éduquer leurs enfants.

Pour découvrir cette interview, cliquer sur l’image ci-contre.

Interview réalisée par Aurore Buselin

Soutien des élus communistes d’Aulnay-sous-Bois au camp Roms de la RN2

Roms_Aulnay_RN2

Vidéo

Les élus communistes d’Aulnay-sous-bois se sont déclarés dès la première demande d’expulsion, prononcée par le maire d’Aulnay G. Segura, opposés à cette solution extrême et inhumaine.
Le nouveau maire d’Aulnay-sous-Bois, B. Beshizza s’engage depuis son élection à une chasse aux pauvres, prenant dès son installation un arrêté anti-mendicité. Il s’apprête mardi 15 juillet à procéder à l’expulsion du campement Roms, boulevard Chagall, sans aucune solution d’aide sociale et de traitement humaniste pour les familles et les enfants. Avec les représentants de l’état, il n’applique pas la réglementation sur le relogement des familles expulsées.

Les élus communistes se déclarent solidaires du collectif de soutien au Roms et seront présent dès 6 h du matin au campement.

Source : Communiqué de Miguel Hernandez, élu PCF d’Aulnay-sous-Bois

Municipales 2014 : Le Parti Communiste confirme l’union avec le Parti Socialiste à Aulnay-sous-Bois

PCF_Aulnay_Securite_2Sans surprise, le Parti Communiste d’Aulnay-sous-Bois, fidèle allié du Maire sortant Gérard Ségura, fera liste commune avec le Parti Socialiste. Les attaques de Miguel Hernandez envers Alain Amédro et les mots doux envers les élus PS ne laissaient guère planer de soupçons.

En échange, M. Hernandez et les élus PCF devront recevoir quelques places d’adjoint supplémentaires et ainsi placer plus de camarades à la tête de la ville, dans l’éventuelle victoire du candidat Maire Gérard Ségura.

Alain Amédro avait à maintes reprises tenté un rapprochement, mais les arguments du Maire PS étaient peut-être bien plus convaincants. Une partie de Front de Gauche soutient la liste emmenée par Alain Amédro alors que le PCF (lui-même partie intégrante du Front de Gauche) soutient la liste emmenée par Gérard Ségura. Un Front de Gauche divisé, en quelque sorte…

%d blogueurs aiment cette page :