Archives du blog

Faut-il rendre les cantines gratuites à Aulnay-sous-Bois ?

C’est une question qui revient de plus en plus souvent notamment pendant la campagne des municipales : faut-il rendre totalement gratuites les cantines scolaires pour permettre aux enfants de manger sans peser dans le budget de leurs parents ?

Si certaines villes ont déjà fait l’expérience comme Drancy ou Le Bourget, la ville d’Aulnay-sous-Bois pratiquait encore il y a quelques années des tarifs parmi les plus chers du département. La gratuité totale pourrait engendrer un manque à gagner important, cependant certains spécialistes estiment que cela pousserait plus de parents à inscrire leurs enfants à la cantine.

Le grand philosophe Jean-Chrysostome Dolto disait dans son très célèbre plaidoyer en faveur de la restauration scolaire : « Je préfère manger à la cantine, avec les copains et les copines. Et même si la viande est dure comme du caoutchouc, au moins je suis sur de rigoler un bon coup« . La cantine est en effet un bon moyen pour les enfants de se sociabiliser et d’améliorer son autonomie. Mais faut-il en passer par la gratuité pour donner cette chance aux enfants de tous les foyers ?

Les repas froids servis dans les écoles d’Aulnay-sous-Bois seront gratuits

Le Maire Bruno Beschizza annonce la gratuité des repas froids servis aux élèves dans les cantines scolaires du 14 mai au 12 juin. Le service de restauration municipale servira de nouveau des repas chauds aux élèves à compter du 15 juin.

Tarifs des cantines en Seine-Saint-Denis : Aulnay-sous-Bois parmi les plus chères

tarifs_cantines_93Nouvelle saison et nouveaux tarifs pour les cantines de la Seine-Saint-Denis. Nous vous invitions à découvrir les tarifs des cantines en Seine-Saint-Denis (Le Parisien) en cliquant sur l’image ci-contre. A Aulnay-sous-Bois, en fonction des revenus, les tarifs varient de 1,25 € à 5,80 €. C’est moins cher qu’à Coubron mais bien plus qu’à Drancy (où c’est gratuit).

 

Catherine Medioni : Le refus d’accès aux cantines est illégal

cantineCatherine Medioni vous invite à prendre connaissance d’un article paru dans le Figaro en cliquant ici.

On refuse aux familles d’Aulnay-sous-Bois d’inscrire leurs enfants aux cantines scolaires si un parent ne travaille pas

cantineC’est ce que nous informe BFM TV. Un enfant devra faire l’aller-retour chaque midi sur plusieurs kilomètres pour manger à la maison. La 1ère adjointe Séverine Maroun indique ne pas avoir le choix car les cantines sont surchargées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :