Archives du blog

Mamadou, jeune originaire d’Aulnay-sous-Bois, propose de la drogue à des policiers sans le savoir !

Mamadou a 19 ans et est originaire d’Aulnay-sous-Bois. Avec un casé judiciaire vierge, il était souvent recruté dans les milieux de la drogue des environs de Nice parce qu’il pouvait passer inaperçu. Mais son manque d’expérience lui a coûté cher car ne connaissant pas bien les agents des brigades anticriminalité, il n’a pu les distinguer des simples clients à qui il avait affaire.

Alors que des agents ont réussi à déjouer la vigilance des guetteurs en s’approchant du jeune Séquano-Dyonisien, ce dernier leur propose de l’herbe de cannabis, de la résine et de la cocaïne. Sans comprendre ce qu’il venait de se passer, Mamadou a été interpellé et placé en garde-à-vue. Il avait presque 1 000 € sur lui grâce aux clients-pigeons qui lui avaient acheté sa camelote pendant la journée.

Selon son témoignage, il serait arrivé à Nice il y a une semaine pour y rejoindre un ami et passer des vacances. Il a été condamné à huit mois de prison avec sursis et une interdiction de séjour dans les Alpes-Maritimes sur une durée de 5 ans.

1 kilo de cocaïne trouvé dans une voiture à La Courneuve par hasard !

Un simple contrôle routier a permis à la police de mettre la main sur plus d’un kilo de cocaïne et 5000 € d’argent liquide à La Courneuve lundi. Les policiers voulaient juste s’assurer que le conducteur avait son triangle de signalisation dans le coffre. En fouillant, ils ont trouvé un sac rempli de sachets de poudre blanche.

Les 4 personnes présentes dans le véhicule ont été placées en détention. 

Drogue, 276 points de deal en Seine-Saint-Denis, et combien à Aulnay-sous-Bois ?

Cannabis, cocaïne : de nombreux points de deal existent en France où un véritable réseau bien organisé recèle des matières prohibées. En Seine-Saint-Denis, pas moins de 276 points de deal ont été répertoriés dans tout le département. 

A Aulnay-sous-Bois, dans plusieurs quartiers de la ville, plusieurs endroits sont connus pour se procurer de la drogue sans émouvoir les autorités. La traditionnelle méthode du shoes tracking (suspendre des chaussures aux fils électriques aériens) permet aux acheteurs de s’y retrouver sans trop de difficulté.

Alors que la drogue est connue pour ses effets dévastateurs y compris le cannabis (les synapses de déclapent entraînant des pertes de mémoire et une diminution des capacités cognitives), les consommateurs sont de plus en plus nombreux.

Source : Le Parisien

Des dealers à Aulnay-sous-Bois vendaient de la cocaine à Villers-Cotterêts et Crépy-en-Valois

Des individus à Aulnay-sous-Bois ont été interpellés à leur domicile récemment. Ils sont soupçonnés de trafic de cocaïne dans le secteur de Villers-Cotterêts et de Crépy-en-Valois. Ces individus étaient sous surveillance et une filature a permis de révéler au grand jour un trafic énorme.

On ignore combien ces dealers ont pu percevoir. Ils ont été déférés et seront jugés dans les prochains jours.

Un habitant d’Aulnay-sous-Bois transformait de la cocaïne en crack dans un local

L’homme est soupçonné d’avoir alimenté tout un réseau de dealers de cracks sévissant porte de la Chapelle, Gare du Nord, place Stalingrad, ou rue Myrha.

Âgé de 40 ans, cet homme de nationalité sénégalaise a été arrêté mardi par les hommes du 2e district de police judiciaire (DPJ) et doit être jugé en comparution immédiate jeudi. Il est soupçonné d’avoir alimenté tout un réseau de « modous », dealers de cracks sévissant dans les quartiers réputés abriter un intense trafic de drogue, porte de la Chapelle, gare du Nord, place Stalingrad ou rue Myrha, dans le nord de la capitale. Le quadragénaire qui réside à Aulnay-sous-Bois transformait la cocaïne en crack dans un local à la sortie duquel il a été arrêté par la police.

Source et article complet : BFM

Des traces de cocaïne retrouvées dans l’organisme du jeune homme mort dans une cave à Aulnay-sous-Bois

On attendait les premiers résultats pour connaître les véritables causes de la mort d’un jeune homme retrouvé jeudi matin dans une cave à Aulnay-sous-Bois. Selon les premières analyses effectuées sur le défunt, il y aurait une présence de cocaïne à un taux très élevé compatible avec un décès par surdose, selon Le Parisien.

L’analyse a également permis de confirmer que la poudre retrouvée près du corps était également de la cocaïne. Aucune trace de coups violents n’a été relevé sur le corps. Cependant, il faut rester prudent sur la raison de la présence de cette substance dans son corps, la police enquête encore.

 

5,5 kg de cannabis, de la cocaïne et de l’héroïne saisis dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois

drogueBonne pioche pour la police ce mercredi : plus de 5 kg de résine de cannabis, et quelques grammes d’herve, de cocaïne et d’héroïne ont été saisis sur le toit d’un local technique situé dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois. Ce lieu de stockage servait à alimenter un point de vente situé à deux pas de là. Deux individus ont été appréhendés. Selon Le Parisien, l’un des lascars serait connu des services de police pour trafic de stupéfiant.

De l’héroïne et de la cocaïne saisis dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois

DroguePrès d’un demi kilo de cocaïne et d’héroïne ont été saisis dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois. Selon Le Parisien, 2 personnes ont été arrêtées et une 3ème personne impliquée serait en fuite.

Le stupéfiant procès d’une PME du cannabis à Sevran !

CannabisA Sevran, quartier Rougement, une entreprise était entièrement orientée à la production et au commerce du Cannabis : deux patrons gérants, une personne dédiée au stockage et au conditionnement de la drogue, un jardinier pour les pousses de Cannabis, une personne chargée de l’approvisionnement et une dernière pour l’inspection qualité de l’import de la substance illicite.

Implantée à Rougement où ils écoulaient leur stock, les deux gérants vendaient essentiellement du Cannabis, mais aussi de la Cocaïne. Par jour, 15 kg de cannabis était écoulé. Les plants étaient cultivés dans 4 appartements.

Train de vie de luxe et quelques erreurs ont permis à la police de démanteler cet étrange commerce.
Source et détails : Le Parisien

4 trafiquants d’armes à Aulnay-sous-Bois se reconvertissent en trafiquants de drogue : 3 ont été relâchés

armeNouveau coup dur pour la sécurité et la justice nous dira t-on : 4 trafiquants d’armes qui sévissent notamment à Aulnay-sous-Bois et au Blanc-Mesnil ont été interpellés récemment dans le cadre d’une enquête pour association de malfaiteurs.

Le chef du réseau, appelé « Le Chinois », a été repéré dès Octobre 2014. Les policiers ont identifié un certain « Dimitri » et un autre appelé « Besnik », Kosovar (le Kosovo est un état reconnu par la France tandis que la Serbie estime que ce territoire fait partie intégrante de sa nation).

La perquisition chez Dimitri a permis de découvrir :

  • 80 grammes de cocaïne
  • 30 grammes de résine de cannabis
  • 2 fusils d’assaut Famas et Kalachnikov
  • 2 fusils à pompe
  • 5 armes de poing de gros calibre
  • Une centaine de munitions

Parmi les 4 interpellés, 3 ont été relâchés…

Source : Le Parisien

 

%d blogueurs aiment cette page :