Publicités

Archives du blog

Être homosexuel en banlieue c’est difficile selon BFM TV, mais un homosexuel d’Aulnay-sous-Bois prouve le contraire

@Stephen B.

On le relatait dans un article il y a quelques mois : les agressions homophobes sont particulièrement abjectes notamment dans certaines citées ou les homosexuels se disent victimes de viols.

Le jeune Lyès à Gennevilliers a témoigné de son calvaire aux journalistes de BFM TV et a dû, par mesure de sécurité, déménager à Paris. Si les actes homophobes ne semblent pas être des actes isolés dans les banlieues, un jeune Aulnaysiens témoignent avoir réussi à vivre son homosexualité à Aulnay-sous-Bois dans une cité dite sensible, sans pour autant avoir de problèmes. Il indique ainsi :

« Alors j’ai grandis Aulnay dans le 93, je suis gay et je n’ai jamais eu de problèmes car j’ai grandis avec ces jeunes et je sais me défendre… @Lyes_Alouane lui a affaire à la nouvelle génération qui vont payer les pots casser« 

Comme quoi être homosexuel en banlieue c’est tout à fait possible, à condition de se faire respecter…

Publicités

La justice donne tort au maire d’Aulnay-sous-Bois qui avait interdit des affiches montrant des homosexuels

Il jugait les visuels « contraires aux bonnes mœurs et à la moralité », mais a été rattrapé par le droit. Le maire Les Républicains d’Aulnay-sous-Bois qui avait interdit en novembre 2016 la diffusion d’une campagne de prévention contre le sida montrant des couples homosexuels a vu son arrêté annulé vendredi 10 novembre par la justice administrative.

Cette campagne, lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, mettait en avant des couples d’hommes ou de femmes avec des messages tels que « Aimer, s’éclater, s’oublier. Les situations varient. Les modes de protection aussi ».

Source et article complet : France Info

Arrêté anti-affichage : censurons l’homophobie, pas la prévention selon VME Aulnay-sous-Bois

homophobie1Dans une ville qui souffre trop souvent d’une image négative, le nom de notre commune a encore été associé à une opération de communication politicienne dégradante. L’arrêté anti-affichage du maire provoque un climat de rejet et d’exclusion homophobe. Rappelons que l’homophobie conduit à de nombreuses agressions et constitue l’une des principales causes de suicide chez les adolescents.

Nous refusons que notre ville devienne le symbole de la discrimination ! Nous proposons donc une soirée contre l’homophobie le jeudi 8 décembre 2016 à 19h30, à Aulnay-sous-Bois (salle Dumont, parc Dumont, face à la gare RER). Nous devons porter ensemble des actions fortes pour faire cesser ce climat homophobe, cause d’insécurité.*

En guise de symbole, nous avons décidé de censurer l’image du maire sur tous les panneaux municipaux de la ville :

homophobie2

L’Irlande dit Yes au mariage homosexuel !

Mariage même sexe

Photo Nouvel Obs

C’est une grosse surprise, ou pas ? L’Irlande, l’un des pays les plus catholique de l’Union Européenne, vient de légaliser le mariage homosexuel par voie référendaire : Plus de 60% des Irlandais se sont ainsi prononcés en faveur de la légalisation du mariage pour des personnes du même sexe.

Un pied-de-nez pour les détracteurs et surtout, une grosse claque pour la classe politique européenne hostile à ce genre de mariage.

En France, le mariage pour tous avait suscité une vive émotion dans la classe politique, notamment à Droite. Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, s’était montré très hostile à cette nouvelle loi qui défrayait l’image même de la famille traditionnelle. L’Irlande a montré à la France que ce d »bat aurait pu se traduire par un référendum : si le Non l’avait emporté, cette loi n’aurait jamais abouti. Si le Oui l’avait emporté, il n’y aurait certainement pas eu autant de manifestations…

%d blogueurs aiment cette page :