Archives du blog

Les monstrueuses constructions Verrechia rue Fernand Herbaut et Rue Anatole à Aulnay-sous-Bois France en image

Pour illustrer les réflexions et les souhaits d’Aulnay environnement ci dessous, je me permets de produire les images des immeubles monstrueux construits avec la bénédiction d’une équipe municipale qui n’est pas du tout à l’écoute ni au service des Aulnaysiens, dans ces deux petites rues Aulnaysiennes où les piétons et les riverains sont étouffés par les balcons surplombant la voie publique, par la privation de vue, de lumière, de soleil et de ciel !

S’il faut construire, que ce ne soit pas n’importe comment ! On voit assez les nuisances causées par l’énorme projet Eiffel rue Fernand Herbaut- Avenue Anatole France !

Rue Anatole France 3 juin 2020

Rue Anatole France 26 avril 2021. Les couleurs de la façade, sinistres, ne sont pas des plus heureuses….

Rue Fernand Herbaut, 3 juin 2020. Mastodonte de béton écrasant les pavillons environnants et cumulant à lui seul tout ce que les Aulnaysiens détestent : absence de recul de la voie publique, balcons surplombant les trottoirs, hauteur démentielle rompant l’unité architecturale et paysagère. Une vraie pustule indésirable et immonde dans ce quartier en cours de massacre programmé par nos élus qui ne respectent pas les souhaits maintes fois exprimés des Aulnaysiens !

Rue Fernand Herbaut 3 juin 2020. Admirez comme ce monstre bétonné s’harmonise admirablement avec son environnement ….. Quelle agression visuelle et physique

Rue Fernand Herbaud 26 avril 2021. Même immeuble ravalé aux teintes sinistres…

 

De quel droit les promoteurs immobiliers violent l’espace public avec des balcons surplombant les trottoirs ? De quel droit nos élus qui ne nous représentent pas et qui nous trahissent accordent ces permis en notre nom ?

Angle impasse des Marronniers – rue Fernand Herbaud, 26 avril 2021

Terminons tout de même sur une note bucolique grâce à des propriétaires qui résistent à ce bétonnage et qui permettent à ce quartier densifié à marche forcée de  » respirer  » un peu, et surtout de garder son lien avec la nature, les arbres et le couvert végétal dont nous avons tant besoin pour notre équilibre et notre qualité de vie.

Impasse des Marronniers, 26 Avril 2021. Ces arbres sont les derniers rescapés de ce bétonnage intensif que les Aulnaysiens ne veulent absolument pas ! Mais pour combien de temps encore ?

Si les immeubles construits en face de ces havres de paix bucoliques jouissent d’une agréable vue, à l’inverse, les propriétaires de ces jardins sont très pénalisés visuellement et physiquement par tout ce béton qui n’est pas une valeur ajoutée au quartier, mais clairement une moins value qui a spolié les tiers riverains de leurs droits à conserver une qualité de vie !

Pourquoi donc aucun des 44 élus de cette majorité municipale n’accorde de permis de construire des immeubles à proximité de leurs habitations ? Il ne faut jamais faire à autrui ce que l’on ne voudrait jamais qu’il nous soit fait !

Reportage photos et Article rédigé le 1er Mai 2021 par Catherine Medioni

 

ENCORE et TOUJOURS vandalisme sur la rue Fernand Herbaut/ Impasse des Marronniers à l’actualité

Et voilà le résultat d’un simple samedi soir banalisé, le samedi pas l’acte de dégradation :

« vitre brisée, pots de peinture versés sur le trottoir »

 

 

et tout cela gratuitement sans aucune raison apparente dans ce quartier du centre gare nord  déjà éprouvé par un environnement peu enviable et à n’en pas douter depuis quelques temps, une fréquentation des plus « chaotiques » malgré les efforts de rénovation et  d’embellissement de ce secteur par la municipalité  mais qui ne semblent pas pouvoir neutraliser une fois de plus ces actes de vandalisme.

Bien sûr, tout cela peut paraître insignifiant par rapport aux voitures brûlées ailleurs,  mais tout peut arriver (déjà des véhicules dégradées…) La police municipale alertée le lendemain matin n’en a pu faire que le constat

Et pourtant ne devrait-on pas exiger la tolérance zéro ?

Quelle solution?

Christian PICQ

 

Toujours la construction béton du « Monument » de la rue Fernand Herbaut

P1140592Un riverain du secteur Fernand Herbaut désormais si controversé nous adresse une nouvelle fois cette plainte devenue coutumière.

« Récemment les riverains de la route de Bondy se plaignaient des premières nuisances concernant le démarrage de la construction, une de plus , d’un immeuble près de chez eux et notamment des bruits excessifs.

Eh bien bon courage à vous car depuis bientôt un an, les riverains de la rue Fernand Herbaut et de l’impasse des marronniers sont soumis à un régime qui risque dans ce cas de vous faire sortir de vos gonds  car ici, il faut avouer que les riverains ont fait preuve d’une grande patience en considération des nuisances permanentes subies…, bruit, blocage des voies, accessibilité, saletés, poussières …

Hier matin encore, le constructeur avait subitement décidé, certes ce n’est que la Nième fois, de bloquer l’impasse des marronniers. Pas deux minutes, pas dix mais tout le matin, les photos sont explicites.

Il a fallu téléphoner à la police municipale pour débloquer la situation … afin tout simplement d’avoir la possibilité de sortir et de rentrer chez soi ! Peut être une exigence abusive des riverains au point où nous en sommes?

P1140593Donc bon courage à vous comme à tous ceux, désormais si nombreux, qui subissent désormais des situations de désagréments qui durent et se répètent sans cesse, sans aucune considération pour les « autres ».

Encore une photo de l’immeuble Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois

Herbaut_Marronniers_AulnayNous ne cessons de recevoir de nouvelles photos de l’immeuble en construction à l’angle des rues Fernand Herbaut / Impasse des Marronniers. Cette fois-ci, l’immeuble, imposant, est pris au dessus d’une zone pavillonnaire. Il n’y a pas à dire, il impose par sa prestance…

Nouvelle imager du chantier Bouygues rue Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois

Bouygues_Aulnay_HerbautUne riveraine du chantier Bouygues, situé à l’angle des rues Fernand Herbaut / Impasse des Marronniers, nous a envoyé une photo récente de ce que certains appellent le « monument« . Ce mastodonte de béton ne cesse de prendre en proportion, et risque bien de s’imposer dans un quartier pourtant bien bétonné…

L’angle des rues Fernand Herbaut / Impasse des Marronniers, avat et après

Fernand_Herbaut_Aulnay_AvantUn lecteur d’Aulnay Cap ! nous a envoyé récemment deux photos de l’angle des rues Fernand Herbaut / Impasse des Marronniers, avant la construction du célèbre immeuble et après.

Deux pavillons dont un en meulière existaient avant la construction du « monument », comme aiment à l’appeler certains riverains.

Fernand_Herbaut_Aulnay_ApresLe contraste est saisissant, mais situé en zone de centralité Ua (Plan Local d’Urbanisme), les promoteurs privés ou publics peuvent construire ce genre de bâtiment. Cette densification intense se concentre sur cette rue et sur l’Avenue Anatole France.

Aulnay-sous-Bois : Mais où est la police municipale ?

AKQuelques riverains de l’impasse des marronniers nous adressent cette exaspération :
«  Il semblerait que l’impasse des marronniers, déjà bien atteinte par des travaux, des difficultés de stationnement permanents sur tout le secteur et qui n’en sont certainement qu’à leurs prémisses , ne soit plus dans le patrimoine policier de la ville d’Aulnay-sous-bois, un « no man’s land !».
En effet, malgré plusieurs courriers adressés aux services de la police municipale, à son responsable, signalant des problèmes de stationnement, plus aucun contrôle ne semble effectué sur les stationnements payants. Les rares places sont occupées par des véhicules tampons qui, selon l’article 325.1 stipule :
« La procédure de mise en fourrière s’enclenche à compter du huitième jour de stationnement consécutif sur la voie publique »
Aucune  réaction, aucune intervention des services concernés selon plusieurs témoignages dans le secteur.
De ce fait, les 4 places possibles pour l’ensemble des riverains sont occupées de façon permanente depuis plusieurs mois, par  les  mêmes véhicules !
Cela ne semble gêner guère les services, malgré l’apparence flagrante du délit.
Faut-il en déduire que les citoyens ne peuvent plus compter sur la Police Municipale ? Très inquiétant, pour plusieurs riverains !
%d blogueurs aiment cette page :