Publicités

Archives du blog

Résultats du second tour des élections Régionales 2015 à Aulnay-sous-Bois : Claude Bartolone devant

Regionales_2015La rédaction vous propose de découvrir les résultats du second tour des Régionales 2015 à Aulnay-sous-Bois (51 bureaux sur 51) :

  • Nombre d’inscrits : 44 031
  • Nombre de votants : 20 294 ( 46,09 %)
  • Nombre de votes blancs : 622 ( 3,06%)
  • Nombre de votes nuls :  236 ( 1,16 %)
  • Nombre de votes exprimés : 19 436 ( 95,77 %)
  • Abstentions :  23 737 ( 53,90 %)
  • Procurations : 194 (0,95 %)
  • Valérie Pécresse (LR) : 7 886 voix (40,57 %)
  • Claude Bartolone (PS) : 8 648 voix (44,49 %)
  • Wallerand de Saint-Just (FN) : 2 902 voix (14,93 %)

 

Publicités

La participation au 2ème tour des élections régionales 2015 en hausse de 3 points à la mi-journée

elections19,59 %, tel est le taux de participation à 12h00 au niveau national pour ce second tour des élections Régionales 2015. C’est 3 points de plus qu’au premier tour.

S’il est de coutume que les français votent plus lors d’un second tour, pour qui profitera cette hausse de participation ?

Le débat sur les régionales 2015 raté à Aulnay-sous-Bois, selon Capade

boulanger_pluCe premier tour des élections régionales nous laisse un profond sentiment d’insatisfaction.

Pour avoir eu l’idée d’organiser sur Aulnay une réunion publique contradictoire, nous avions en premier lieu l’objectif de mobiliser un maximum d’électeurs en rappelant les véritables enjeux.

Même s’il nous faut admettre que les attentats du 13 novembre ont détourné les français des préoccupations locales, c’était peut-être une raison supplémentaire  pour tenir un tel débat.

Connaître les compétences de la région en 1ère et 2ème couronne du fait de la mise en place de la métropole dés le premier janvier 2016, c’était faire œuvre de pédagogie, pour éviter que les choix de  beaucoup se fassent sur des considérations de politique nationale, sans intégrer dans leur décision les programmes respectifs des candidats.

Globalement nous n’avons pas eu à connaître ce qui les différenciait les uns des autres. Ce qui nous interdira de dire qu’ils n’ont pas tenu leurs promesses …

Il en est une sur laquelle nous aurions aimé les réunir, c’est le projet pharaonique d’Europa City qui n’a pas amené les grandes formations à se positionner.

Nous en resterons là  avec un brin d’amertume malgré tout en ayant rappelé les taux d’abstention à Aulnay 64.3% contre 63.1% sur le département, 54.1% en IDF et 49% en France

Pour donner plus de légitimité à vos élus afin qu’ils puissent dire qu’ils nous « représentent » utilisez votre droit de vote.

Source : communiqué de l’association CAPADE

Suspens pour le second tour des régionales 2015 en Île-de-France

Pecresse_Aulnay_Question_2Alors que la tête de liste des Républicains Valérie Pécresse était archi-favorite du scrutin pour les élections Régionales en Ile-de-France, le premier tour a montré, une fois de plus, qu’il fallait manier avec des pincettes les sondages. Avec un contexte national pourtant très favorable, l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy semblait en position de force face au candidat Claude Bartolone, toujours au perchoir de l’assemblée nationale et qui représente en quelque sorte un gouvernement qui reste toujours très impopulaire.

Si le contexte national a certainement joué, les enjeux régionaux ont, espérons le, également été un facteur important pour le choix de la liste qui dirigera pendant les 6 prochaines années la région la plus riche de France (en PIB) : les transports, la recherche, les lycées, le Grand Paris, autant d’enjeux qui devraient être rappelés pendant la campagne du second tour. Le troisième larron, Wallerand de Saint Just pour le Front National, arrive en troisième position, assez loin mais suffisamment fort pour jouer les arbitres au second tour.

Résultats et possibles reports de voix

Wallerand_de_saint_justSi la Gauche était complètement divisée, la droite était elle complètement unie au premier tour, rassemblant les Républicains, l’UDI et le Modem. Cependant, les réserves de voix au second tour sont minces, même si la tambouille politique et les accords au soir du premier tour ne garantissent en rien un report massif de voix d’un candidat sur l’autre. Analysons maintenant quel est le rapport de force au soir du 1er tour :

  • Valérie Pécresse (LR) : 30,51 %
  • Claude Bartolone (PS) : 25,19 %
  • Wallerand de Saint-Just (FN) : 18,41 %

Du côté de Claude Bartolone, il peut espérer suite aux accords de l’entre-deux tours obtenir la majorité des voix d’Europe Ecologie Les Verts (8,03%) et du Front de Gauche (6,03%). Il peut également grapiller quelques voix des listes marginales telles que Lutte Ouvrière (1,40%) ou Fluo (0,30%).  Au total, c’est un peu plus de 15% de réserve de voix potentielles, ce qui l’aménerait au mieux aux alentours des 40%. Mais attention toutefois à la réaction des citoyens qui ne comprennent pas forcément le sens d’une telle alliance politique sous fond de tension palpable entre les différents appareils politiques.

UNIVERSITE D'ETE DU PSPour Valérie Pécresse, cela se complique : si elle peut compter faire le plein parmi les électeurs de Nous Citoyens (0,63%) et de Aux Urnes Citoyens (0,76%), il n’est pas dit que les électeurs de « Debout la France » de Nicolas Dupont-Aignan (6,57%) votent pour elle. La liste « Debout La France » est ouvertement souverainiste, et plus proche du Front National que des Républicains.  Même en prenant la moitié des voix de Debout la France, Valérie Pécresse ne serait alors qu’à 35% des voix, loin de Claude Bartolone.

Tentative de drague de l’électorat Frontiste ?

Si mathématiquement Claude Bartolone gagne, un « sursaut républicain » et un possible renversement de tendance est prévisible. Avec un taux de participation à 45,89%, des abstentionnistes peuvent très bien aller aux urnes ce dimanche, et la Droite peut espérer obtenir de meilleurs résultats.

Autre source d’inspiration pour la Droite, draguer l’électorat Frontiste, avec une campagne d’affichage qui indique, en gros : « Voter pour Wallerand de Saint-Just au second tour, c’est voter Claude Bartolone« . Cette tentative de récupération est louable mais est-ce que ce message sera entendu, sachant que de nombreux électeurs du FN ne le font plus pas protestation, mais par adhésion aux idées du parti à la flamme ?

Le suspens reste entier, et si vous vous rendez sur les marchés les prochains jours, armez vous de patience : de belles promesses, des explications sur pourquoi il est important de voter et comment votre vie sera merveilleuse si tel ou tel candidat passe vous attendent.

Front de Gauche à Aulnay-sous-Bois : Par le vote, le 13 décembre, RÉSISTER et GAGNER en ÎLE-DE-FRANCE

RESISTANCE 2ème tour régionales_Page_1Dimanche dernier, 1 020 électeurs et électrices d’Aulnay-sous-Bois ont choisi de voter pour « Nos vies d’abord », la liste du Front de Gauche conduite par Pierre Laurent en Ile-de-France. Cela représente 6,77% des électeurs qui se sont exprimés. Ce choix est en hausse de 140 voix par rapport à 2010. De même, en Seine-Saint-Denis, ce sont 30 961 électeurs qui ont choisi « Nos vies d’abord » (11, 50%), soit 2090 voix de plus qu’en 2010. 

Ces scores en progression ne permettent pas de compenser les fortes pertes de voix enregistrées par les autres listes classées à gauche (PS et EELV) à Aulnay et les pertes d’EELV en Seine-Saint-Denis, PS et Front de Gauche progressant au plan départemental. 

La droite représentée par V. Pécresse ne progresse quasiment pas. C’est le Front National qui voit une progression de ses résultats à Aulnay, en Seine Saint-Denis et en Ile-de-France. 

Source : communiqué Front de Gauche Aulnay-sous-Bois

Consultation Régionales 2015 en Ile-de-France : forte poussée du Front National ces dernières semaines


sondage_regionales_2015Le 6 décembre prochain, les francilien voteront pour celui ou celle qui remplacera Jean-Paul Huchon à la tête de la Région Île-de-France. Si deux candidats semblent favoris des sondages traditionnels (Valérie Pécresse pour LR et Claude Bartolone pour le PS), les résultats de la consultation auprès des lecteurs d’Aulnaycap semblent bien différents, avec un Front National, mené par Wallerand de Saint-Just, qui caracole en tête.

Bien entendu, ce résultat ne veut rien dire mais montre quel est l’état d’esprit de nos lecteurs, sachant que la majorité des voix obtenues par le candidat FN l’a été lors des dernières semaines.

Ci-dessous, les résultats complets :

  • Liste Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France) : 15 voix (6,61 %)
  • Liste Emmanuelle Cosse (EELV – Les Verts) : 5 voix (2,2 %)
  • Liste Alda Pereira-Lemaitre (DVG) : 0 voix (0 %)
  • Liste Wallerand de Saint-Just (Front National) : 76 voix (33,48 %)
  • Liste Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) : 5 voix (2,2 %)
  • Liste Valérie Pécresse (Les Républicains) : 42 voix (18,5 %)
  • Liste Aurélien Véron (Parti Libéral Démocrate) : 2 voix (0,88 %)
  • Liste Claude Bartolone (Parti Socialiste) : 14 voix (6,17 %)
  • Liste Pierre Laurent (Front de Gauche) : 19 voix (8,37 %)
  • Liste Laurent Guignon (Mouvement Ecologiste Indépendant) : 1 voix (0,44 %)
  • Liste Sylvain De Smet (Parti Pirate) : 13 voix (5,73 %)
  • Liste François Asselineau (UPR) : 15 voix (6,61 %)
  • Liste Nous Citoyens : 3 voix (1,32 %)
  •  Liste Nizarr Bourchada (Union des Démocrates Musulmans Français) : 17 voix (7,49 %)

Régionales 2015 : Le Front de Gauche présente son programme au New Resto à Aulnay-sous-Bois le 23 Novembre

Invitation Fabrique coopérative à Aulnay vBD_Page_2Le Front de Gauche, représenté en Seine-Saint-Denis par Clémentine Autain, vous invite pour une réunion publique le lundi 23 novembre à 19h00 au New Resto (24 rue Jules Princet à Aulnay-sous-Bois).

Le parti propose :

  • Des transports rapides, confortables et écologiques et en finir avec la galère des transports quotidiens !
  • Des logements pour vivre correctement en Seine-Saint-Denis, accessibles à tous les âges de la vie à proximités des équipements publics : écoles, gymnases, centre de santé, médiathèques… !
  • Des logements qui respectent l’environnement en évitant les gaspillages !
  • Un emploi près de chez soi avec de bonnes formations !
  • Une formation professionnelle adaptée pour un emploi près de chez soi
  • Des entreprises mieux accompagnées pour favoriser la création d’emplois

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Clémentine Autain sur le marché du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois ce samedi

clementine_autainDans le cadre des élections régionales de 2015, Clémentine Autain pour le Front de Gauche sera à la rencontre des Aulnaysiens sur le marché du Vieux-Pays ce samedi.

Elle distribuera avec ses collègues ce tract où les autorités françaises sont indirectement remises en cause par rapport à la vague terroriste subie dernièrement :

« 15 ans d’interventions militaires dans le seul intérêt de telle ou telle puissance pour contrôler le pétrole, les matières premières, etc… se solde par un échec dramatique.
Ne faut-il pas construire rapidement une coalition internationale sous l’égide de l’ONU sur l’objectif suivant : Les droits des peuples pour une Paix juste et durable« 

 

Consultation Elections régionales en Ile-de-France : encore quelques jours pour voter !

sondageLa rédaction vous propose toujours de vous exprimer sur la consultation concernant les élections régionales en Île-de-France.

A ce jour, grosse surprise dans l’arrivée du trio de tête, qui semble confirmer une tendance nationale. On en dira pas plus.

Thierry Meignen, Bruno Beschizza et Stéphane Saline en position éligible aux Régionales 2015 cumulent déjà 2 mandats

beschizza_discours_liberationValérie Pécresse qui, sauf retournement de situation, gagnera les élections régionales 2015 en Ile-de-France, a dévoilé hier les listes qui composeront son équipe dans les différentes départements.

En Seine-Saint-Denis, les neufs premiers sont :

  • Bruno Beschizza (LR), Maire d’Aulnay-sous-Bois et Conseiller Départemental
  • Brigitte Marsigny (LR), Maire de Noisy-le-Grand
  • Ludovic Toro (UDI), Maire de Coubron
  • Karine Franclet (UDI), conseillère municipale d’Aubervilliers
  • Thierry Meignen (LR), Maire du Blanc-Mesnil et Conseiller Départemental
  • Manon Laporte (LR), conseillère municipale de Montreuil
  • Stéphane Salini (UDI), Adjoint au Maire à Drancy et Conseiller Départemental
  • Farida Adlani (Modem), Adjointe à Villepinte
  • Claude Capillon (LR), Maire de Rosny-sous-Bois

Meignen_Blanc_MesnilBruno Beschizza, Thierry Meignen et Stéphane Salini ne pourront pas cumuler 3 mandats au soir du second tour des élections régionales. Il est fort probable que ces personnes n’abandonnent leur poste de Conseiller Départemental au profit de leur remplaçant respectif. Il est également fort peu probable que ces personnes n’aient pas songé un instant, en se présentant dans leur canton aux élections départementales, à abandonné cette place acquise auprès des citoyens au profit du poste de Conseiller Régional.

Si cela est permis dan la 5ème république française (dans certains pays ceci est prohibé), il est difficile de penser que cela n’aura aucun impact sur l’électorat, en mal de repère dans une France qui a du mal à sortir de la crise. A l’heure où le Front National monte en puissance et tente de montrer patte blanche, les partis dits traditionnels seraient peut-être plus avisés à respecter leurs électeurs et leur choix (pour rappel, les élections départementales ont eu lieu en mars dernier).

stephane_saliniMohamed Ayyadi, qui remplacera Bruno Beschizza au Conseil Départemental sauf un hypothétique recours, aurait-il eu le même succès que le Maire d’Aulnay-sous-Bois aux élections départementales à Aulnay-sous-Bois ? Nous ne le saurons jamais…

%d blogueurs aiment cette page :