Publicités

Archives du blog

Contre la radicalisation à Aulnay-sous-Bois, Argenteuil et Trappes : le théâtre

Des dramaturges s’inspirent de la vague d’attentats qui a touché l’Europe ces dernières années pour aborder dans leurs pièces la question de la radicalité religieuse.

Ces œuvres s’insèrent aujourd’hui dans les programmes de prévention de la radicalisation à destination des jeunes, avec le soutien des pouvoirs publics.

Des tirs d’arme automatique, des cris, une explosion soudaine, puis un long acouphène dans le noir. Géhenne se passe des traditionnels coups de bâton pour attraper l’attention du public de l’auditorium Saint-Germain à Paris, environ trois cents adolescents d’écoles et de centres sociaux d’Aulnay-sous-Bois, Trappes ou Argenteuil venus assister ce matin-là à la deuxième pièce du dramaturge belge Ismaël Saïdi.Créée en 2017, cette tragicomédie reprend l’action là où sa première pièce, Djihad, l’avait laissée trois ans plus tôt : durant un attentat terroriste dans une école juive. Survivant mais désormais paraplégique, le coupable n’éprouve aucun regret devant le tribunal, qui le condamne à la perpétuité. Il va cependant remettre en question ses certitudes à mesure qu’il se lie d’amitié avec un aumônier de prison catholique et avec une jeune femme juive légèrement dérangée. Et comprendre qu’il a perdu bien plus que ses deux jambes en assassinant ses victimes.

Source et article complet : La Croix

Publicités

Deux hommes interpellés à Aulnay-sous-Bois pour un braquage à Trappes

Braqueur_AulnayDeux hommes âgés de 27 et 32 ans ont été interpellés ce mardi matin à Aulnay-sous-Bois par la police judiciaire de Versailles. Ils sont soupçonnés d’avoir braqué l’entrepôt du transporteur FeDex, à Trappes, dans les Yvelines, dans la nuit du 5 aux 6 mars 2015. « Ces deux hommes ont été identifiés grâce un travail d’enquête classique sur l’environnement d’un premier suspect arrêté à Aulnay, le matin des faits », précise une source proche de l’affaire.

Le braquage s’est effectué dans la nuit à 2h00. Tout en braquant 6 employés avec un fusil à pompes, les bandits se saisissent de plusieurs équipements informatiques. Une voiture sera également volée.

Les policiers municipaux d’Aulnay surprennent heures plus tard une voiture (Golf) garée de manière anarchique sur la RN2, à la sortie de l’autoroute. Mais le conducteur de la voiture force le passage et tente même d’écraser un fonctionnaire. Le passager sera quand même interpellé.

Les deux suspects interpellés ce mardi ont été placés en garde à vue dans les locaux de la DRPJ de Versailles.

Source : Le Parisien

Fusillades à Trappes et Saint-Ouen, armes de guerre exposées à Aulnay-sous-Bois, terrorisme à Villejuif : l’Ile-de-France doit-elle s’inquiéter ?

casher_porte_vincennes

Vidéo

Les évènements tragiques s’enchainent dans la région Ile-de-France depuis le début de l’année 2015 :

Ces enchainements de faits divers plus gravissimes des uns des autres sont-ils un signal précurseur à un déferlement de violence sans précédent sur la région ou un simple concours de circonstance ? Si la région avait déjà connu des actes de violence et du terrorisme récurent dans les années 70s et 80s, il semblait bien loin le temps du grand banditisme qui mettait à rude épreuve les nerfs des forces de l’ordre. Les difficultés économiques, les conflits extérieurs et une certaine radicalisation d’une partie de la jeunesse française sont autant de facteurs qui peuvent à tout moment pousser certaines personnes à commettre aujourd’hui l’irréparable.

Quels sont les remèdes à ces maux qui semblent petit à petit faire basculer certains quartiers en des zones de non-droits ? Plus de médiation ou plus de répression ? Les échecs successifs des dispositifs mis en place par les différents gouvernements laissent cependant perplexe toute idée de résolution rapide. La classe politique, qui n’est pas toujours irréprochable, ne semble pas prendre conscience de l’ampleur du divorce d’une partie de la population française envers les institutions du pays. Et ce problème lui n’est pas propre à la région Ile-de-France…

 

La camionnette d’un braquage à Trappes retrouvée par les policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois !

police_municipaleSans le savoir, les policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois ont peut-être élucidé un braquage, commis à cinquantaine de kilomètres de là, dans les Yvelines, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ce vendredi, vers 4 heures du matin, les agents municipaux ont été intrigués par le stationnement sauvage de deux voitures, une Golf et une camionnette, sur la N 2 à la sortie de l’autoroute.

Il y avait de la lumière à l’intérieur et des hommes se trouvaient à proximité. Ils n’étaient manifestement pas décidés à se laisser contrôler. Le passager a tenté de s’enfuir à pied, mais a fini par être maîtrisé. L’autre, au volant de la Golf, a réussi à filer après plusieurs manœuvres, et en fonçant sur un policier municipal qui le sommait de s’arrêter. L’agent municipal s’est jeté sur le côté pour éviter d’être renversé.

L’homme qui a été interpellé a lui été confié à la police nationale. Ce n’est qu’un peu plus tard, avec l’immatriculation de la camionnette, que le rapprochement a pu être fait avec un braquage commis deux départements plus loin, chez un transporteur basé à Trappes.

La clé de la camionnette a été retrouvée dans l’herbe à Aulnay. L’homme qui a été arrêté s’en était débarrassé dans sa tentative de fuite.

Joint ce vendredi, le transporteur n’a pas souhaité s’exprimer.

Source : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :