Publicités

Archives du blog

Faute d’internes, l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bous risque de fermer ses urgences pédiatriques

« Je n’ai pas d’autre choix : cet hiver, si aucune solution n’a été trouvée, je ferme les urgences pédiatriques! » A l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), comme dans 24 autres établissements d’Ile-de-France, les chefs de service pédiatrie tirent la sonnette d’alarme.

Dès le 4 novembre, faute d’internes en nombre suffisant, ils pourraient être contraints de stopper une partie de leur activité, notamment les urgences pour enfants.

Une erreur « ahurissante » de l’ARS

Une situation due à une « erreur ahurissante de l’Agence régionale de santé (ARS) », clament en chœur les praticiens. Elle aurait, selon eux, largement surévalué le nombre de postes de stages pour les internes dans chaque hôpital d’Ile-de-France.

Permettant ainsi à ces médecins en formation d’avoir un tel choix quant à leur lieu de stage que les établissements parisiens ont été pris d’assaut, tandis que les hôpitaux de grande couronne, ou de territoires plus « compliqués », ont été délaissés.

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Ma dernière garde aux urgences a commencé par une gifle à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois

Médecins et agents des urgences de Ballanger, à Aulnay, tirent la sonnette d’alarme : leur service est surchargé ! Deux médecins ont démissionné. Mais la direction prend des mesures.

Pommette tuméfiée, œil hagard, une vieille dame patiente sur un brancard. A côté, vaguement séparée par un rideau, une autre femme, bouche ouverte, fixe le mur. Son bras perfusé dépasse du drap. « Elle souffre en silence », s’émeut son fils, assis sur le bord du « lit ». Ce jeudi matin, ils sont une dizaine de patients installés à la hâte dans le couloir des urgences de l’hôpital Ballanger d’Aulnay. Scène ordinaire d’un service saturé.

Un préavis de grève avait été déposé pour la journée… avant d’être « levé » dans la soirée de mercredi, « la direction ayant émis des propositions », fait valoir Patrick Vétéran, délégué CGT.

Pas de quoi empêcher les agents de l’établissement de tirer la sonnette d’alarme, trois mois après la venue sur le site d’Agnès Buzyn ministre de la Santé, et cinq mois après celle du Premier ministre Edouard Philippe. Depuis, deux médecins urgentistes ont démissionné.

«Tout plaquer, cela me passe aussi par la tête»

« Tout plaquer, cela me passe aussi par la tête… quasiment après chaque garde », avoue une jeune urgentiste, qui chiffre à « plus de dix » le nombre d’heures supplémentaires chaque semaine. « Ma dernière garde a commencé par une gifle et une insulte de la part d’une mère de famille venue aux urgences pour… une crise d’angoisse », raconte la praticienne – qui rappelle qu’après douze ans d’études, son salaire de départ s’élevait à 2 600€ bruts.

Source et article complet : Le Parisien

Un incendie provoque l’évacuation de 27 patients de l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois

Hopital_BallangerUn incendie s’est déclenché dans l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois / Villepinte dans la nuit de jeudi à vendredi. Pas de victime, mais 27 personnes ont dû être évacuées du service psychiatrie.

Cet incendie est peut-être volontaire puisqu’une patiente aurait mis le feu à son matelas.

Les travaux doivent avoir lieu ce week-end pour permettre aux patients de regagner leurs chambres dès lundi.

Pétition contre la fermeture du centre de dépistage et de prévention sanitaire de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois / Villepinte

Hopital_BallangerLors d’une réunion le vendredi 6 février 2015, des militants de toutes tendances (POI, PCF, EE LV), des élus (Miguel Hernandez, conseiller municipal PCF), des syndicalistes et des habitants d’Aulnay ont pris connaissance :

  • le Conseil général et sa majorité PS-EE LV, présidé par Stéphane Troussel, ont voté le budget 2015 du département, avec 22 millions d’euros de coupes correspondant à l’application du pacte de responsabilité du gouvernement Hollande-Valls (10 conseillers généraux Front de gauche se sont abstenus lors de ce vote, 3 ont voté contre).
  • Une des conséquences du vote de ce budget d’austérité : Stéphane Troussel et sa majorité ont décidé de fermer 4 centres de dépistage et de prévention sanitaire de la tuberculose sur 7 , en accord avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) représentant le Ministère de la Santé.

Les 25 participants de la réunion d’Aulnay du 6 février ont décidé unanimement d’engager le combat contre la fermeture du centre de dépistage de la tuberculose de l’Hôpital Ballanger de Villepinte – Aulnay, par la signature massive de la pétition ci-jointe, préparant une délégation des signataires, élus, militants auprès de l’ARS et de Stéphane Troussel, président du Conseil général.

Au nom des premiers signataires, une demande d’entrevue a été envoyée au Président du Conseil général et à l’ARS d’Ile de France.

Source : communiqué Michel LEFEBVRE (06.75.68.32.15)

Pétition : cliquer ici.

 

Aulnay-sous-Bois : les menaces sur les centres de dépistage de la tuberculose suscitent un appel de militants de toutes tendances

Hopital_BallangerCette menace est l’une des premières conséquences du pacte de responsabilité qui offre 41 milliards d’euros de baisse de cotisations sociales aux patrons et engage l’Etat à faire 50 milliards d’euros d’économies sur les dépenses publiques de l’Etat et des collectivités territoriales (dont les départements et municipalités). Ces coupes budgétaires ont été relayées en Seine-Saint-Denis par le budget voté par le conseil général.

Le conseil général à majorité PS-EELV, présidé par Stéphane Troussel, en commun avec l’agence régionale de santé (ARS), menace de fermer quatre centres de dépistage de la tuberculose sur les sept que compte la Seine-Saint-Denis, dont le centre de dépistage de la tuberculose de l’hôpital Ballanger, qui couvre les communes concernées et l’aéroport de Roissy avec ses 90 000 salariés et ses 62 millions de passagers.

NON À LA FERMETURE DU CENTRE DE DÉPISTAGE
DE LA TUBERCULOSE DE L’HÔPITAL BALLANGER !

Quatre centres de dépistage et de prévention sanitaire de la tuberculose, dont le centre de l’hôpital Ballanger, sont menacés de fermeture sur les sept existants dans le département. Ces centres s’occupent du dépistage et de la prévention de la tuberculose, des infections sexuellement transmissibles, du dépistage VIH anonyme et gratuit, et procèdent aux vaccinations.
Et pourtant, en Seine-Saint-Denis, le taux de nouveaux cas de tuberculose pour 100 000 habitants ne diminue pas depuis 2002 !

Non seulement le conseil général de Seine-Saint-Denis, dirigé par Stéphane Troussel (PS), ne s’oppose pas aux restrictions budgétaires du gouvernement et de l’ARS, mais il « réorganise » en supprimant quatre centres sur sept, en particulier au nord du département.

Un tract CGT du personnel du conseil général exige à juste titre l’arrêt de cette réorganisation « lourde de conséquences sur le plan sanitaire ».

Source : Parti Ouvrier Indépendant

Reportage des festivités du parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois : introduction en vidéo

Ballanger_Aulnay_Fete

Vidéo

La rédaction est allée au parc Ballanger pour effectuer un reportage sur les différentes activités. De nombreux jeux de glisse et d’eau sont disponibles pour les enfants, mais aussi des parcours ludiques. De quoi passer un bon moment en famille et s’évader quelque peu, surtout pour celles et ceux qui ne peuvent voyager bien loin.

Pour visionner la vidéo sur la présentation des activités, cliquer ici ou sur l’image ci-contre.

Reportage réalisé par Aurore Buselin et Christelle

Parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois : dernières animations avant la reprise

Ete_Ballanger_AulnayCross, paella, montgolfière et match de foot à Aulnay. La base de loisirs estivale, installée au parc Ballanger, ferme ses portes demain, sur un lâcher de lanternes à 22 heures. Aujourd’hui, un grand cross est organisé à partir de 14 heures au sein du parc (dès 6 ans). Un survol de la base en montgolfière a lieu à la même heure. A partir de 19 heures, une paella géante attend les visiteurs (2 € par personne). En soirée le film d’action « The Avenger s » sera projeté sur grand écran. Demain, baignade et activités attendent les visiteurs avant la retransmission en plein air du match de foot Nantes – PSG si la météo le permet. L’entrée est gratuite pour les Aulnaysiens (2 € ou 1,50 € pour les autres).

Source : Le Parisien du 24/08/2013

Aulnay-sous-Bois : 6 000 estivants à la base de loisirs

Ete_Ballanger_Aulnay« L’été à Ballanger » entame sa dernière semaine, qui se conclura dimanche par la diffusion sur grand écran du match de football Nantes-PSG et un lâcher de lanternes. Toute cette semaine, petits et grands pourront profiter des bassins de baignade et des multiples activités proposées (balade à dos de poney, ateliers créatifs, films. ..). Depuis le début du mois, la base de loisirs provisoire, aménagée dans le parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois, a attiré du monde. Vendredi, les organisateurs comptaient 5859 visiteurs, dont une majorité d’Aulnaysiens (3221 personnes, qui ont bénéficié d’une entrée gratuite). Mais les estivants sont aussi venus des villes voisines (Blanc-Mesnil, Sevran, Tremblay, Villepinte, Vaujours) du Val-d’Oise, de Seine-et-Marne et même de Paris. L’événement a aussi vu affluer les centres de loisirs (488 enfants d’Aulnay et Villepinte, et 186 d’autres villes de région parisienne).

Ouvert jusqu’à dimanche, au parc Ballanger. De 14 heures à 19 heures du mardi au vendredi, et de 15 heures à 22 heures dimanche. Gratuit pour les Aulnaysiens sur présentation du Pass’Ballanger (justificatif de domicile exigé). 2 € pour les non-Aulnaysiens (1,50 € pour les enfants).

Source : Le Parisien du 20/08/2013

Les activités de Ballanger gratuites seulement pour les habitants d’Aulnay-sous-Bois

Ete_Ballanger_AulnayL’été à Ballanger se tient jusqu’au 25 août dans le grand parc d’Aulnay-sous-Bois. Si l’accès au site est libre pour ceux qui souhaitent s’y reposer ou pique-niquer, les piscines provisoires comme les différentes activités pour les enfants et les adultes sont gratuites seulement pour les Aulnaysiens. Afin de pouvoir avoir son Pass’Ballanger, il faut présenter un justificatif de domicile. Les non-Aulnaysiens qui voudraient profiter des activités doivent payer un droit d’entrée : 2 € pour les adultes, 1,50 € pour les enfants. A noter que les activités sont organisées du mardi au dimanche, à partir de 14 heures.

Source : Le Parisien du 06/08/2013

Une base de loisirs à Aulnay-sous-Bois

Ete_Ballanger_AulnayCela ressemble à une plage urbaine, c’est l’Eté à Ballanger : la ville d’Aulnay a transformé son parc en base de loisirs. Les activités sportives, culturelles et ludiques, toutes gratuites, sans oublier le restaurant, ont ouvert ce week-end et accueillent le public tous les jours jusqu’au 25 août. Trois bassins permettent de faire trempette. Le mercredi, des ciné goûters sont organisés. La semaine prochaine, les Mondiaux d’athlétisme seront retransmis sur écran géant. Au programme aussi, des promenades à chameau, des ateliers et des cours, un cross populaire… Pour participer aux activités, les enfants doivent présenter leur passe Ballanger*, qui doit être signé par les parents.

* à télécharger sur http://www.aulnay-sous-bois.fr.

Source : Le Parisien du 05/08/2013

%d blogueurs aiment cette page :