Archives du blog

Un forfait payant dès 2021 pour les passages aux urgences sans hospitalisation

Ce forfait va remplacer l’actuel ticket modérateur et sera payé par tous, sauf quelques exceptions.

Pour limiter l’engorgement aux urgences et faire face aux personnes hypocondriaques, un ticket modérateur universel sera mis en place dès janvier 20201. Toute personne sollicitant les urgences sans hospitalisation devra débourser une somme qui reste à définir.
Cela ne concerne pas ni les femmes enceintes ni les personnes souffrant de maladies chroniques.

Vidéo. Laisse t-on mourir les personnes les plus âgées atteintes du Covid-19 à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois ?

Une vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux montrant que les personnes les plus âgées, bien souvent plus de 70 ans, sont débranchés et laissés à leur triste sort à l’hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois. Ci-dessous la vidéos en question :

La direction de l’hôpital n’a pas tardé à réagir en indiquant ne pas faire de « tri » parmi les patients et que la vidéo date de plus de 2 semaines. En tout état de cause, de nombreux témoignages sur les réseaux sociaux font état du même constat, mais officiellement, tous les patients atteints du Coronavirus sont soignés avec tous les moyens dont les établissements disposent.

Les urgences sont prises d’assaut à cause du COVID-19 en Seine-Saint-Denis souvent à cause de fausses alertes

Economie qui s’effondre, pétrole au plus bas depuis des années, des matchs de football effectués à huis clos (comme Lens – Orléans hier) : la panique gagne peu à peu le pays et les personnes deviennent de plus en plus paranoïaques.  Si bien que le SAMU 93 semble désormais saturé, avec des médecins épuisés et la logistique mise à rude épreuve.

Le COVID-19, autrement dit le Coronavirus, va t-il avoir raison de l’intelligence humaine ? Est-ce qu’une partie du pays sera mis en quarantaine ? Pourquoi les voyageurs continuent de venir en France depuis partout dans le monde y compris les zones contaminées avec peu de contrôles ? Les prochains jours s’annoncent difficiles… 

Ma dernière garde aux urgences a commencé par une gifle à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois

Médecins et agents des urgences de Ballanger, à Aulnay, tirent la sonnette d’alarme : leur service est surchargé ! Deux médecins ont démissionné. Mais la direction prend des mesures.

Pommette tuméfiée, œil hagard, une vieille dame patiente sur un brancard. A côté, vaguement séparée par un rideau, une autre femme, bouche ouverte, fixe le mur. Son bras perfusé dépasse du drap. « Elle souffre en silence », s’émeut son fils, assis sur le bord du « lit ». Ce jeudi matin, ils sont une dizaine de patients installés à la hâte dans le couloir des urgences de l’hôpital Ballanger d’Aulnay. Scène ordinaire d’un service saturé.

Un préavis de grève avait été déposé pour la journée… avant d’être « levé » dans la soirée de mercredi, « la direction ayant émis des propositions », fait valoir Patrick Vétéran, délégué CGT.

Pas de quoi empêcher les agents de l’établissement de tirer la sonnette d’alarme, trois mois après la venue sur le site d’Agnès Buzyn ministre de la Santé, et cinq mois après celle du Premier ministre Edouard Philippe. Depuis, deux médecins urgentistes ont démissionné.

«Tout plaquer, cela me passe aussi par la tête»

« Tout plaquer, cela me passe aussi par la tête… quasiment après chaque garde », avoue une jeune urgentiste, qui chiffre à « plus de dix » le nombre d’heures supplémentaires chaque semaine. « Ma dernière garde a commencé par une gifle et une insulte de la part d’une mère de famille venue aux urgences pour… une crise d’angoisse », raconte la praticienne – qui rappelle qu’après douze ans d’études, son salaire de départ s’élevait à 2 600€ bruts.

Source et article complet : Le Parisien

Des pieds de cochons pour s’entrainer à la suture aux urgences d’Aulnay-sous-Bois

pied_de_cochonDe jeunes praticiens sont entrés en résistance contre l’influence des firmes pharmaceutiques. Membres de la Troupe du Rire, ils veulent enrichir le cursus en médecine d’un enseignement critique et d’une sensibilisation aux outils promotionnels de l’industrie.

Source et article complet : reporterre

La rénovation des urgences pour l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois / Villepinte pour bientôt

Hopital_BallangerA en croire cet appel d’offre, les urgences de l’hôpital régional Robert Ballanger vont s’offrir une petite rénovation et un agrandissement pour mieux répondre aux besoins des patients. De quoi se rassurer sur la qualité de prise en charge et sur les délais d’intervention.

%d blogueurs aiment cette page :