Archives du blog

Pour Jennifer Bouchez, professeure de sport au collège Victor Hugo à Aulnay-sous-Bois, plutôt du Halal que de la Laïcité

Cela est peut-être passé inaperçu, mais lors du reportage Enquête Prioritaire de RMC Story sur la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois. La professeure de sport, Jennifer Bouchez, a été interviewée par les journalistes concernant la situation dans la cité, ses relations avec ses élèves, le communautarisme et les problèmes de sécurité.

Spécialisée dans le handball, Madame Bouchez a répondu sans ambages en évoquant son regret de ne pas avoir d’origine étrangère et de ne pas partager cette expérience l’été du retour au bled pour profiter de ses racines. A propos du religieux, elle estime qu’il est nécessaire pour la société de s’adapter au contexte, préférant lors des sorties acheter de la viande Halal pour satisfaire tout le monde.

Ses classes seraient composées selon elle de plus de 90% d’élèves d’obédience musulmane. Elle estimé que la laïcité ne peut pas s’appliquer et que cela n’a pas de sens. Au contraire, commander des repas Halal lors des sorties scolaires permettrait, selon elle, aux élèves de se sentir mieux. Mme Bouchez conclue que c’est inutile de forcer la laïcité et que l’adaptation à la population et à leurs us et coutumes et une obligation.

Pour découvrir l’interview de Jennifer Bouchez, cliquer ici.

Le sport, une matière secondaire selon Dimitri, professeur d’EPS dans un collège à Aulnay-sous-Bois

Dimitri, professeur d’EPS à Aulnay-sous-Bois, s’exprime ainsi pour Sud Radio : « On est plutôt perçu comme une matière secondaire (…) aussi bien chez certains parents que chez les enseignants« 

Le témoignage audio ci-dessous :

Philippe Dheu, professeur d’EPS à Aulnay-sous-Bois, explique à ses élève comment faire du sport pendant le confinement

Enseigner l’éducation physique et sportive pendant le confinement ? Sacrée galère pour les profs d’EPS. Face à la tentation des adolescents de passer leurs journées sur Netflix, les profs restent en première ligne, même à distance, pour préserver la santé et le moral de leurs collégiens. Comme d’autres de ses collègues, Philippe Dheu, professeur à Aulnay-sous-Bois (93), a échafaudé huit défis pour les motiver afin qu’ils préservent leurs muscles principaux. « Le but n’est pas qu’ils s’entraînent. C’est qu’ils s’entretiennent. »

Au menu : squats, l’exercice de la chaise, de la planche, ou encore des jumping jacks, mais « que des choses déjà vues en cours, pour éviter les blessures ». Rien n’est imposé mais, comme ses confrères, l’enseignant rappelle les précautions de base vues en classe et redonnées par l’Éducation nationale : bien s’échauffer, bien s’étirer, et bien s’hydrater. « Certains élèves m’ont demandé de leur envoyer plus d’exercices : je leur en ai ajouté quatre ! » Comme le confinement s’allonge, Philippe Dheu a aussi proposé à ses élèves l’idée de faire un exposé sur un sport ou un athlète, au choix. « J’ai reçu un super diaporama sur le sport féminin, un exposé sur Kathrine Switzer, un dossier sur Jesse Owens… »

Source et article complet : L’Equipe

%d blogueurs aiment cette page :