Publicités

Archives du blog

Hadama Traoré placé en garde à vue menace pour acte d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique

Hadama Traoré, militant associatif de La Révolution est en Marche et habitant à Aulnay-sous-Bois, a été placé en garde à vue pour « menace, acte d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique ou d’utilité collective, menace de crime contre les personnes et outrage ».

M. Traoré avait appelé à manifesté en faveur de Mickaël Harpon, terroriste présumé qui a tué 4 policier à la préfecture de Paris. Un nouveau coup dur pour M. Traoré, déjà poursuivi par la justice suite à des plaintes du ministère de l’intérieur et du maire d’Aulnay-sous-Bois.

Publicités

La manifestation de soutien à Mickaël Harpon, terroriste présumé qui a tué 4 policiers, annulée au grand dam d’Hadama Traoré

Hadama Traoré, militant politique de la Révolution est en Marche, souhaitait organiser à Gonesse une manifestation de soutien à Mickaël Harpon, personne soupçonnée de terrorisme qui a tué 4 policiers à la préfecture de Paris.

Bien que le préfet ne souhaitait pas au départ interdire cette manifestation qui a fait des remous dans la classe politique, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a tapé du poing sur la table et a ordonné d’interdire cette manifestation.

Si Hadama Traoré avait condamné l’acte qui a provoqué la mort de 4 policiers, il voulait laver l’honneur de Mickaël Harpon, estimant qu’il n’était ni un terroriste ni un musulman radicalisé, et que son handicap avait provoqué son geste. Dans une vidéo, il indiquait vouloir « cracher à la gueule » de celles et ceux qui insultaient l’image de Mickaël Harpon.

Selon les dernières informations, des vidéos de décapitation ont été retrouvées sur l’ordinateur de Mickaël Harpon, qui fréquentait une mosquée connue pour des positions radicales.

%d blogueurs aiment cette page :