Archives du blog

Grosses pagailles sur les routes des quartiers Sud d’Aulnay-sous-Bois suite au nouveau plan de circulation

Une lectrice nous informe ce matin avoir constaté d’importantes difficultés de circulation depuis la mise en place du nouveau plan de circulation. En cette rentrée si particulière, de nombreux bouchons se sont créés entre le Pont de l’Union et le Pont de la Croix Blanche, sur la rue Arthur Chevalier.

Ceci est dû aux nouvelles rues en sens interdits perpendiculairement à cette rue. La concentration des véhicules se fait sur la rue Arthur Chevalier. Bien que le Maire explique sur Oxygène que ce plan a été fait à la demande des riverains pour lutter contre les nuisances sonores, tout n’aurait donc pas été prévu. « A t-on pensé aux usagers de la pointe d’Aulnay qui n ont d’autre moyen que d’utiliser cette rue pour se rendre à la gare le matin ?« , s’exclame notre lectrice.

Le trafic s’est déjà chargé l’année dernière le soir dans le sens inverse dès 16.30 suite à une précédente modification du plan de circulation. Cela devient désormais cauchemardesque de circuler en voiture sur cette artère.

PLAN DE CIRCULATION ET DE STATIONNEMENT

À la rentrée, de nouvelles expérimentations vont être menées sur le plan de circulation. Des changements seront mis en place dès le mercredi 26 août dans le secteur de l’avenue de Nonneville.

Objectif : poursuivre la lutte contre le trafic de transit. 

POUR RAPPEL :

Depuis 2016, la ville d’Aulnay-Sous-Bois, assistée par le bureau d’études spécialisées EGIS, conduit une étude visant à améliorer le plan de circulation et de stationnement sur l’ensemble de la commune.

Les objectifs sont de répondre aux besoins des habitants, que ce soit à travers la diminution du trafic de transit et de la vitesse ou encore en favorisant les déplacements des bus et des modes doux.

* En 2018, ont débuté différentes expérimentations de nouveaux sens uniques de circulation faisant suite au travail en concertation avec les Aulnaysiens durant plus de 80 réunions publiques, ateliers de travail ou réunions coin de rue.

EGIS a analysé et évalué les résultats de ces expérimentations, en intégrant les remontées des Aulnaysiens et des services de la Ville.

Ces évaluations et vos remarques conduisent à expérimenter en cette rentrée de nouvelles propositions de sens unique découlant des options présentées en conseil de quartier ou lors des courriers sondages.

 VOUS AVEZ LA PAROLE :

Dès que cela sera possible au regard des contraintes dues à la crise sanitaire de la Covid-19, des Conseils de quartiers seront organisés pour échanger sur ces expérimentations.

Vous pouvez néanmoins d’ores et déjà faire remonter vos remarques ou poser vos questions via l’application de la Ville ou par e-mail à l’adresse suivante :

experimentation.circulation@aulnay-sous-bois.com

 

SOURCE: page facebook officielle de la ville d’Aulnay

Vidéo embouteillages à répétition angle des rues André-Theuriet et de Toulouse à Aulnay-sous-Bois

A l’angle de la rue André-Theuriet et rue de Toulouse, aux abords des deux écoles primaires Nonneville I et II,une vidéo montre au premier plan la dangerosité de la circulation.
Une lectrice observe une concentration du passage des véhicules devant obligatoirement emprunter le tronçon de la rue André-Theuriet sur 100 mètres (du numéro 26 au 16) dû à l’instauration des multiples sens interdits, notamment (rue du Havre et rue André-Theuriet en direction de Bondy Nord).
Ces mêmes sens interdits obligent les véhicules à emprunter la rue André Theuriet rue de Toulouse pour se rendre à l’axe autoroutier. Il ne s’agit pas de riverains.
Notre lectrice estime qu’il y a un manque de sécurité lié aux passages intensifs de véhicules et poids lourds conséquents.
Une « expérimentation » est en cours par la municipalité avec comptage des véhicules. Il y a environ 30 véhicules par minutes (en heure creuse 18.30 -19.00). Aux heures de pointes et d’ouvertures de l’école nous sommes à facilement une bonne centaine pour 5 minutes de temps en prenant en compte le « désert » de circulation sur l’axe André-Theuriet direction Bondy (en sens interdit).
Les préoccupations face à cette circulation très dense :
  • L’insécurité avérée pour plusieurs centaines d’enfants fréquentant ces deux écoles – Nonneville 1 et 2
  • La nuisance sonore. Le devant de la maison ressemble à une route nationale. Le côté jardin une nuisance (selon le sens du vent) accentue le bruit des 2 autoroutes à proximité. N’en rajoutons pas.
  • Aucune mesure n’ai prise pour la sécurité des enfants. Il n’existe ni barrière, ni agent de circulation, ni ralentisseur, ni feu rouge. RIEN. Si ce n’est une obligation de circulation dû aux deux sens interdit (André-Theuriet et rue du Havre).
  • La chaussée commence à se déformer, liée au passage intensif des véhicules et CAMION
Les attentes des futurs pétitionnaires : 
  • Supprimer le sens interdit de la rue du havre à partir de boulangerie, en direction de l’axe autoroutier
  • Supprimer le sens interdit de la rue André-Theuriet en direction de Bondy- Devenue déserte.
  • Inverser le sens interdit de la rue de Toulouse jusque l’école maternelle. Et le remettre comme avant. C’est-à-dire en sens interdit de la rue de la rue André-Theuriet angle Toulouse à route de Bondy (sens inverse)
  • Il faut réviser le plan de circulation pour faciliter les déplacements des citoyens, supprimer la nuisance sonore, la pollution ET SURTOUT LA SÉCURITÉ DES ENFANTS ET PETITS ENFANTS
  • Redonner au quartier sa renommée en terme de bon vivre, d’un cadre de vie normal en zone pavillonnaire et de sécurité
  • Faciliter les déplacements d’un point à un autre sans devoir réaliser un détour conséquent sur la ville. Amplifiant de fait la circulation.
Le manque de fluidité de certaines contre une circulation dense pour d’autres :
  • Le Boulevard de Strasbourg est constamment bouché aux heures d’ouvertures des écoles. Ce qui a une incidence pour les élèves fréquentant le lycée. La ligne du bus numéro 615 est toujours perturbée par les bouchons du Boulevard de Strasbourg. Ma fille en fait les frais, ainsi que ses nombreux camarades.
  • La rue André-Theuriet à partir du numéro 24 (en direction de Bondy) est devenue déserte. Une concentration de passage du 24 au 18 (descendant vers l’école nonneville)
  • La rue de Reims est déserte 
  • La rue Waldeck ROUSSEAU est déserte.
Le stationnement est devenu impossible aux riverains en raison de l’installation de sens interdits contraires à toute logique de facilitation de circulation, malgré les alertes multiples formulées par mes voisins. Il nous est quasi impossible de mettre notre véhicule à l’arrêt un petit-moment, le temps d’ouvrir le portail et garer notre voiture, sans se voir asséné de coup de klaxons ou d’incivilités.
Source : une lectrice.

 

Phase 1 du diagnostic sur le stationnement et la circulation à Aulnay-sous-Bois

Bouchon_Autoroute_AulnayVous pouvez découvrir les résultats de la phase 1 du diagnostic sur le stationnement et la circulation à Aulnay-sous-Bois en cliquant ici.

Ce vaste sujet qui a été abordé par de nombreuses associations reste une belle épine dans le pied. Ce diagnostic a le mérite d’être très complet, chiffres à l’appui, et pourra déboucher sur de possibles solutions.

Denis Cahenzli sur le plan de circulation du Sud d’Aulnay-sous-Bois

PLAN CIRCULATION - Riverains Aulnay Sud« Gérard SEGURA continue à se cacher derrière ce qu’il appelle la démocratie pour mettre en œuvre sa politique incohérente, sans se soucier de notre avis. La Municipalité a lancé l’étude du plan de déplacement d’Aulnay Sud, suite à la demande des membres du Conseil de quartier du Parc qui sollicitaient la diminution du transit de certaines voies vers l’autoroute.

La méthode de concertation proposée par le Maire n’a pas permis d’ouvrir le débat sur les véritables enjeux. Pour maitriser les échanges, la Municipalité a invité un nombre impressionnant de fonctionnaires et d’élus.

DESAVEU POUR LE MAIRE :

Je me suis rendu aux réunions des 20 et 27 mars sur les thèmes de la circulation des axes structurants et du stationnement. Déçus par la réunion de lancement, seuls 18 et 11 participants avaient fait le déplacement ! Je souhaitais mettre au cœur du débat mon analyse du projet. Malheureusement pour la démocratie, nous n’étions invités que pour répondre à des questions concernant la solution retenue par la Ville.

UN PROJET QUI NE REPOND PAS AUX ATTENTES DES AULNAYSIENS :

L’objectif du plan de déplacement est de maîtriser le transit et favoriser la circulation des vélos et des bus. La solution retenue par le Maire consiste à réglementer les voies structurantes en sens unique, comme le boulevard de Strasbourg, la route de Bondy et l’avenue Jean Jaurès. Ce choix est dangereux. La circulation sera plus aisée et engendrera du même coup, l’augmentation du trafic et de la vitesse.

La solution pour diminuer le transit sur le quartier du Parc consiste à compléter l’échangeur A3, sortie Bondy vers l’A1 Charles de Gaulle. Les services de l’Etat, sollicités de nombreuses fois, restent muets. J’ai récemment adressé un courrier au Ministre des Transports afin de renouveler cette demande.

Pourquoi réglementer l’avenue Jean Jaurès en sens unique ? C’est une voie peu fréquentée, pacifiée et l’ensemble des usagers se partagent l’espace en toute sécurité. Ce sens unique génèrera des détours pour les riverains et des excès de vitesse.

Il est prévu que les lignes de bus circulent avenue Dumont dans les deux sens. L’itinéraire est certes plus court, mais l’insertion place de la Gare sera très difficile et il ne sera plus agréable de circuler sur ces trottoirs. Le projet du double sens « vélo » rue Paul Langevin n’est pas possible sans arracher les arbres.

En conclusion, sécuriser la circulation des vélos est une noble cause, mais il existe d’autres solutions en passant par les voies secondaires.

De plus, ce projet impose de supprimer 300 places de stationnement dans un quartier résidentiel déjà saturé. A mon sens, la priorité serait un parking gardé et des arceaux à proximité des commerces et équipements publics. L’actuel plan de circulation du sud d’Aulnay, compléter par l’échangeur « Bondy » permet la maîtrise du transit et de la vitesse. Pourquoi mettre en œuvre un projet, qui comme la construction d’immeubles sur le quartier résidentiel, détériore notre cadre de vie.

Pour construire l’avenir ensemble et proposer un projet alternatif, vous pouvez me contacter ou m’envoyer vos remarques et suggestions. Je ne manquerai pas de vous rencontrer. »

Source : Communiqué de Denis Cahenzli, candidat aux élections municipales de 2014 à Aulnay-sous-Bois

Discussion entre Philippe Grécourt et Daniel Jacob en vidéo sur la circulation à Aulnay-sous-Bois

Jacob_Grecourt_Aulnay

Vidéo

Le Plan de circulation dans le Sud de la ville d’Aulnay-sous-Bois provoque de vives remous dans la classe politique Aulnaysienne et le milieu associatif. Capade Sud, qui a fait de ce thème l’un de ses chevaux de bataille, a vivement critiqué l’étude menée par Transitec, notamment en ce qui concernant le trafic de transit via la route de Bondy ou l’avenue de Nonneville.

Philippe Grécourt, membre du bureau Capade Sud et principal contact de l’association pour tout ce qui concerne la circulation dans le Sud de la ville, a rencontré Daniel Jacob, membre du groupe d’opposition UDI au conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois.

Durant cet échange, que vous pouvez consulter en partie en vidéo en cliquant sur l’image, plusieurs points ont été abordés :

  • Le transit
  • Les voies à sens unique
  • Le 7ème collège et la sécurité de piétons
  • Les pistes cyclables
  • L’étude Transitec

Cette vidéo permet de découvrir plusieurs éléments clé du dossier. A consulter pour celles et ceux qui s’intéressent, de près comme de loin, à la circulation dans le Sud de la ville.

%d blogueurs aiment cette page :