Archives du blog

Nouvelle édition de la fête de l’arbre, les 10 et 11 octobre 2020

Samedi 10 octobre 2020 de 13h-18h
Dimanche 11 octobre 2020 de 10h-18h

La Fête de l’arbre est de retour dans le parc Dumont. Coronavirus oblige, elle se déroulera dans le respect des mesures sanitaires, avec mise à disposition de gel hydroalcoolique et fléchage au sol. Une exposition-vente se tiendra sur la place centrale.

Différents espaces seront organisés autour d’un parcours des sens en lien avec les arbres :

  • Le toucher : Exploration des sensations que l’on peut avoir au contact des arbres, de leurs écorces et de leurs fruits. Un atelier créatif se tiendra autour de la pomme de pin.
  • L’odorat : Reconnaissance des arbres via des essences odorantes, et atelier de création de parfum ou d’encens.
  • La vue : Exposition photographique et bâches présentant la beauté des arbres et des écorces. L’activité sera couplée à un atelier de semis. Les participants pourront récupérer des graines d’arbres.
  • Le sport et la détente : Parcours dans les arbres, mur d’escalade et jeux.
  • La médecine, la psychologie et la sylvothérapie : Pour en savoir plus sur les bienfaits des arbres sur notre santé. Il sera aussi question des croyances liées aux arbres et des allergies.

NB: La rédaction d’Aulnay cap, tient à féliciter la personne qui à réaliser cette affiche, elle est magnifique!!! Bravo l’artiste!!!!

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois s’inquiète de l’état du service des espaces verts

Le syndicat FORCE OUVRIERE s’inquiète et s’interroge sur la situation des agents des espaces verts. En effet, des jardiniers veulent quitter ce service, d’autres sous contrats sont en attente de leur renouvellement.

D’où vient ce mal être, cette souffrance ? Voici des éléments de réponse :

En 2003 : 150 jardiniers, 2010 :100 agents , 2020 : 70 agents dont 20 sous contrats.

Avant, il y avait des équipes de 12 jardiniers, aujourd’hui ce sont 7 ou 8 personnes par secteurs.

En plus de cela , nos collègues doivent faire face à la création de nouveaux massifs de fleurs,s’occuper de nouveaux parcs: Bonaparte, Feyssard, Balagny, Clocher(laiterie),parking ancien cimetière.

Ils doivent faire avec du matériel de tonte en panne,du manque d’outillage, des véhicules vieillissant pour ne pas dire vétustes.

Pour le syndicat FORCE OUVRIERE c’est inacceptable !!!

Au regard de ces éléments indignes d’une ville comme Aulnay-sous-Bois le syndicat FORCE OUVRIERE demande et exige dès maintenant :

  • Le renouvellement et l’embauche de tous les agents sous contrat.
  • Le recrutement de nouveaux jardiniers.
  • La réparation de tout le matériel en panne , l’achat d’outillage et le remplacement des véhicules.
  • L’augmentation du régime indemnitaire de 200 euros pour l’ensemble       des agents de service.

Notre syndicat n’acceptera pas que l’on « brade » ce service et le personnel qui se donne corps et âme chaque jour pour embellir notre ville.

Le syndicat FORCE OUVRIERE  attend donc des réponses précises et rapides pour les agents en souffrance de ce service.

Source : FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

 

Le retour TRIOMPHAL de la SOUFFLETTE et de la balayeuse au quartier Mitry-Aulnay

Depuis le 10 mars dernier, je demandais, en vain, le passage du DUO « SOUFFLETTE-BALAYEUSE ».

On me répondais, qu’avec le corona, c’était interdit.

Pendant ce temps, nos peupliers ont perdu leurs branches, leurs feuilles.

Laissant les rues du quartier Mitry, dans un état « DEPLORABLE ».

Un coup de balai, n’aurait pas été de trop.

EN tout cas, ça aurait été bien, mais rien n’a été fait pour nettoyer un peu nos rues.

Mis à part, le passage d’une balayeuse seule.

Et moi, je voulais une SOUFFLETTE, je l’ai espérée, en vain jusqu’a aujourd’hui.

Ou la, enfin, le bruit se fait entendre à ma fenêtre.

Je regarde, et qu’est-ce que je vois ?????

Le duo que je n’attendais plus, le passage TANT ATTENDU de la SOUFFLETTE et de la balayeuse.

Il était temps…..

Je  remercies Mr Fouad El Kouradi, qui à fait remonter mes demandes répétées.

Merci à Proxim Aulnay que j’avais aussi informés.

Merci aux espaces verts, qui nous ont enfin envoyés, ce duo, qui était tellement attendu.

Par-dessus tout : MERCI A NOTRE MAIRIE!!!!!

MERCI MR LE MAIRE !!!!!!

 

  • Photo prise par mes soins aujourd’hui.
  • Vidéo: Faite par mes soins, ce jour.

En témoigne cette vidéo, encore Merci Mr Beschizza!!

Le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois en passe de devenir une forêt vierge par manque d’entretien ?

Une lectrice nous relate ses inquiétudes quant au manque d’entretien des espaces verts dans le quartier du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois. Selon elle, le quartier est oublié par la commune d’Aulnay-sous-Bois. 
Les arbres et les buissons ne sont plus coupés, la végétation sauvage gagne du terrain. Toujours selon notre lectrice, les terrains concernés appartiennent pour partie au bailleur 3F, qui rejette la faute sur la mairie d’Aulnay, qui a son tour la rejette sur 3F.
Cette citoyenne d’Aulnay qui habite dans le quartier du Gros Saule depuis 35 ans n’a jamais vu son quartier dans un état aussi lamentable. Elle regrette de payer des impôts quand elle constate son environnement proche. De plus, elle éprouve désormais une honte quand elle fait venir des amis ou de la famille des communes alentours dont les quartiers sont en général bien mieux entretenus.
Une honte pour la ville d’Aulnay-sous-Bois selon elle, ville fleurie mais surtout ville abandonné. Elle souhaite désormais que la mairie prenne le sujet à bras le corps car bientôt, les habitants du quartier ne pourront plus ouvrir leurs fenêtres ou sortir, sans oublier la présence en grand nombre de rats.

PLU Aulnay-sous-Bois : Dossier de présentation commission interdépartementale de la préservation des espaces naturels agricoles et forestiers

aulnay CIPENAF V3_Page_01La rédaction vous invite à découvrir le Dossier de présentation commission interdépartementale de la préservation des espaces naturels agricoles et forestiers cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Ce dossier comporte de nombreuses informations en lien avec la révision du PLU.

5ème édition des Rencontres Technique des professionnels du paysage et des espaces verts en Seine-Saint-Denis le 26 novembre

cropped-aulnay-sous-bois_parc_du_sausset1.jpgLe 26 novembre prochain se tiendra la 5e édition des Rencontres Technique des professionnels du paysage et des espaces verts en Seine-Saint-Denis au Lycée du Paysage et de l’Environnement à Vaujours.

Les enjeux de ces 5e Rencontres Techniques…

Espaces publics et de nature, les parcs urbains font l’objet de toutes sortes d’usages et de pratiques spontanées : des usages « courants », comme la promenade, les jeux et loisirs, le sport, les rencontres… Mais aussi des usages plus étonnants, pas toujours pensés au moment de la conception, comme en témoignent les chemins de traverse, le détournement des usages initiaux de certains équipements, la pratique de la pêche ou de la cueillette… Isolés de la ville, les parcs sont aussi parfois les lieux de pratiques plus transgressives, au regard des normes sociales ou de la loi : dégradation, prostitution, trafics….

Ces différents usages nous interpellent et nous posent question : parce qu’ils expriment de nouveaux besoins sociaux, culturels, économiques non anticipés au départ, ou parce que, non régulés, ils peinent à coexister sans se gêner, abîment les milieux naturels, ou peuvent poser parfois des problèmes de sécurité.

Comment permettre à chacun d’investir les parcs à sa façon, d’exprimer sa créativité, de répondre à ses envies, tout en favorisant le vivre ensemble et en préservant les qualités écologiques et paysagères des espaces verts en Seine-Saint-Denis ?

Afin d’apporter des réponses à cette question, le Département de la Seine-Saint-Denis, le lycée du Paysage et de l’Environnement Fénelon et l’Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage (UNEP) ont souhaité consacrer la 5eédition des Rencontres Techniques aux usagers des parcs et à leurs pratiques, à travers le thème : « les usages spontanés des parcs, de l’inattendu au transgressif : quelle prise en compte dans nos pratiques ? ».

Cette année encore, cette journée sera l’occasion de croiser les regards des professionnels de la nature et du paysage. Equipes de gestion, de surveillance et d’animation, mais aussi paysagistes, sociologues, urbanistes…, viendront débattre avec vous autour de trois grandes questions : 
 Que nous apprennent les pratiques des usagers ? 
 Comment prendre en compte la diversité des usages dans les projets d’aménagement ? 
 Quand des usages « hors norme » font irruption dans la vie quotidienne du parc : quelles réponses apporter ?

Inscription

Si vous souhaitez participer aux rencontres techniques, inscrivez-vous dès à présent auprès de colloquepaysage93@gmail.com. Attention, le nombre de places est limité.

Renseignements : 
 Caroline LOISEAU : 01.43.93.11.51 
 Jean-Marc RAFENBERG : 06.81.47.82.39

%d blogueurs aiment cette page :