Archives du blog

Non-respect du PLU à Aulnay-sous-Bois concernant un projet de construction place du Général Leclerc ?

Non-respect du PLU (Plan Local d’Urbanisme) ? Total des pertes à la ville estimées pour deux (02) projets à plus de 96.000,00 euros.

  • Les commentaires sur les permis de construction N° : PC9300516C0063 : 1, Place du Général Leclerc 93600 Aulnay Sous Bois
    Et PC9300516C0090 : 3, Place du Général Leclerc 93600 Aulnay Sous Bois Aucun article du PLU n’a été respecté !!!
  • Constatations : Les permis de construire indiqués, ci-dessus, ne respectent aucune règle d’urbanisme. Je me pose la question, comment ils sont accordés !!!
    • Des erreurs sur les arrêtés de permis de construire délivré par le Maire au nom de la commune, un mélange entre l’arrêté du permis n° PC9300516C0063 et l’arrêté du permis n° PC9300516C0090.
    • Le contenu des deux arrêtés sont les mêmes pour deux projets de construction différents (voir page 04 du PC9300516C0090 et la page 06 du PC9300516C0063) !!
    • ARTICLE UA 12 – OBLIGATIONS IMPOSÉES AUX CONSTRUCTEURS EN MATIÈRE DE RÉALISATION D’AIRES DE STATIONNEMENT (voir les pièce jointes de la page 7, 8, 9 et 10). -Le projet est situé à plus de 500 m de la gare c-a-d hors du périmètre de 500 m de la gare, alors il ne bénéfice pas de l’avantage de l’article L 152- 6 -4 (page 9 et 10) pour une dérogation !!! (Voir les pièces jointes page 11, 12 et 13).
    • Vu l’application de l’article L 152-6-4, alors une nécessité s’impose à justifier les aires de stationnements.
      P a g e 2 | 17
  • Un manque à gagner pour la ville : Vu que les projets sont situés en dehors des 500 m du périmètre de la gare, une contribution aurait dû être versée à la ville pour la réalisation des aires de stationnements publics.
  • Si on prend le prix du stationnement en 2008 = 16000 euros – 4 logements crées pour le projet : 3 place Général Leclerc (64.000 euros)
  • 2 logements créer pour le projet : 1 place du Général Leclerc (32.000 euros) c-a-d un total de 96.000,00 euros manque à gagner pour la ville. Ce qui permettrait de financer une partie du projet de création des stationnements, rue des écoles réalisé par la ville en 2017.
  • Aucun document de l’accessibilité handicapée dans le dossier, Vu que c’est une nouvelle création des logements et le bâtiment reçoit du public (présence de la pharmacie et pressing au rez de chaussée).
  • Aucun document concernant la sécurité incendie dans le dossier, Vu que le bâtiment reçoit du public (présence de la pharmacie et du pressing au rez de chaussée). •
  • Aucune étude de sol dans le dossier « il existe que l’attestation d’architecte » (voir la pièce jointe page 14), suite à la surface crée est supérieure à 40 m², vu la porte d’entrée du bâtiment de 90 cm de largeur qui ne permet pas l’entrée de la plus petite machine de sondage pour une profondeur de plus de 50 m. La vue satellite que j’ai fait, plus le plan de masse cadastrale montrent clairement qu’il n y’a pas d’accès derrière le bâtiment ce qui me laisse poser la question si l’analyse du sol a été réalisée. Comment la machine de sondage d’environ 1,5 m de largeur au minimum est passée à travers une porte d’une largeur de 90 cm ? Ce sondage permet de savoir si les fondations du bâtiment permettront de supporter le poids de la charge de plusieurs dizaines de tonnes qui constitue un grand danger pour les habitants du bâtiment, les riverains et les constructions voisines.
    Remarque : selon le PLU, l’attestation d’architecte peut suffire si l’étude est faite !!!
  • Aucun document de la RT2012 dans le dossier, Vu que la demande de permis de construire a été déposée après le 1 janvier 2013, l’attestation RT2012 est obligatoire dans le dossier
  • Le panneau d’affichage non réglementaire :
    • Le panneau est affiché à 4 m de hauteur qui rend sa visibilité et sa lecture de la voie publique difficile (voir les pages 15 et 16).
    • Le panneau d’affichage contient des fausses informations notamment la hauteur de la construction déclarée sur le panneau d’affichage est de 10 m par contre les mesures de la hauteur de la construction que j’ai relevé sur place est de 14 m, voir le plan de coupe (voir la pièce jointe page 16 et le plan de coupe page 17)
    • Les plans de demande de permis de construire sont inexacts : Voir les façades la construction réalisée en comparaison avec le plan de coupe (page 17)

Source : M. Noureddine HALOUI par rapport au permis de construire disponible ici

 

Aulnay-sous-Bois : Daniel Jacob s’inquiète de la dégradation de la voirie et du manque de réactivité de la municipalité

photos du tél Daniel n°2 065Le Centriste Daniel Jacob, conseiller national UDI et figure du Parti Radical à Aulnay-sous-Bois, nous fait part de ses inquiétudes vis-à-vis de la dégradation de la voirie et du manque de réaction des services municipaux.
« Que font nos élus délégués de la voirie, du commerce, des espaces verts, de la propreté et bien d’autres« , s’insurge t-il, très mécontent de la transformation de certains quartiers. « Ces élus de mars 2014 reviendront-ils sur le terrain avant mars 2015 !!!!  Les Aulnaysiennes et Aulnaysiens jugeront !« , ajoute t-il en faisant référence aux prochaines élections départementales prévues cette année.
M. Jacob n comprend pas, par exemple, que les services municipaux laissent toujours certains dispositifs mis en place pour les festivités de Noël : « Le sapin place du Général Leclerc à été mis 3 jours avant Noël et aujourd’hui, 2 mois après, il est toujours là !« , s’étonne t-il, indiquant que ce sapin aurait dû être enlevé dès le début du mois de février.
Autre source de friction, la dégradation de certains endroits dans la ville, autrefois épargnés : « Toujours place du Général Leclerc, les incivilités provoqué par des véhicules dégradents les espaces verts. Certains dénaturent les pierres de granites par des graffitis, malgré une caméra qui visualise cet espace jour et nuit, cherchons l’erreur !!!« , regrette t-il en indiquant que cet endroit était autrefois bien plus accueillant. « Des milliers de personnes fréquentent le centre-ville , que fait la municipalité pour préserver l’image de celle-ci ?« 
photos du tél Daniel n°2 063Daniel Jacob nous indique enfin vouloir s’investir pour que la ville « retrouve son charme d’antan« .

Pagaille au niveau du stationnement Place du Général Leclerc à Aulnay-sous-Bois, un dimanche matin

Place_General_Leclerc_Aulnay

Vidéo

Il n’est pas rare, pour celles et ceux qui vont au marché du boulevard de Strasbourg le dimanche matin, de voir le triste spectacle de stationnements sauvages en double-file ou sur le trottoir. Ce phénomène, qui a pris de l’ampleur ces dernières semaines, ne semble pas émouvoir les services municipaux. Et pourtant, il n’est pas rare que des piétons soient gênés par ces stationnements si particuliers. Des bouchons se forment occasionnellement. Manque de places de parking ? Incivilité voulue pour cause de quasi-impunité ? Acheteurs pressés ? Quoiqu’il en soit, la situation semble être inscrite dans la durée…

Vous pouvez constater en vidéo ce spectacle en cliquant sur l’image ci-contre. On y voit d’ailleurs un élu, tout aussi étonné du phénomène…

Aulnay-sous-Bois : On se gare n’importe comment place du Général Leclerc !

General_Leclerc_AulnayCeux qui se baladent sur la place du Général Leclerc, dans le prolongement du Boulevard de Strasbourg commerçant, auront certainement remarqué une hausse sensible des incivilités d’automobilistes sans scrupule, qui garent leur véhicule d’une façon telle qu’ils empiètent sur la sécurité des piétons.

Malgré la demande incessante de riverains et commerçants pour ajouter des plots de protection, la Mairie reste immobile face à la situation qui ne cesse de s’empirer. Peut-être attend-on qu’un accident arrive pour agir en conséquence ?

%d blogueurs aiment cette page :