Publicités

Archives du blog

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois félicite les 7 policiers municipaux décorés

IMG_4364FO félicite les 7 agents de la police municipale d’Aulnay sous Bois décorés le 8 mai par le prefet pour 2 affaires d’arrestation de dangereux braqueurs armés.

FO salue le courage de ces policiers.

Source : communiqué FO communaux Aulnay-sous-Bois

Publicités

7 policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois décorés pour interpellations de braqueurs armés et dangereux

police_municpale

sdpm

Moment de gloire pour 7 policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois : ils ont été décorés de la Médaille de la Sécurité Intérieure par le Préfet pour avoir interpellé des braqueurs armés et violents.

Source : sdpm.net

Un groupe Facebook contre les comportements abusifs de la police municipale à Aulnay-sous-Bois

police_municipale« Contre les comportements abusifs de la police municipale aulnaysienne », tel est le nom de la page Facebook qui se donne comme objectif de diffuser tout acte de violence de la police municipale à l’encontre des administrés.

Administrée par Yousri Hidri, personne très connue des blogs et des réseaux sociaux, le mot d’ordre est le suivant :

« Ce groupe est le votre, c’est un groupe citoyen,son,but quantifier, expliquer et raconter les déboires que vous pouvez, ou pourrez rencontrer, sur la ville, avec les agents payés avec vos impôts…« 

Un groupe soutenu par l’opposition…mais aussi par des membres de la majorité municipale !

Très jeune, le groupe contient déjà plus de 100 membres, qui semblent donc corroborer le fait que la Police Municipale d’Aulnay-sous-Bois pourrait intervenir de temps en temps de façon zélée. Si la présence de membres de l’opposition municipale dans ce groupe ne surprend pas (on note la présence de Miguel Hernandez qui, lorsqu’il était adjoint, avait demandé à ce que la Police Municipale soit désarmée), le soutien de plusieurs personnes de la majorité municipale (au moins deux élus de la liste de Bruno Beschizza) peut soulever quelques questions. Y aurait-il dans la majorité une exaspération quant au comportement de certains agents de la police municipale ?

Pour accéder au groupe, cliquer ici.

Une offre commerciale sournoise sur la télé-alarme à Aulnay-sous-Bois ?

police_municipaleSuite à de nombreux appels téléphoniques d’Aulnaysiens, la ville porte à votre attention que l’offre commerciale concernant une « Alarme Haute Sécurité avec Alerte à la Police » de la société « Sécuritas direct », filiale de Vérisure, ne fait pas l’objet d’un conventionnement avec la Police municipale d’Aulnay-sous-Bois. 

Seul le groupe « SECURITAS », dont « Securitas Direct » n’est pas une filiale, est partenaire de la Police municipale pour la gestion de ses alarmes. L’inscription à ce service est possible auprès de la Police municipale au 5-7 rue Kléber à Aulnay-sous-Bois. 

En cas de doute ou de danger, la Police municipale est à votre écoute et est joignable 7j/7 et 24h/24 au 0800 39 93 93.

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

La CFTC réclame des fusils à pompe pour la Police Municipale et la possibilité d’avoir une arme en toute circonstance

0001Suite aux attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, la CFTC réclame pour la police municipale (plus de 20 000 membres en France) des moyens supplémentaires.

Pour lire le communiqué complet, cliquer sur l’image ci-contre.

La CFTC propose que la police municipale soutienne les forces de sécurité contre le terrorisme

communique de la fnact cftcVous trouverez en cliquant ici ou sur l’image ci-contre un communiqué de CFTC Territoriaux concernant la demande aux Maires des communes de mettre à disposition leur police municipale pour lutter contre le terrorisme. La police municipale d’Aulnay-sous-Bois bientôt réquisitionnée ?

Un pervers qui chassait ses victimes au Lycée Jean Zay et au collège Gérard Philippe arrêté pour agression sexuelle à Aulnay-sous-Bois

agression_sexuelleUn homme de 35 ans a été déféré au Tribunal de Bobigny après avoir été arrêté par la police municipale d’Aulnay-sous-Bois deux jours plus tôt. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une lycéenne de 17 ans qui rentrait de son établissement.

Cet acte aurait eu lieu dans la rue de la Roseraie. La tante de la victime a alors appelé la Police Municipale. Cette dernière a fait un tour du quartier avec la jeune fille et sa tante pour retrouver l’agresseur. Mais en se rendant au Commissariat, des passantes leur ont signalé une Clio qui faisait le chemin inverse.

Selon elles, le conducteur de la Clio était connu pour importuner les élèves du lycée Jean Zay et du collège Gérard Philippe. Le suspect a alors été interpellé et reconnu par la victime. L’homme habite Livry-Gargan. Les policiers ont découvert à son domicile de nombreuses photos de jeunes filles dénudées. Ce même homme avait demandé à une adolescente trois jours plus tôt de se faire caresser et déshabiller. Celle-ci est parvenue à s’enfuir.

Source : Le Parisien

Une centaine de jeunes assiègent un commissariat de Seine-Saint-Denis : d’où vient cette révolte ?

police_municipaleCe n’est pas à Aulnay-sous-Bois mais à Neuilly-Plaisance que cela s’est produit : dans la nuit du 14 juillet, une centaine de jeunes ont assiégé un commissariat de la police municipale pour une raison assez floue.

Le département de a Seine-Saint-Denis, mais aussi plusieurs grandes villes de province, ont connu une flambée de violence qui s’est caractérisée par des attaques de commissariats (jet de cocktails Molotov, mortiers…), des incendies de véhicules (dont de la police) et des agressions sur les forces de l’ordre. Plus d’une centaine d’interpellations ont eu lieu dans le département.

S’agit-il d’un mouvement entretenu par les réseaux sociaux ? Y a t-il des commanditaires ? Ou s’agirait-il, comme le disent certains, de l’expression d’une jeunesse désœuvrée en souffrance face à un environnement de plus en plus sélectif ? En tout cas, c’est toute une population qui vit en ce moment dans la crainte d’u nouveau débordement…

FO Police Municipale interpelle les Maires sur la nécessité de l’armement et rappelle les cas Aurélie Fouquet et Clarissa Jean Philippe

FOPM interpelle le maire de Lyon_Page_1Aurélie Fouquet, Clarissa Jean Philippe…….nous, policiers municipaux, nous n’oublions pas !!!

Hier, à la Ferté sous Jouarre, on a frôlé le drame. Des policiers municipaux ont échangé des coups de feu avec des malfaiteurs qui braquaient une bijouterie. Mesdames et Messieurs les maires, chaque jour des braquages, des agressions avec arme se produisent à travers tout le pays, votre commune n’est pas à l’abri de ce genre d’évènements et vos policiers municipaux sont susceptibles d’y être confrontés à tout moment, sans oublier la menace terroriste plus présente que jamais.

Fort heureusement, certains maires, comme celui de la Ferté sous Jouarre, sont des Elus réalistes et conscients des risques du métier de policier municipal. En Elus responsables, soucieux de la sécurité des agents et de celle de leurs administrés, ils ont fait le choix d’armer leurs policiers municipaux.

Ce choix est celui de la raison et de l’honnêteté vis-à-vis de leurs administrés.

Refuser, nier ou dénigrer la nécessité de l’armement, c’est le choix du mensonge et de la tromperie qui consiste à faire croire à la population, au nom d’une certaine idéologie, que des policiers municipaux qui ne sont même pas en mesure d’assurer leur propre sécurité sont en mesure d’assurer celle d’autrui !! Le mensonge c’est le fait de donner des gilets pare balle aux agents tout en leur affirmant que leurs missions ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas le port d’une arme !!!

Source : communiqué complet FO PM

Le véhicule de police de lutte contre le mauvais stationnement coutera finalement 2 500 € par mois à la ville d’Aulnay-sous-Bois

communique_police_aulnayLa somme astronomique de 25 000 € par mois avait fait bondir plus d’un lecteur hier, lors de la publication de notre article sur l’équipement d’un véhicule de police de lutte contre le mauvais stationnement. Finalement, France Télévision, qui avait fait le reportage, avait commis une erreur de retranscription. La somme serait finalement de 2 500 € par mois afin d’utiliser ce véhicule capable d’automatiser les PV contre les propriétaires de véhicule indélicats.

Vous trouverez ici ou en cliquant sur l’image ci-contre la lettre d’excuse du Directeur Délégué à l’Information de France Télévision, adressée au Maire Bruno Beschizza. Nous remercions Le Directeur de communication de la Mairie d’Aulnay-sous-Bois pour nous avoir alerté de cette erreur.

 

%d blogueurs aiment cette page :