Publicités

Archives du blog

Communiqué de la France insoumise à l’issue du premier tour des élections législatives de 2017

La France Insoumise de la 10ème circonscription du 93 remercie tous les électeurs qui ont affirmé leur volonté de changement en votant pour Ambre Froment et Joseph Pace et pour le programme qu’ils ont soutenu : « l’Avenir en Commun ».

Ce programme, déjà porté par Jean-Luc Mélenchon lors des élections présidentielles, avait alors réuni plus de 7 millions d’électeurs-trices, aujourd’hui se sont 3 950 personnes qui ont soutenu le programme dans les villes d’Aulnay-sous-Bois, Bondy sud-est et les Pavillons-sous-bois. La France Insoumise est donc arrivée en troisième position avec 15.69% des voix.

Nous tenons a vous remercier de votre confiance et de votre soutien. Néanmoins, s’il faut se réjouir d’être le premier mouvement à porter de véritables valeurs sociales, il faut considérer l’importance du rejet des pratiques et du système institutionnels : 62,36% de la population de la circonscription s’est abstenu ou a voté blanc ou nul soit 43.256 personnes.

Convaincre et mobiliser ceux qui ne veulent plus ni de ce système, ni des politiques suivies est une tâche urgente. Les années à venir seront décisives et nous comptons sur tous, pour contrer les politiques qui vont encore plus saper la démocratie, accroître la pauvreté et la précarité, augmenter les inégalités et favoriser les puissants.

Face à cette désillusion, aux politiques néolibérales organisées et au tout puissant gouvernement-monarque, il faut d’autant plus lutter et faire appliquer ce qui est nécessaire : « l’Avenir en Commun ». L’avenir en commun, c’est replacer l’intérêt général humain et celui de la planète au cœur du développement des sociétés.

L’avenir en commun représente également l’urgence. L’urgence à revoir nos façons de penser, de consommer. L’urgence à répartir mieux, à instruire mieux, à vivre mieux. Et cela en adéquation nécessaire avec toutes les espèces de notre écosystème.

Le Fond Monétaire International a admis, en 2016, que les politiques d’austérité et le néo-libéralisme mettent en danger les hommes et la planète. Les plus pauvres deviennent toujours plus pauvres et les plus riches toujours plus riches. Lorsque qu’une institution qui –des années durant- a appliqué consciencieusement ces mêmes politiques qu’elle réprouve aujourd’hui, elle donne raison à notre démarche et à nos propositions. Le temps nous donne raison.

Le gouvernement Macron va prolonger et aggraver ces politiques, en adoptant une position autoritaire et en banalisant l’état d’urgence. Des ONG comme Amnesty International s’inquiètent d’ailleurs déjà de la situation des libertés en France.

Localement, nous ne donnerons aucune consigne de vote : si le programme d’EM est creux et délétère, celui soutenu par LR ne vaut guère mieux tant il est tourné vers le passé. Nous laisserons donc les électeurs se décider eux même en leur âme et conscience ; car nous sommes tous des citoyen-nes adultes et responsables, face à ces deux candidats de droite.

La Vème république vit ses derniers instants :  en témoigne les passages en force (49.3 ; ordonnances) et la volonté du nouveau président de refuser aux parlementaires la possibilité de débattre les textes de loi. La nouvelle assemblée ne représentera pas intérêts de toute

 la nation.  Une petite oligarchie gouverne, seule. Sortant des mêmes écoles, des mêmes milieux, avec les mêmes idées en tête. Exit le peuple. Est-ce cela la démocratie ?

Face à eux, indignons-nous, luttons et construisons ensemble un autre monde !

Merci à vous d’avoir affirmé votre volonté de changement, avec vous nous sommes l’avenir.

Nous faisons confiance aux électeurs qui sauront au second tour quelle position adopter.

Encore une fois, la France Insoumise vous dit Merci !

Source : communiqué France Insoumise

Publicités

Aulnay Insoumise prend acte contre l’homophobie

Aujourd’hui 17 mai, Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (#IDABLHOTI), nous rappelons que dans le monde 72 pays pénalisent l’homosexualité dont 13 de la peine de mort. Sinon, c’est la punition du fouet ou la prison. En Tchétchénie, depuis mars, les homosexuels sont ciblés par des persécutions systématiques des autorités : arrestations, tortures et appels aux meurtres baptisés « crimes d’honneur ». Mais ailleurs, dans tous les pays, les LGBTI-phobies subsistent au quotidien : école, travail, famille, Internet…

Candidat·e·s pour La France insoumise aux législatives :

  • nous nous engageons pour la dépénalisation universelle de l’homosexualité devant l’ONU ;
  • nous demandons d’accueillir les réfugié·e·s LGBTI par l’octroi de « visas pour l’asile », afin de sécuriser leur évacuation ;
  • nous signons la « Charte pour un débat respectueux » de l’inter-LGBT : http://www.lgbt2017.fr/propositions/charte-debat.html

Source : communiqué Aulnay Insoumise

Aulnay-sous-Bois Insoumise avec Jean-Luc Mélenchon largement en tête !

Séisme ou véritable claque pour l’exécutif municipal, ou rejet des partis traditionnels, les analystes iront de leur belle plume pour qualifier le score de Jean-Luc Mélenchon à Aulnay-sous-Bois. Le candidat de la France Insoumise arrive largement en tête avec 33,81% des voix, loin devant Emmanuel Macron avec 22,19%. Résultats complets :

  • Jean-Luc Mélenchon : 33,81%
  • Emmanuel Macron : 22,19%
  • François Fillon : 14,32%
  • Marine Le Pen : 14,01%
  • Benoît Hamon : 7,50%
  • Nicolas Dupont-Aignan : 3,55%
  • François Asselineau : 2,20%
  • Philippe Poutou : 1,17%
  • Jean Lassalle : 0,61%
  • Nathalie Arthaud : 0,49%
  • Jacques Cheminade : 0,15%

Débat de la France insoumise à Aulnay-sous-Bois le 13 mars sur la POLICE: Sécurité, Protection, Répression

La tragédie du 11 février dernier à Aulnay-sous-bois a mis en lumière à nouveau des pratiques de certains agents, indignes de la police. Les mouvements de protestations et de solidarité qui en résultent témoignent d’un ras le bol général de tous les citoyens ; policiers compris. Cette solidarité de voisins, d’habitants d’Aulnay, d’associations et de partis politiques a été immédiate, en portant l’exigence de justice et de vérité pour Théo.

Cette solidarité doit se prolonger pour que ne surgissent plus ces déferlements de violences à l’égard de la population, ou plus exactement d’une partie de la population. Ceux-là même qui sont victimes des politiques d’exclusion, de ghettoïsation des quartiers, sont montrés du doigt par les puissants de notre société, comme étant la cause des difficultés que rencontre notre peuple. Ce sont eux les coupables que l’on désigne, et les victimes ciblées par ces politiques publiques. Les crimes policiers ne sont pas une réponse aux émeutes, ils les provoquent

Décidément, il apparaît que la police est détour née, instrumentalisée comme une arme contre le peuple en proie à l’insécurité sociale, fabriquée par le chômage, la misère, la dégradation des services publics, le manque de logements corrects, etc. Réduite à n’être qu’une arme contre celles et ceux qui se battent pour défendre le droit à une vie digne pour toutes et tous ! Il s’agit de s’organiser pour faire perdurer et grandir encore la solidarité entre les victimes de violences policières et nous, pour faire cesser ces exactions inadmissibles, et pour obtenir une police au service de toute la population, et non une arme au service d’une minorité.

Nous, citoyennes et citoyens, engagé-e-s politiquement ou non, invitons les citoyens d’Aulnay et d’ailleurs, quelques soient leurs opinions, à se retrouver, échanger, débattre ensemble, aux raisons sociales et politiques ayant conduites à la situation actuelle. Il s’agit de s’organiser pour faire perdurer et grandir encore la solidarité entre nous et les victimes de violences policières, pour faire cesser ces exactions inadmissibles, et pour obtenir une police au service de toute la population, et non une arme au service d’une minorité.

RENDEZ-VOUS :
LUNDI 13 mars 2017
Au café l’Orée de parc,
8 boulevard du général Gallieni 93600
Aulnay-sous-Bois
A 19h

Déroulé :

  • 19h : début de la conférence,
  • 19h20 : débat entre les intervenants
  • 20h : débat avec la salle, questions/réponses
  • 21h : clôture de la soirée

Intervenants :

  • DONIA DELPLANQUE, Juriste
  • SEBASTIEN KURT, Archidebout de l’association Mainstenant
  • HADAMA TRAORE, Responsable du Mouvement La Révolution est en marche

Source : communiqué Aulnay France Insoumise

%d blogueurs aiment cette page :