Archives du blog

Un tribunal suspend l’arrêté préfectoral sur l’obligation du port du masque en extérieur dans les Yvelines

Saisi par des particuliers, le juge des référés a considéré que cette «obligation ne pouvait être imposée qu’à condition que la situation épidémiologique locale le justifie et que le port du masque soit limité aux lieux et aux heures de forte circulation», peut-on lire sur le communiqué. Il a ainsi estimé que la mesure portait «une atteinte excessive, disproportionnée et non appropriée […] à la liberté individuelle».

Si le risque de contamination est «plus faible en plein air», le magistrat a toutefois convenu qu’il n’était pas «exclu […] lorsqu’il existe une forte concentration de personnes» et que le préfet pouvait «délimiter des zones d’obligation de port du masque en extérieur» en cas de forte densité. 

Source et article complet : RT France

Un proxénète d’Aulnay-sous-Bois qui conduisait sans permis se prend 1 an de prison

Les surveillances effectuées par les effectifs de l’Unité de soutien et d’intervention (USI) et celle de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont mis en évidence les allées et venues de plusieurs hommes, laissant penser à des faits de prostitution. Intercepté, l’un de ces hommes a déclaré avoir effectivement eu un rapport sexuel tarifé avec une jeune femme d’environ 20 ans. Les surveillances répétées des forces de l’ordre ont permis de procéder à l’interpellation du proxénète présumé alors qu’il était accompagné de la victime.

Durant son audition, la jeune femme a reconnu se prostituer depuis trois ans. Elle a déclaré qu’elle travaillait pour son compte et qu’elle donnait, de temps en temps, de l’argent au mis en cause, car ce dernier lui rendait des services. Le gardé à vue a reconnu les faits de défaut de permis de conduire, mais a nié les accusations de proxénétisme.

Source et article complet : La Gazette Saint-Quentin-En-Yvelines

Fin du pass sanitaire dans les centres commerciaux dans les Yvelines, à quand en Seine-Saint-Denis ?

Twitter @thejugnukhan

Le tribunal administratif de Versailles a suspendu ce mardi un arrêté du préfet des Yvelines rendant obligatoire le pass sanitaire dans les centres commerciaux. Deux avocats ont en effet réussi à convaincre le tribunal que rien n’était fait pour garantir aux personnes d’accéder facilement aux biens de première nécessité en leur supprimant cet accès. De plus, ce pass sanitaire enfreignait la liberté d’aller et de venir de la population.

La préfecture des Yvelines a pris acte de cette décision et n’imposera plus le pass sanitaire dans ces centres commerciaux (au total 14 dans le département). Est-ce que cette décision fera jurisprudence et est-ce que la Seine-Saint-Denis pourra elle aussi profiter de la suppression du contrôle du pass sanitaire dans les grands centres commerciaux dans les semaines à venir ? Plusieurs centres commerciaux ont observé une baisse d’au moins 25% de la fréquentation depuis l’introduction de ce dispositif.

Pour rappel, il est interdit aux personnes sans pass sanitaire de se rendre dans les centres commerciaux, de pratiquer du sport en club (même en plein air) ou d’accéder à des lieux culturels. En revanche il est possible de se rendre dans le métro bondé sans soucis.

Des braqueurs d’Aulnay-sous-Bois et du Blanc-Mesnil ciblaient les propriétaires de coffres-forts dans les Yvelines

L’équipe de braqueurs de cinq hommes, qui s’était constituée grâce à une rencontre en prison, avait récupéré une liste de propriétaires de coffre-fort, dérobée lors d’un cambriolage, à Paris, en 2008, dans les locaux d’une société qui en installait. Grâce à ces informations, ils avaient multiplié les repérages et les agressions à domicile. Le nom de l’animateur Nikos Aliagas figurait sur ce document, mais aucune action ou préparation ne semble avoir été entreprise contre lui.

Agés de 22 à 37 ans et originaires des Hauts-de-Seine et de Seine-Saint-Denis, ils ont été condamnés, vendredi soir, par la cour d’assises des Yvelines, à Versailles, à des peines allant de 10 ans à 13 ans de réclusion criminelle, pour l’agression de deux familles à Noisy-le-Roi (Yvelines) et Darvoy (Loiret), en septembre et octobre 2014. Une femme, accusée d’avoir revendu des objets volés, a écopé d’un an de prison avec sursis.

Source et article complet : Le Parisien

Une femme interpellée à Aulnay-sous-Bois pour faire partie d’un gang aux 76 cambriolages

femme_cambrioleuseLa gendarmerie a démantelé un gang qui a commis 76 cambriolages dans les Yvelines. Ce gang pouvait cambrioler jusqu’à 6 à 7 maisons en une nuit.

Deux personnes ont été interpellées en Seine-Saint-Denis, un homme au Pré-Saint-Gervais et une femme à Aulnay-sous-Bois.

Source et article complet : Le Parisien

Yvelines : trois voleurs de la communauté des gens du voyage d’Aulnay-sous-Bois ont fait plus de quarante victimes !

Roms_Aulnay

Vidéo

Les enquêteurs de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles (Yvelines) viennent de mettre un terme à une impressionnante série de vols dit «à la fausse qualité», commis par deux hommes accompagnés d’une femme. Les trois suspects ont été interpellés, mardi 10 mars, alors qu’ils venaient de commettre trois nouveaux larçins au domicile de personnes âgées dans les Yvelines et la Seine-Saint-Denis.

 Membres de la communauté des gens du voyage, installés à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), ils sont soupçonnés d’avoir abusé de la crédulité d’une quarantaine de victimes en Ile-de-France mais aussi dans le Nord et en Normandie. Selon un mode opératoire bien rôdé, la femme se présentait chez des personnes âgées en se faisant passer pour une employée de la ville. Quelques minutes plus tard, ses deux complices qui prétendaient être «policiers à la recherche d’une cambrioleuse» simulaient son arrestation, sous les yeux incrédules de la victime. Après le départ des trois malfrats, la personne âgée se rendait finalement compte du vol de ses économies.

Les trois voleurs présumés étaient toujours en garde à vue, ce mercredi. Le préjudice s’élève à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

En l’espace de quelques semaines, c’est la troisième équipe de voleurs par ruse démantelée par les policiers de la DRPJ de Versailles.

Source : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :