Archives du blog

Le Capade se félicite de l’annulation de l’arrêté créant la ZAC dite du « Triangle de Gonesse » ou Europa City

Le Capade, association de défense de la qualité de vie en général et principalement du commerce, avait saisi le tribunal administratif de Cergy-Pontoise contre l’arrêté préfectoral du Val-d’Oise autorisant la création de la zone d’aménagement concerté dite du « triangle de Gonesse ».

L’association se félicite de la décision du tribunal qui reconnaît les graves manquements de l’étude d’impact mise à disposition du public dans le cadre de l’enquête publique, manquements qui ont faussé le débat démocratique en induisant les citoyens en erreur.

Au delà des nombreuses incidences environnementales néfastes pour la population, le Capade rappelle que ces dernières ne doivent pas masquer un aspect tout aussi important que sont les répercussions économiques dramatiques pour le territoire avec la disparition programmée du commerce existant et la suppression de 8000 emplois du fait de la création par EuropaCity de 230 000 m2 de cellules commerciales.

Pour continuer d’alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur ce gigantesque plan social, un collectif de commerçants se refusant de faire de leur territoire la plus grande friche commerciale d’Europe et dont le Capade sera partie prenante sera lancé dans les prochaines semaines. 

Alain Boulanger / Le Capade

ENCORE et TOUJOURS EUROPACITY pour CAPADE

Oui mais….

… l’association aulnaysienne CAPADE qui fédère de nombreux commerçants du secteur vient de déposer un RECOURS gracieux, par l’intermédiaire de ses avocats, contre le PLU de Gonesse dont la cible est évidemment le projet pharaonique de loisirs et  de commerces prévu pour 2024,  recours qui s’appuie sur :

des éléments environnementaux et économiques

précise Alain BOULANGER, Président de CAPADE

La municipalité de Gonesse a modifié son PLU  en septembre 2017 afin de rendre constructible, pour des projets à vocation commerciale, EuropaCity naturellement à 3 milliards d’euros…,  les 300 ha des terres agricoles du triangle de Gonesse alors que précédemment ce projet avait pour objectif de prendre en compte le patrimoine naturel et végétal de la commune pour ses  futurs projets

« Bizarre pourrait-on penser ? »

Le recours  de CAPADE pointe aussi l’impact négatif « dramatique » sur l’ensemble des commerces existants : grandes surfaces du secteur dont certaines sont parfois elles-mêmes en difficultés ou petits commerces des centres villes…

Et enfin, signalons que le Président de CAPADE a claqué la porte du Comité de Pilotage d’EuropaCity qui , s’estimant un organe de discussion est en fait très « pro EuropaCity » , peut être pas très objectif sur la situation?

Extrait du Parisien du 7 décembre 2017 « La contre offensive de CAPADE contre EuropaCity »

Source : Le bureau de l’association CAPADE : Comité Aulnaysien de PArticipation DEmocratique

Alain Boulanger président de Capade furieux de ne pas pouvoir débattre sur le rôle d’un sénateur

Il y a 6 ans, lors des dernières sénatoriales, nous avions organisé une réunion à destination des citoyens afin que leur soit expliqué le rôle et l’intérêt du Sénat et donc les préoccupations principales des sénateurs vis à vis de leur électorat.

Nombreux étaient ceux qui avaient, à l’époque, jugé cette démarche pédagogique utile afin d’atténuer les aprioris que de nombreuses personnes pouvaient avoir. Nous voulions dans le rôle qui était le nôtre, à savoir  faire connaitre les “outils” de notre démocratie, renouveler cette expérience que nous avions jugée réussie.

Malheureusement, les sénateurs sortant que nous avons contactés, avant l’élection de cette année, n’étaient pas disponibles, préoccupés qu’ils étaient de rencontrer les grands électeurs dont dépendait leur réélection. Leur suggestion a été de nous faire reporter cette initiative après le vote. Nous avons donc entrepris de solliciter les 6 sénateurs de la Seine-Saint-Denis, il y a plus d’ un mois, à venir rencontrer en réunion publique le 27 novembre  à Aulnay un électorat qui n’est pas directement le leur mais qui mérite malgré tout une certaine considération compte-tenu que sa qualité de vie dépend aussi de ces élus en charge principalement de l’aménagement du territoire et donc de l’attractivité de nos villes de banlieue.

Nous laisserons à tout un chacun l’appréciation qui est la sienne quant au fait que 4 sénateurs  ne nous ont pas répondu, un ne pouvait pas se libérer et le 6ème ne savait pas si son emploi du temps lui permettrait d’être des nôtres. Faute d’interlocuteur, nous devons annuler cette initiative avec beaucoup de déception car nous resterons pour l’instant sans réponse sur l’appréciation qu’ils ont de l’impact de ces grands projets qui se dessinent aujourd’hui dont un en particulier qui risque de détruire 8.000 emplois sur sa zone d’impact et de transformer ainsi nos villes en villes dortoirs en tuant le commerce de proximité.

Alain BOULANGER

Président de Capade

06 22 41 81 75

Le VELODROME …, un PASSE qui doit construire son FUTUR

Certains visiteurs lors de l’inauguration de l’exposition du CARHA du 16 septembre 2017   consacré au cyclisme à Aulnay ont découvert mon passé dans ce sport.

Comme d’autres biens plus représentatifs, j’ai laissé une trace dont j’entends me servir pour travailler à l’avenir de ce sport mais aussi du sport en général.

Je pourrais expliquer les raisons qui m’ont fait gagner sept titres de champion de France entre 2004 et 2006 sous les couleurs d’autres villes que ma ville de naissance. Je me contenterais de dire que la catégorie dans laquelle je concourais n’était pas prise en considération par le club local. Ce désintérêt m’a donc fait participer à la rédaction de la charte du sport du CDOS 93 et  créer une association de Master nationale afin de faire prendre en considération toutes les catégories, toutes les pratiques et bien entendu le cyclisme féminin.

Lors de l’inauguration,  l’occasion m’a été donnée de rappeler que le vélodrome qui est au cœur de l’exposition méritait d’être plus et mieux utilisé particulièrement par les clubs entourant notre ville et plus spécifiquement ceux de ce nouveau territoire dans lequel nous sommes, dénommé Paris Terre  d’Envol.

Une commission intercommunale à laquelle j’ai pris ma part à travailler jusqu’en 2014 à cet objectif qui est d’éviter, comme à Marseille, que le Stade-Vélodrome ne comporte plus de vélodrome faute d’une utilisation suffisante qui ne peut pas rester communale. Ce type d’équipement au nombre de trois en Île-de-France mérite une utilisation la plus élargie possible, équipement que nous pourrions imaginer comme « base arrière »dans la perspective des JO de 2024.

Il semble bien nécessaire de réactiver cette commission sans tarder et de profiter, pour commencer, de cette couverture médiatique sur le passé du cyclisme local pour imaginer ce qui est le plus important, son Avenir au même titre que la piscine olympique imaginée  qui ne peut avoir qu’une utilisation intercommunale aussi.

Les bonnes volontés sont bien entendues les bienvenues mais ne peuvent imaginer de travailler à ce projet qu’avec l’assentiment de la ville et du président de notre territoire qui a en charge en l’occurrence ces deux collectivités.

Source : communiqué Alain BOULANGER

Président C.A.P.a.D.e

« Ex futur champion de France »

Capade ne s’associe pas à la manifestation du 28 juin à la Mairie d’Aulnay-sous-Bois pour la piscine

Plusieurs associations et mouvements politiques ont convergé sur l’initiative de l’association politique VME de manifester ce mercredi 28 juin à la Mairie d’Aulnay-sous-Bois. Objectif : faire entendre l’idée de réouverture des bassins extérieurs du stade nautique de Coursaille, fermés depuis septembre 2014.

Alain Boulanger, président de l’association Capade, a été contacté pour savoir s’il s’associait à cette manifestation. La réponse fut catégorique : NON !

M. Boulanger estime en effet que le débat n’a pas eu lieu et que différents facteurs techniques doivent être pris en compte avant de réouvrir les bassins à la hâte. Ainsi, il évoque :

  • Des problèmes de sécurité par rapport à l’accès des lieux et à la remise en marche des circuits de traitement des eaux, dont certains locaux techniques se trouvent à l’intérieur du bâtiment qui menace de s’effondrer
  • Des problèmes sanitaires, avec un doute sur la qualité des eaux si les bassins ne sont pas suffisamment nettoyés
  • Un manque d’ambition, avec la nécessité d’un équipement à la hauteur d’Aulnay, capable de satisfaire les besoins des sportifs de haut niveau comme celles et ceux qui veulent apprendre à nager.

De ce fait, Capade n’appellera pas à manifester demain.

EUROPACITY : CAPADE , association aulnaysienne Les Vitrines de France et le CPTG s’adressent aux candidats de la Présidentielle

Madame, Monsieur,

Vous êtes candidat(e) à l’élection présidentielle les 23 avril et 7 mai prochains. Si les Français vous désignent comme leur Président(e), vous serez amené(e) à prendre des décisions qui devront aller dans l’intérêt de la France.

C’est pour cette raison que nous, commerçants de la région, acteurs engagés de la société civile ou citoyens soucieux de la préservation des territoires dans lesquels nous travaillons ou vivons, avons décidé, d’adresser un courrier à tous les candidats pour les alerter sur le projet « EuropaCity ». Initié par le groupe Auchan et maintenant conduit avec la participation active du groupe chinois Wanda, nous sommes convaincus qu’un prochain « Notre-Dame-des-Landes » se prépare !

ECONOMIQUEMENT, UN PROJET QUI VA ASSECHER CE TERRITOIRE

Sur le plan commercial, 75% du chiffre d’affaires de ce projet sera capté par ce projet au détriment des commerces de toutes les communes avoisinantes, comme Aulnay-Sous-Bois, le Blanc-Mesnil ou Drancy, ainsi que des nombreux centres commerciaux de la zone. Faute de potentiel économique suffisant, un nouvel acteur sur le territoire détruirait inévitablement le tissu économique existant et, à terme, créerait autour de lui de nouveaux déserts urbains.

Par ailleurs, concernant  les équipements de loisirs à proximité, tels Disneyland Paris ou le Parc Astérix, la perte de chiffre d’affaires serait ’d’environ 100 millions d’euros, un montant colossal quand on connaît les difficultés déjà rencontrées par ces sites.

UN PROJET DESTRUCTEUR D’EMPLOIS

Les porteurs du projet promettent monts et merveilles : plus de 4 000 emplois en phase de construction, près de 11 000 créations d’emplois en phase d’exploitation. Mais quid des emplois détruits dans tous les commerces existants aux alentours ? Ce sont des hypothèses près de 10 fois plus élevées que celles estimées par des expertises externes ! Moins de chiffre d’affaires égale plus de chômage, dans des villes et des quartiers déjà socialement et économiquement d’une extrême fragilité ! La vérité : « EuropaCity » détruira des milliers d’emplois, les nôtres !

UN PROJET ABERRANT, SURDIMENSIONNE SUR LE PLAN URBANISTIQUE : SATURATION GARANTIE !

Ce projet pharaonique regroupera des loisirs, une piste de ski, des équipements culturels et des commerces pour un total de plus de 700 000 m² et environ 500 boutiques. Ses promoteurs espèrent attirer plus de 30 millions de visiteurs par an, soit deux fois plus que Disneyland Paris, sans en avoir le dixième des capacités d’accès !

« EuropaCity » sera niché le long de l’autoroute A1, entre les aéroports de Roissy et du Bourget. Ce territoire se caractérise déjà par une dramatique saturation des infrastructures existantes (A1, A3) et une pénurie de transports en commun.  « EuropaCity » veut faire croire qu’avec une seule ligne de métro, la future ligne 17,  générerait 50% des accès par les transports en commun, là où Disneyland Paris, raccordé par le RER A et par le TGV, atteint à peine 25% après 25 ans d’existence ! « EuropaCity » génèrera 14% de flux additionnels sur l’A1 et multipliera par deux les bouchons ! La vérité : « EuropaCity » étouffera ce territoire et handicapera tout potentiel futur de développement !

LA DESTRUCTION ASSUREE DE TERRES AGRICOLES

Sur le plan agricole et environnemental, ce projet est tout simplement insensé. Il détruirait des sols tout à fait hors du commun, capables de se passer de toute irrigation, et classés parmi les meilleures terres arables au monde par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) ! La vérité : sans pour autant remettre en cause l’urbanisation de ce territoire, celle-ci doit être raisonnée et maîtrisée, dans le respect des sols de cette partie du bassin parisien.

A QUI PROFITE LE CRIME ?

Bref, ce que Auchan et Wanda nous préparent, c’est un monstre irréaliste et irréalisable, et dont on ne sait pas véritablement ce qu’il cache : de la spéculation foncière pour l’un, qui revendrait ses parts après avoir obtenu toutes les autorisations administratives ? Un point d’entrée en France pour l’autre, l’un des premiers groupes chinois ? Groupe qui a clairement affirmé sa volonté de faire la guerre à Disney partout dans le monde, et qui se heurte à des difficultés économiques avec un chiffre d’affaires en chute de 14% en 2016, plombé justement par l’immobilier commercial ! Un nouveau lieu de destination pour touristes chinois au détriment de la culture et des commerces de la capitale ? La vérité : encore un coup dur aussi pour Paris et son attractivité !

Devant l’ampleur d’un tel désastre annoncé, nous vous demandons un engagement clair et sans ambiguïté : suspendre « EuropaCity » et mettre en place une gouvernance claire (comme demandé par le Conseil général de l’Environnement et du Développement durable, en novembre 2016) pour l’ensemble du Quart Nord-Est-Francilien où – faut-il le rappeler ! – les ruines de l’ancienne usine PSA sont encore fumantes !

Ne soyez pas dupes : un Grand Projet Inutile se prépare, toxique pour ce territoire ! L’Etat ne peut en être ni complice en facilitant la réalisation de ce projet, ni victime lorsqu’il s’enlisera pour de longues années !

Nous vous remercions pour l’attention que vous nous accorderez. Nous solliciterons également votre équipe de campagne pour un rendez-vous qui nous permettra de vous donner de plus amples détails sur ce projet, certainement à maints égards contraire aux engagements qui sont les vôtres.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Source : lettre de Capade, Les Vitrines de France et du Collectif pour le Triangle de Gonesse aux candidats à l’élection présidentielle

L’association Capade est toujours en vie à Aulnay-sous-Bois

Boulanger_Capade_1Il y a des mois que l’association CAPADE (Comité Aulnaysien de PArticipation DEmocratique) n’a pas communiqué sur les actions dans lesquelles elle est associée. Certains pouvaient se demander si cette association était toujours en activité. Son président Alain Boulanger a été contacté par La Rédaction.

Une rumeur d’une disparition prématurée

Ce matin lorsqu’un de nos articles – qui n’a rien à voir avec l’association CAPADE) – a été publié, Jean-Louis Karkides, membre éminent de l’association Vivre Mieux Ensemble (VME), n’a pas hésité à réagir par le biais du réseau social Facebook. M. Karkides est le pigiste du blog Monaulnay (hébergé chez Hervé Suaudeau, ex EELV, activiste de Gauche), blog très amical avec qui nous entretenons des relations cordiales. Sur l’un de ses commentaires, M. Karkides supposait que l’association CAPADE était morte :

karkides_capade

Le terme « feu Capade » laisse en effet supposer que cette association était morte ou sur le point de l’être. Contacté, M. Boulanger s’est dit très surpris de cette déclaration, infirmant les propos de M. Karkides.

Capade_Voeux_2016L’association est en pleine santé et impliquée dans de nombreux domaines

Pour faire court aux inquiétudes, M. Boulanger s’est montré rassurant, en affirmant que son association :

  • a un nombre d’adhérent constant voire en légère progression
  • s’implique dans le Conseil Citoyen, le Conseil Economique et Social
  • essaye de rencontrer le Préfet, notamment pour organiser une rencontre inter-départementale des Conseils Citoyens

En outre, M. Boulanger nous indique avoir déposé un recours gracieux contre le décret préfectoral par rapport au dossier Europa City. En l’absence de réponse, CAPADE va déposer un recours contentieux, car l’association estime qu’Europa City est un projet régional et non départemental. M. Boulanger indique : « Nous sommes les seuls à s’engager sur le dossier d’un point de vue contentieux. Aucune autre association ne l’a fait jusqu’à présent. Nous restons en cohérence avec notre ligne ».

Alain Boulanger se déclare neutre contrairement aux allégations de VME

Récemment, le bouillonnant Alain Boulanger s’était indigné que le blog porté par les deux membres de VME (M. Karkides et M. Suaudeau) aient osé le positionner en tant que « divers droite ». M. Boulanger nous affirme que lui et son association sont strictement neutres, et ajoute :

« Si j’ai soutenu Bruno Beschizza lors des élections municipales de 2014 c’est uniquement par rapport à sa vision sur Europa City ».

Alain Boulanger ajoute enfin que VME est une association qui se positionne d’elle-même à Gauche. C’est d’ailleurs pour cette raison que M. Boulanger avait refusé que VME rejoigne le conseil d’administration du Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG), M. Boulanger ayant peur que ce collectif ne soit phagocyté par les politiques.

Enfin, et contrairement à VME, Alain Boulanger et Capade ne soutiendront aucun candidat lors des présidentielles et des législatives 2017. « Il s’agit d’une cohérence et surtout du respect de la démarche associative« , rajoute un brin rageur M. Boulanger.

L’association CAPADE en action

Capade_Voeux_2016COMITE AULNAYSIEN DE PARTICIPATION DEMOCRATIQUE

Une association qui s’implique dans l’ensemble des problèmes aulnaysiens , dont liste suit, auprès du Maire et des élus.

Si CAPADE s’engage dans de nombreux domaines qui touchent le quotidien des Aulnaysiens par de nombreuses rencontres auprès des élus, par la transmission de dossiers pour avis…sous forme de collaboration, il n’en est pas moins certain qu’elle s’élève aussi contre certains choix qui ne semblent pas toujours correspondre aux soucis des Aulnaysiens. Or pour davantage d’efficacité, faudrait-il encore qu’un grand nombre d’Aulnaysiens puissent adhérer à Capade car, faut-il dire, peut être malheureusement, que «  l’union fait la force », un simple constat.

 Aujourd’hui l’association est gérée par un Conseil d’Administration se composant d’un président et de 5 membres qui se répartissent au mieux les divers thèmes d’interventions , qu’ils soient ponctuels (piscine, grand Paris…) ou permanents sur la ville(urbanisme, circulation…) 

L’association présentera ses voeux 2017 lors d’une réception qui se tiendra en présence du Maire le mardi 31 janvier à partir de 18h30 à la salle Dumont. Tout aulnaysien est cordialement invité si ce n’est au moins pour découvrir l’intérêt que peut représenter une mise en commun de toutes ces préoccupations présentes ou futures, sachant que personne n’est à l’abri :

  • d’un problème de construction inadaptée dans son voisinage
  • d’un problème de circulation dans sa rue, dans son quartier, dans Aulnay…
  • d’un problème de commerces fermés
  • d’un problème de sécurité dans son quartier
  • d’un problème d’emplois, de fermetures d’entreprises aulnaysiennes ….

… il en est de la qualité de vie de chacun, de l’environnement de chacun

NOS DOSSIERS

  • LES 8 CONSEILS DE QUARTIERS : Participations/Interventions
  • L’URBANISME: Participation à l’élaboration du PLU 2015 avec une prise en compte partielle de nos suggestions
  • LE COMMERCE DE PROXIMITE: Pour la défense du commerce existant  en collaboration avec les associations des commerçants d’Aulnay et des villes de Paris Terre d’Envol contre le projet EUROPA CITY
  • LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT: Participation aux ETUDES en cours menées par le bureau Egis  dans le but d’éliminer les nuisances existantes
  • LA SECURITE: Télésurveillance, vidéosurveillance : échanges avec les services de la police municipale
  • DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE: L’EMPLOI, ex PSA : réaménagement du site de PSA en synergie avec le territoire en termes d’emploi
  • LES COMPTEURS LINKY: avis donnés DANGEREUX OU PAS ?
  • LE CONSEIL CITOYEN: Outil de pilotage d’initiatives locales, participation  à toutes fins de redynamiser les quartiers prioritaies
  • LE CESE*: Nouvelle structure de démocratie: Présence dans le collège économie, attractivité du territoire

*Conseil Economique Social et Environnemental

Article Capade / Christian PICQ

Un membre de la commission nationale de développement du plongeon s’adresse à CAPADE concernant son soutien au projet de Bruno Beschizza

centre_nautque_aulnayLe centre nautique souhaité par Bruno Beschizza ne fait pas l’unanimité, mais a obtenu le soutien total d’Alain Boulanger, l’omni-président de l’association CAPADE. Si d’autres le rejoignent, quelques conseils supplémentaires sont suggérés. C’est ainsi qu’un membre de la Commission nationale de développement du Plongeon à la Fédération Française de Natation précise en commentaire sur l’article du Parisien :

« Certes, mais pour un établissement nautique qui se veut / qui se voudrait référent de la natation, cela ne doit pas concerner uniquement la Natation de course et son bassin principal. Cela doit concerner TOUTES les activités de la Natation : Natation de course, Water-polo, Natation synchronisée et… le Plongeon ; cette dernière discipline devant être représentée par des plongeoirs normalisés – tremplins et plates-formes – de hauteurs idéalement de 1m à 10m (a minima construction de plongeoirs 1m à 5m) et installés dans une fosse indépendante. Dlcs35, Officiel fédéral de Plongeon à la FFN.« 

Il espère que ce conseil arrive aux oreilles du maire d’Aulnay-sous-Bois

Alain Boulanger aurait souhaité que les associations Aulnaysiennes soient davantage consultées sur le dossier de la nouvelle piscine

Alain_Boulanger_Casher_EpicerieSans vouloir se présenter comme des donneurs de leçons, nous n’en sommes pas moins  à  être très perplexe sur les réunions qui ont été organisées sur le projet d’une nouvelle piscine organisées par la municipalité.

Potentiellement, les 500 conseillers des 8 quartiers ont qualité pour donner leur point de vue qui se traduit trop  souvent par des critiques orchestrées assorties d’assez peu de propositions.

Nous les associations, par définition apolitiques, avons pour objectif et devoir, sans être des contrepouvoirs, de canaliser et d’assortir nos critiques de solutions. Nous devons sortir de  ces comportements peu constructifs

A ce stade des réunions d’échanges, étant donné le peu de réserves formulées contre le bassin de 50 mètres, nous devons en déduire une acceptation de fait de la proposition. Cela étant, compte-tenu du nombre extrêmement réduit d’un tel bassin son utilisation, ( Charte du Sport du CDOS 93 signée avec la ville d’Aulnay), devrait intéresser et motiver d’autres villes de Paris Terre d’Envol, pour le haut niveau de natation.  Dans le même esprit Tremblay pourrait être la ville phare pour le Hand ; Blanc-Mesnil celle du  judo, etc, …

Dans une telle démarche, nous serions à même, non seulement de changer l’image du 93 mais également de fédérer la population grâce au sport et aux manifestations sportives qui pourraient être initiées en tenant compte, ou pas, de l’éventualité des Jeux Olympiques de 2024 ;

Le sport n’est pas la seule activité à prendre en considération, mais la Charte engageant la ville doit permettre de répondre à toutes les autres demandes.

Source : communiqué d’Alain Boulanger, association CAPADE

%d blogueurs aiment cette page :