Archives du blog

Les fraudeurs du BTP auraient blanchi 41 millions d’euros grâce à l’immigration clandestine

Un réseau pakistanais vient d’être démantelé par la police. Ces hommes employaient des travailleurs clandestins sur des chantiers du BTP. Sur la base de faux documents, ils avaient mis en œuvre une gigantesque escroquerie et ouvert pas moins de 180 comptes bancaires.

Soupçonnés d’aider des immigrés clandestins à travailler en France, mais aussi de fraude et de blanchiment, dix hommes d’origine pakistanaise, âgés de 30 à 40 ans, ont été mis en examen, vendredi dernier à Pontoise (Val-d’Oise), avant d’être écroués.

Source et article complet : Le Parisien

Valérie Pécresse finance l’aide aux clandestins selon le Front National Ile-de-France

Pecresse_Aulnay_Question_2Valérie Pécresse a fait voter mardi dernier à la commission permanente du Conseil régional d’Île-de-France une subvention de 742 556 €, répartie entre 14 associations investies à divers degrés dans l’aide alimentaire aux plus démunis. Une subvention soutenue par le Front National dans son principe, avec pour seul bémol le fait qu’une partie de ces associations soient ouvertement investies dans le soutien aux clandestins.

Ainsi l’association « Revivre », ou encore « Dons solidaires », toutes deux actives dans l’accueil des « réfugiés ». Mais surtout l’association « Najma », dont il est utile de rappeler qu’elle était à son origine destinée à gérer le financement de la mosquée d’Asnières et qui se présente ouvertement comme multiculturelle, donc communautariste, sur le site internet de la municipalité asniéroise.

La supercherie de la politique de Valérie Pécresse est une nouvelle fois évidente : discours fort contre les clandestins face caméra et subventions déguisées à ceux qui actionnent à plein la pompe aspirante. Le Front National dénonce ce double langage et a demandé le retrait de ces associations de la liste des subventions.

Il est urgent d’obtenir que nos concitoyens franciliens en détresse, de plus en plus nombreux, soient bien les premiers à bénéficier de la solidarité nationale et de l’argent public. Visiblement, ce n’est pas la politique choisie par la majorité régionale, alignée sur la gauche, qui préfère les clandestins aux Franciliens.

Source : communiqué FN Ile-de-France envoyé à la rédaction

75 % de réduction du passe Navigo pour les clandestins en Ile-de-France, info ou intox ?

migrants

Vidéo

La campagne des régionales bat son comble et comme d’habitude, entre promesses et monde merveilleux en cas d’élection d’un prétendant, les peaux de banane sont jetées à tout bout de champ et les polémiques enflent.

Dernière en date, la réduction de 75% du tarif du passe Navigo pour les clandestins, y compris donc pour les « migrants ».

Le Monde (quotidien de Gauche) revient sur cette polémique qui, sans la contester sur le fond (les clandestins bénéficient de cette mesure grâce à l’Aide Médicale d’Etat), indique que cela ne représente que 17% des bénéficiaires dans la région.

Valérie Pécresse (LR) et le Front National souhaitent mettre fin à ce dispositif.

Le propriétaire condamné à reloger une famille sans-papier qu’il avait expulsé à Aulnay-sous-Bois

mona_aulnay

Le Parisien

Mona et ses enfants pourront retourner dans leur sous-sol du pavillon situé dans le quartier Tour Eiffel à Aulnay-sous-Bois. C’est ce qu’a décidé le tribunal d’instance de la ville en statuant pour la réintégration de la famille Egyptienne (les trois enfants sont nés en France). Cette famille avait été expulsée pour défaut de paiement de loyer le 2 août dernier.

Alors que la famille clame avoir payé pendant des mois un loyer de 1 050 € par mois, sans quittance et en liquide, le fils du propriétaire – et en même temps son avocatexplique au Parisien que la famille avait été logée provisoirement à titre humanitaire, par gentillesse, et que c’est suite à une insulte au propriétaire qu’ils ont été mis à la porte.

En France, l’expulsion de locataires ne peut se faire que par voie judiciaire, qui peut durer des années, toute expulsion manu-militari étant illégale. La famille va donc pouvoir réintégrer son logement moyennant une quittance de 400 € par mois.

Le propriétaire est également condamné à verser 600 € de dommages et intérêts et 600 € pour les frais d’avocat.

Bruno Beschizza quant à lui a écrit à la procureure de la république pour protester contre cette pratique, et souhaite que la justice soit moins clémente. Cependant, le sous-sol étant impropre à une habitation (règles du PLU), la famille risque de se retrouver dans l’illégalité face à une mairie qui souhaite pourtant la protéger.

 

Faut-il construire plus de sites d’accueil d’urgence pour les migrants et une meilleure répartition dans le territoire ?

UNIVERSITE D'ETE DU PSC’est ce que souhaite Claude Bartolone, indique Le Figaro. Le candidat tête de liste PS aux régionales 2015 en Ile-de-France souhaite, pour des raisons humanitaires, héberger les migrants en détresse qui se trouve actuellement sur le territoire Français, pour une installation longue durée ou en transit vers d’autres pays d’Europe.

En plus de l’augmentation de la capacité d’accueil, Claude Bartolone souhaite une meilleure répartition de l’hébergement des clandestins dans le territoire Français. Aujourd’hui, la quais-totalité de l’hébergement se trouve dans le Nord-Pas-de-Calais et en Ile-de-France.

Près de 80 000 migrants clandestins ont traversé la Méditerranée depuis le début de l’année

migrants_medterraneeLa situation ne cesse de s’empirer à la porte Sud de l’Europe : on estime à 80 000 personnes le nombre de réfugiés secourues par les autorités Européennes depuis le 1er janvier 2015. Au total, plus de 40 000 personnes ont traversé la Méditerranée pour rejoindre les côtes Italiennes et pratiquement autant pour atteindre la frontière Grecque par voie maritime (en provenance de la Turquie).

D’où viennent les réfugiés ?

Hommes, femmes, enfants et même nourrissons embarquent généralement de Libye et de Turquie pour rejoindre l’Eldorado Européen. Attirées par les aides sociales et le rêve d’une vie meilleure, ces personnes n’hésitent pas à payer des « passeurs » peu scrupuleux (à hauteur parfois de plusieurs milliers d’euros par tête) et à risquer leur vie pour atteindre le vieux continent.

Depuis la chute de Khadafi renversé par des milices islamistes, notamment grâce à l’appui de la France et de la Grande-Bretagne, la Libye est en proie au chaos et à l’insécurité. Des centaines de milliers de personnes (en provenance généralement de l’Afrique Subsaharienne) qui vivaient notamment de l’industrie pétrolière et des métiers parfois ingrats sont aujourd’hui contraints de quitter le pays par tous les moyens. L’Etat Islamique contrôle déjà plusieurs villes et les Islamistes de Fjar Libya contrôlent également la quasi-totalité Ouest du pays.

Les réfugies proviennent ici majoritairement de l’Afrique de l’Ouest (Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire) et d’Afrique de l’Est (Érythrée, Somalie).

Ceux qui essayent d’atteindre la Grèce viennent généralement de Syrie, pays en proie à la guerre civile depuis 2011 entre une dictature laïque et des milices islamistes (Al Qaïda et Etat Islamique).

Où iront-ils ?

Plusieurs pays sont généralement ciblés par ces personnes : la Grande-Bretagne (généralement des Syriens, des Somaliens et Érythréens), la France (Afrique de l’Ouest), l’Allemagne (Syriens, Kurdes) et les pays Scandinaves (Somaliens).

L’Union Européenne tente de convaincre ses membres d’appliquer des quotas pour secourir ces personnes en détresse. Mais certains pays sont réticents, comme la France.

Un marché lucratif

Les passeurs qui gagnent le Jackpot à chaque traversée appartiennent généralement à des milieux mafieux ou islamistes, permettant ainsi de financer leur organisation. A l’heure où l’Europe tente simplement de réparer les effets, certains oublient d’essayer de comprendre d’où viennent les causes : guerre civile (Syrie, Libye, entretenues par des forces extérieures), pauvreté, démographie galopante…

Alors que la paix et une certaine prospérité règnent sur le Vieux-Continent, la misère et la guerre sévissent à deux pas de ses frontières. Nous y reviendrons ultérieurement.

 

%d blogueurs aiment cette page :