Archives du blog

Horrible accident de la route sur l’autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois avec un camion détruisant une voiture

Un accident s’est produit entre une voiture et un camion dans le sens Province-Paris, à hauteur d’Aulnay-sous-Bois. Les secours sont présents sur place et une voie a été fermée à la circulation.

Des temps de parcours rallongés

Cet accident donne lieu à un bouchon très important dans les deux sens de circulation. Il faut compter plus de 40 minutes de trajet entre Aulnay et la porte de Bagnolet.

Du côté de l’A1 c’est aussi difficile à cause d’un accident entre une voiture et une moto dans le virage du Stade de France, dans le sens Province-Paris. Une voie a été fermée à gauche le temps de l’intervention des secours.

Source : Actu.fr

Course-poursuite à 170 km/h, Menouar a failli tué des ouvriers sur l’autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois

Un jeune homme de 19 ans à tenté d’échapper à la police dans la nuit de mercredi à jeudi. Jugé jeudi, il a écopé de dix mois de prison.

Une herse, une bonne dizaine de voitures de police et de gendarmes, l’un d’eux qui dégaine son arme. Il aura fallu déployer des moyens considérables pour arrêter Menouar, 19 ans, après une course-poursuite avec des pointes à 170 km/h sur le boulevard périphérique.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, ce tout jeune homme de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) a pris tous les risques pour échapper à la police, depuis Saint-Cloud jusqu’à Fontenay-en-Parisis (Val-d’Oise). Ce jeudi soir, Menouar a été jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Nanterre, et condamné à dix mois d’emprisonnement.

Des bonbonnes de poudre blanche jetées par la fenêtre

L’histoire ne dit pas ce que ce jeune homme de 19 ans faisait à Saint-Cloud en pleine nuit, mais les « petits pochons de poudre blanche » jetés par la fenêtre de sa Mégane et explosant sur la chaussée lors cette folle échappée le laisse imaginer.

A contresens porte Maillot

Pour arriver porte Maillot où il s’est carrément engagé sur l’immense rond-point à contresens. Il en a fait le tour deux fois, avant de foncer vers la bretelle d’accès au périphérique. « En faisant du slalom entre les voitures, des appels de phare pour qu’on le laisse passer », rappelait le président du tribunal correctionnel à l’audience.

Le compteur des voitures de police a affiché jusqu’à 170 km/h. Après le périphérique, l’autoroute A1, des ouvriers à la tache que le fuyard manque de renverser à la sortie Aulnay-sous-Bois. Et une file de voitures de police qui ne cesse de s’allonger derrière la Mégane à mesure que l’alerte est diffusée sur les ondes.

Source et article complet : Le Parisien

Terrible accident de la route sur l’autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois avec 4 véhicules détruits

4 véhicules sont violemment entrés en collision au niveau de l’embranchement de l’autoroute A104 et de l’autoroute A1. La voie de droite a été fermée à la circulation en attendant que les véhicules soient retirés de la chaussée.

Un bouchon monstre s’est formé dans le sens Paris->Province à cause de cet accident.

Des risques de blocage sur l’Autoroute A1 au niveau d’Aulnay-sous-Bois par les gilets jaunes

Selon nos informations, des actions de blocage peuvent avoir lieu ce samedi 17 novembre sur l’autoroute A1 au niveau du centre commercial O’Parinor, dans le cadre du mouvement de contestation des gilets jaunes.

Si vous devez vous rendre dans la région des Hauts-de-France, privilégiez l’ancienne Route Nationale 17 (route de Senlis).

Un conducteur d’Aulnay-sous-Bois ivre roulait à contre-sens sur l’autoroute A1 sans permis de conduire

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 4 heures, les gendarmes de peloton d’autoroute de Senlis ont procédé à l’interpellation d’un homme de 33 ans qui conduisait en plein phare, à contresens. Cet habitant d’Aulnay-sous-Bois a roulé pendant deux kilomètres avant d’être arrêté à hauteur de Chamant (Sud-Oise). Il avait 1,80 g d’alcool dans le sang, ne possédait pas le permis et n’était pas assuré. Il était également toujours en garde à vue, ce dimanche après-midi.

Source : Le Courrier Picard

Vidéo : l’autoroute A1 privée d’éclairage près de Paris

autoroute_a1_nuit

Vidéo

Si vous venez de l’aéroport Charles de Gaulle en direction de Paris sur l’autoroute A1, vous constaterez que cette artère principale est plongée dans le noir, la nuit.

Alors que les autoroutes Belges sont parfaitement éclairées (et gratuites), les autoroutes françaises sont au contraire bien lugubres, et bien souvent payantes.

Un contraste saisissant dans une Europe où aucune harmonie ne semble se dessiner sur ce niveau.

Pour visionner la vidéo prise récemment sur l’autoroute A1 en direction de Paris, cliquer sur l’image ci-contre.

Vidéo : terrible accident de la route sur l’autoroute A1 à proximité de Paris

accident_A1

Vidéo

Encore une fois, une insertion au dernier moment au niveau de Saint-Denis a provoqué un accrochage entre deux véhicules, heureusement sans blessure.

La technique reste la même à cette endroit :

  • ça bouche au niveau du tunnel du Landy à cause de l’insertion des véhicules de l’Autoroute A1 sur le périphérique extérieur
  • des petits malins utilisent la sortie Saint-Denis puis se rabattent eu dernier moment pour gagner quelques places
  • certains ne laissent pas passer et c’est l’accident

A noter dans la vidéo qu’un bus allemand fait une opération très dangereuse d’insertion qui aurait pu également mal tourner.

Pour découvrir la vidéo, cliquer sur l’image.

Vidéo : violent accident sur l’autoroute A1 en direction de Lille et énorme bouchon

accident_autoroute_a1

Vidéo

Celles et ceux qui devaient se rendre en début d’après-midi en province via l’autoroute A1 devaient prendre leur mal en patience  : un énorme accident aux alentours de Vémars a provoqué un énorme embouteillage jusqu’aux abords d’Aulnay-sous-Bois. On ne le dira jamais assez, mais soyez prudents sur la route et surtout, gardez vos distances de sécurité.

En attendant, le meilleur moyen de rejoindre Senlis était de prendre l’ancienne Nationale 17, devenue départementale en 2006.

La rédaction vous invite à découvrir en vidéo l’énorme bouchon causé par cet accident en cliquant sur l’image ci-contre.

Vidéo : appel à témoins après un accident mortel sur l’A3 à Aulnay-sous-Bois

accident_route_a1

Vidéo

La CRS autoroutière du Nord Ile-de-France lance un appel à témoins une semaine après un accident mortel qui s’est produit sur l’autoroute A3, au niveau de la ville d’Aulnay-sous-Bois. Les faits se sont produits le lundi 5 octobre, aux alentours de 21h15. une femme qui marchait sur les voies a été percutée mortellement par un monospace gris clair.

Le conducteur s’était pourtant arrêté. Il a quitté son véhicule pour constater les faits mais a pris la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre. La femme de 39 ans, originaire de Montfermeil, est décédée. 

Les autorités cherchent des témoins qui auraient pu noter la plaque minéralogique du monospace gris clair ou remarqué dans quelle direction le propriétaire du véhicule s’est échappé.

Si vous avez des informations, vous êtes invités à contacter la CRS autoroutière au 01.49.71.10.74 ou 01.49.71.10.75. Ci-contre une vidéo montrant l’inconscience des gens sur la route avec un accident banal mais terrible sur l’A1.

Bruno Beschizza et Brigitte Kuster consternés par le blocage de l’autoroute A1 par les gens du voyage

Bruno_Beschizza_SarkozyDu vendredi 28 août au samedi 29, l’autoroute A1 a été bloquée par une soixantaine de gens du voyage.

Ceux-ci réclamaient que le fils d’une des victimes de la fusillade, incarcéré, puisse assister aux funérailles de son père. Pendant près de 24 heures, ceux-ci ont dressé des barrages en brûlant des pneus et des palettes au niveau du péage de Roye. Les dégâts sont considérables et se chiffrent en plusieurs centaines de milliers d’euros.

Bruno BESCHIZZA et Brigitte KUSTER, secrétaires nationaux à la sécurité des Républicains, ont pris connaissance avec consternation des propos tenus par la Préfecture de Picardie justifiant la non-intervention des forces de l’ordre par les risques de trouble à l’ordre public, reflet de l’hypocrisie du gouvernement dans la gestion de cet événement.

brigitte_kusterS’il est traditionnel qu’en matière d’ordre public, l’intervention d’une force de maintien de l’ordre ne créé pas un désordre supérieur, Bruno BESCHIZZA et Brigitte KUSTER s’interrogent sur cette justification étant donné le nombre de personnes considérées, une soixantaine, et sur le signal envoyé par cette non-intervention dans nos quartiers populaires.

Est-ce à dire que dorénavant, dans un quartier, la police n’interviendra plus lorsqu’une émeute avec une soixantaine de personnes éclatera ?

Bruno BESCHIZZA et Brigitte KUSTER dénoncent le silence assourdissant du si discret Ministre de l’Intérieur, Bernard CAZENEUVE, sur ce dossier alors que cette décision n’a pas pu être prise par la Préfecture sans en référer aux plus hautes instances de l’Etat.

Source : communiqué Bruno BESCHIZZA et Brigitte KUSTER
Secrétaires Nationaux à la Sécurité

%d blogueurs aiment cette page :