Publicités

Archives du blog

Le mois de l’emploi du territoire du Grand Roissy Le Bourget le 19 mars

Le lundi 19 mars débutera Le Mois de l’Emploi sur le territoire Grand Roissy Le Bourget.
Les partenaires de l’insertion, le Gip Emploi, Paris Terres d’envol et de nombreuses communes de Seine Saint Denis et du Val d’Oise se mobilisent et proposent des actions sous formes de forum, visites de chantiers, ateliers coaching, informations collectives…
Un maximum de thématiques seront proposées pour satisfaire le plus grand nombre et répondre aux besoins actuels du territoire.
Symbole des métiers de demain, le numérique sera l’événement d’ouverture de ce Mois de l’Emploi, avec un demie journée dédiée à ce secteur qui propose de nombreuses opportunités d’emploi et de formations. 
Tout le programme de l’événement est à retrouver sur le site internet de l’événement : www.lemoisdelemploi.com et sur la page facebook de l’événement @lemoisdelemploi
Vous trouverez également, en cliquant sur l’image ci-contre, le Communiqué de Presse.
Publicités

Quatre jeunes de 17 ans d’Aulnay-sous-Bois dépouillaient des touristes sur Roissy

Ils écumaient la zone hôtelière de Roissy pour dépouiller les touristes, souvent avec violence. Quatre jeunes de 17 ans originaires d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ont été placés en garde à vue par les gendarmes de la Brigade de Recherche de Montmorency pour une série d’agressions. Trois d’entre eux ont été mis en examen par un juge des enfants de Bobigny ce vendredi. Une enquête qui intervient dans un contexte où les agressions de touristes, notamment chinois, ces derniers mois, ont un impact important au niveau international.

Le couple venu du Panama quitte le restaurant Courte-paille de Roissy. Il est alors 22 h 45. Mais ce 9 janvier dernier, le mari italien et son épouse vénézuélienne, âgés tous deux d’une quarantaine d’années, étaient attendus. Les quatre agresseurs leur foncent dessus, arrachent le sac à main de l’épouse qui est traînée au sol sur plusieurs mètres avant de lâcher prise. Son mari, qui tente d’intervenir, est roué de coup. Une blessure lui occasionnant 15 jours d’ITT. Les quatre agresseurs ont pris la fuite à bord d’une Clio blanche.

Source et article complet : Le Parisien

Un habitant d’Aulnay-sous-Bois agresse une femme Coréenne dans l’aéroport Roissy Charles de Gaulle

PoliceLes faits se sont déroulés le 1er juin à 8h00 du matin : un individu accompagné d’un complice a violemment agressé une femme Coréenne de 62 ans pour lui voler son sac à main. Projetée au sol, celle-ci a été blessé aux genoux. Le jeune homme de 20 ans qui habite à Aulnay-sous-Bois a été rapidement arrêté par les gendarmes et a été incarcéré pour un jugement en comparution immédiate, selon le journal régional Le Parisien.

Outre le choc subi par la victime, cela ne donne pas une belle image du pays, qui en a pourtant bien besoin compte tenu du contexte social et économique tendu.

1ère Rencontre BtoB et Entrepreneuriat du territoire Grand Roissy – Le Bourget à Aulnay-sous-Bois le 24 septembre

affiche_MBCM_HDLe jeudi 24 septembre 2015, la Maison de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat organise la 1ère Rencontre BtoB et Entrepreneuriat du territoire Grand Roissy – Le Bourget.

Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’évolution et du développement territorial du Grand Paris et des pôles du Grand Roissy – Le Bourget.

Il s’adresse aux entreprises, aux entrepreneurs et aux créateurs d’entreprises, intéressés par cette dynamique.

Cette journée, qui se déroulera à l’Espace Pierre Peugeot (site PSA d’Aulnay-sous-Bois) s’articulera en quatre temps fort :

  • Un Speed Networking piloté par Plaine de France Entreprises, qui consiste à des tours de tables de Chefs d’Entreprises du territoire situé entre l’aéroport du Bourget et de Roissy et des acheteurs d’entreprises « grands comptes ».
  • Des Conférences, ouvertes à tous, qui se tiendront toute la journée :
    • Développer son business grâce à Google Adwords
    • Les financements participatifs
    • L’entrepreneuriat social
    • Comment convaincre son investisseur
    • Comment développer son portefeuille client
  • Un Déjeuner Rencontres permettant, dans un moment de convivialité, la rencontre entre les porteurs de projets, les jeunes entrepreneurs, les dirigeants de TPE/PME, les grands comptes – Ouvert à tous au tarif unique de 8€
  • Le Salon de l’Entreprise et de l’Entrepreneuriat, Ma Boite C’est Moi, avec la présence de nombreux professionnels de l’entrepreneuriat et du développement d’entreprises sur des sujets tels que l’accompagnement, le financement, l’hébergement et le réseautage.

A l’issue du Speed Networking, Moovjee fera une présentation du programme de mentorat du réseau M  de la fondation de l’entrepreneurship.

Quelque soit le projet : de création, de développement d’entreprise, de recherche de nouvelles opportunités d’affaires, de développement de réseau, cette journée répondra aux attentes de chacun.

L’événement Convergence Entrepreneurs est porté par un collectif de partenaires étendus sur le territoire du Grand Roissy – Le Bourget parmi lesquels :

  • Plaine de France Entreprises
  • Le PLIE du Blanc Mesnil
  • Hubstart
  • YUMP France
  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat

Contacts presse MEIFE:


Fanny BEUN – Responsable Communication
Tél. : 01 48 19 36 38 – Mail : fbeun@meife-93.com

Claude PAPILLON – Responsable Pôle Entreprises
Tél. : 01 48 19 36 27 – Mail : cpapillon@meife-93.com

Source : communiqué MEIFE

Pièces annexes :

Quatre amis d’enfance d’Aulnay-sous-Bois en justice pour le complexe de foot en salle Teams 5 de Roissy

Team5_roissyLes amis d’enfance ne font pas toujours de bons associés. La cour d’appel de Paris doit se pencher ce lundi sur un litige autour du complexe de « foot indoor » Teams Five, installé depuis 2012 à Roissy (Val-d’Oise). Si l’on connaît cette structure, c’est notamment en raison de la notoriété de l’un de ses cogérants, le footballeur Alou Diarra. Ce dernier n’apparaît toutefois pas personnellement dans la procédure en cours.

C’est la société Dack Sports, qui exploite le centre de futsal, qui a été condamnée en décembre 2013 par le tribunal de commerce de Bobigny, ainsi que l’un de ses salariés, à verser plus de 60 000 € de dommages et intérêts à deux plaignants, Moussa Traoré et Dimitri Yomi. Ces deux derniers criaient en effet à la « concurrence déloyale ». Ils accusent tout simplement le petit frère d’Alou Diarra, Idrissa, également gérant de la société, ainsi qu’un ancien associé, Wilfried Achy, de leur avoir volé le projet de complexe sportif. Aujourd’hui, la société Dack Sports réplique en attaquant les plaignants pour « procédure abusive ».

Au départ, pourtant, le groupe semblait soudé. Quatre jeunes hommes ayant grandi dans la cité de la Rose-des-Vents (dite des 3 000) à Aulnay, unis par la passion du football. En 2009, Moussa Traoré, Dimitri Yomi, Wilfried Achy et Idrissa Diarra créent ensemble un portail Internet dédié au sport. Puis, le petit groupe, qui a fondé sa société Dream Team, envisage d’ouvrir un site de futsal. Mais il va éclater sur la délicate question des financements. Sollicité pour prêter près de 200 000 €, Alou Diarra aurait posé ses conditions : « Il nous a répondu : Je veux bien, mais mon frère sera actionnaire à 90 %. Ce n’était pas acceptable », affirme Moussa Traoré. Les associés deviennent concurrents : d’un côté, Moussa Traoré et Dimitri Yomi. De l’autre, Idrissa Diarra et Wilfried Achy, avec le soutien d’Alou. Ces derniers fondent Dack Sports et louent un entrepôt de la zone Paris Nord 2, où le centre Teams Five ouvre en janvier 2012.

Or, Moussa Traoré et Dimitri Yomi affirment qu’ils avaient eux-mêmes repéré le site et élaboré le « business plan » qui a permis aux frères Diarra de se lancer. Ce que conteste l’avocat de la société Dack Sports, Redouane Mahrach : « Le business plan a été élaboré à titre gracieux par le frère de M. Achy. Et messieurs Traoré et Yomi n’avaient pas les moyens de financer leur projet à Roissy. D’ailleurs, avant même que Dack Sports n’ait signé son bail, ils avaient monté un autre projet dans l’Essonne. » Effectivement, Moussa Traoré et Dimitri Yomi ont ouvert fin 2011 une autre structure de foot indoor à Sainte-Geneviève-des-Bois. Le seul rebond possible, assurent-ils, « même si l’environnement est moins favorable que Roissy ».

Source : Le Parisien

Manuel Valls nomme un coordonnateur du projet de liaison express Paris-Roissy

Manuel_VallsLe Premier ministre a nommé samedi 8 novembre Vincent Pourquery de Boisserin, ingénieur général des Ponts, des Eaux et forêts, coordonnateur interministériel chargé du projet CDG express, liaison qui doit être mise en service en 2023

Vincent Pourquery de Boisserin, ingénieur général des Ponts, des Eaux et forêts, « devra veiller au bon déroulement du projet, en lien avec les collectivités locales et les opérateurs concernés » comme Aéroports de Paris et Réseau ferré de France, selon le communiqué de Matignon.
« Cette nouvelle liaison, dont la mise en service est prévue au plus tard en 2023, devra offrir une desserte adaptée entre la métropole la plus visitée au monde et son principal aéroport international et ainsi participer à l’attractivité économique et touristique de Paris et du pays », expliquent les services du Premier ministre.
Selon Matignon, « ce service adapté aux besoins des passagers aériens, sur le modèle de ce qui existe déjà dans plusieurs autres grandes métropoles internationales, permettra de faciliter et fiabiliser l’accès à l’aéroport et de favoriser l’utilisation des transports en commun, contribuant ainsi à la désaturation des accès routiers et à la préservation de l’environnement ».

Evoqué dès 1998, CDG Express avait été déclaré d’utilité publique dix ans plus tard avant d’être attribué en concession au groupe français de BTP Vinci. L’entrée en service était alors programmée pour 2014. Mais Vinci avait jeté l’éponge fin 2011 faute de financements. Le gouvernement Ayrault avait relancé ce projet en janvier 2014.

Source : AFP

Mobilisation contre la salle d’audience à l’aéroport Charles de Gaulle pour juger des étrangers

aeroport-roissy-charles-de-gaulleMagistrats, avocats, associations en appellent une nouvelle fois à la ministre de la Justice, Christiane Taubira, pour abandonner le projet de salle d’audience à l’aéroport de Roissy qui doit voir le jour dans quelques mois. Les étrangers arrêtés à l’aéroport sans titre de séjour ne seraient plus jugés à Bobigny mais à côté de la zone d’attente, située en zone de fret. Les signataires de la missive dénoncent une atteinte à l’impartialité de la justice et aux droits de la défense dans un lieu mal desservi par les transports en commun. Une pétition a déjà réuni plusieurs milliers de signatures et le 6 juillet, le conseil national des barreaux a réclamé l’abandon du projet.

Source : Le Parisien du 03/08/2013

%d blogueurs aiment cette page :