Archives du blog

Vidéo, la police attaquée à coup de mortiers dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois !

En Seine-Saint-Denis, des policiers d’Aulnay-sous-Bois ont été hier la cible de tirs de mortiers d’artifice. Personne n’a pour l’heure été interpellé. On ignore pourquoi il y a une recrudescence des tensions, certains parlent du ras-le-bol du couvre-feu.

Ci-dessous, la vidéo de ces affrontements :

Nouveaux incidents cette nuit à Aulnay-sous-Bois avec des caméras détruites, vidéo qui fait le buzz

Cette nuit encore, des détonations ont été entendues dans les quartiers Nord de la ville. Ces bruits de pétard et de mortier ont été entendu aux alentours de 23h et se sont estompés vers 1h00.

Selon plusieurs témoignages, la nuit a été agitée mais il n’y a pas eu d’affrontement direct avec les forces de l’ordre, plutôt discrète.

En plein confinement, alors que tout le monde devrait rester chez soi, plusieurs individus ont été vus s’attaquer à du mobilier urbain.

La vidéo ci-dessous, qui fait le buzz sur les réseaux sociaux, montre ce qui ce serait passé cette nuit. Deux caméras de surveillance auraient été vandalisées. Nous n’avons pu confirmer l’authenticité de cette vidéo :

Nouvelle nuit de violence à Aulnay-sous-Bois avec des coups de feu et de mortier

Cette nuit semble de nouveau agitée à Aulnay-sous-Bois notamment dans les quartiers Nord. En effet, de nombreux lecteurs témoignent de coups de feu, de pétard et de mortier alors que les forces de l’ordre semblent inspecter les lieux.

Cette nuit semble de nouveau agitée à Aulnay-sous-Bois notamment dans les quartiers Nord. En effet, de nombreux lecteurs témoignent de coups de feu, de pétard et de mortier alors que les forces de l’ordre semblent inspecter les lieux.Cette nuit semble de nouveau agitée à Aulnay-sous-Bois notamment dans les quartiers Nord. En effet, de nombreux lecteurs témoignent de coups de feu, de pétard et de mortier alors que les forces de l’ordre semblent inspecter les lieux.

Selon plusieurs sources, des jeunes des quartiers de la ville veulent protester contre un accident qui a eu lieu à Villeneuve-la-Garenne. Le 18 avril, un homme a moto a percuté une portière d’une voiture banalisée et a été grièvement blessé. Des témoignages affirment qu’un policier a volontairement ouvert la portière pour faire chuter le motard qui circulait à vive allure, alors que la police affirme que le choc était involontaire.

Alors que la pandémie de Coronavirus continue de faire des ravages, ces échauffourées risquent de compliquer la tâche des services sanitaires, le Covid-19 se transmettant rapidement en cas d’attroupement. Si certains trouvent ces actes compréhensibles, cela met en danger le plus grand nombre.

La rédaction d’Aulnay cap en appelle au calme.

Nous invitons au plus grand respect du confinement, respectez les forces de l’ordre et de secours.
Du calme…!!!!!

Les émeutes se sont poursuivies hier à Aulnay-sous-Bois avec tirs de mortier et voitures incendiées

baltimore_emeuteOn pensait que la mise en examen pour viol de l’un des quatre policiers dans l’affaire du jeune interpellé en milieu de semaine allait calmer les esprits. Hélas, des échauffourées se sont poursuivies dans la nuit de dimanche à lundi avec plusieurs tirs de mortier artisanal dans la cité des 3000 (quartier de la Rose des Vents), qui ont été entendus jusque dans le quartier de Mitry.

Plusieurs véhicules ont été incendiés et 5 jeunes ont été interpellés.

Les mortiers de feux d’artifice interdits pour la Saint-Sylvestre en Seine-Saint-Denis

Feu_Artifice_Aulnay_1

Vidéo

Haro sur les mortiers et autres engins incendiaires. Comme l’an dernier, en prévision du réveillon de la Saint-Sylvestre, la préfecture de police de Paris a pris un arrêté interdisant jusqu’à lundi « l’acquisition et la détention d’artifices de divertissement et d’articles pyrotechniques ».

Un autre arrêté réglemente « la vente au détail des combustibles domestiques et des produits pétroliers ainsi que leur transport ». Il est donc interdit d’acheter de l’essence au détail, laquelle pourrait être utilisée dans la fabrication des cocktails Molotov. Ces deux arrêtés sont valables à Paris et les trois départements de petite couronne, dont la Seine-Saint-Denis. Par ailleurs, la préfecture de Seine-Saint-Denis annonce une « vigilance renforcée » sur les routes avec de nombreux contrôles de vitesse et d’alcoolémie.

Source : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :