Archives du blog

Des trains bloqués à la gare d’Aulnay-sous-Bois pour le RER B et la ligne K

Ce matin, plusieurs trains ont été bloqués en gare d’Aulnay-sous-Bois en provenance de l’aéroport de de Soissons. On voyait l’exaspération des passagers de ces rames, qui attendaient en vain des explications de la part de la SNCF.

Il ne faisait pas bon prendre les transports ferroviaires ce matin à Aulnay…

Quelques maires associés au transport ferroviaire d’Aulnay-sous-Bois

Au moment où la ville se dote d’une gare rénovée qui se fondra dans le paysage aulnaysien pendant  de longues années, il est intéressant de faire un retour sur les maires d’ Aulnay liés  de près ou de loin au chemin de fer car le fait qu’Aulnay soit devenu un des noeuds ferrovières les plus importants du réseau nord voire même d’île de France n’est peut être pas le fait du hasard

La première ligne Paris / Soissons traversant Aulnay ne disposait pas de gare implantée sur la commune essentiellement agricole.

C’est en 1868 que le maire de l’époque, le comte de GOURGUES s’impliquera directement dans le réseau ferré associé avec M.Gargan, pour le projet de construire une ligne transversale reliant la ligne du nord avec celle de l’est …

Par la suite, plusieurs  Aulnaysiens proches de la SNCF furent nommés les premiers magistrats de la ville

Au début de la deuxième guerre mondiale, André FOURQUEZ , ingénieur du chemin de fer du nord  assurera sa fonction pendant 8 mois

En 1945 , Pierre Etienne SCOHY, contrôleur de la SNCF sera maire pendant un peu plus d’un an

Suivra de 1947 à 1959, Fernand HERBAUT, ancien cheminot , qui quittera son dernier emploi de sous chef de bureau à la gare d’Aubervilliers pour se consacrer entièrement à sa ville , un maire qui suivra de très près les améliorations que la toute jeune SNCF apportait au service des usagers du réseau nord.

Ensuite, court mandat de 8 mois en 1964 de Maurice CADOT, dessinateur en retraite de la SNCF

Et plus proche de nous, Jean Claude ABRIOUX , Maire de 1983  à 2005

En décembre 1948, un jeune Aulnaysien de 17 ans vient de réussir son concours d’entrée à la SNCF.  Il sera affecté à la gare d’Aubervillers  comme élève d’exploitation. Il continuera sa formation dans les gares d’Aulnay , Sevran,  Vert Galant…et sera toute sa vie professionnelle fidèle à la ligne Paris Soissons. Un service militaire en Allemagne en 1953 puis rappel en 1956 pour le conflit d’Algérie. A son retour, il est affecté à la division commerciale Nord se poursuivant à la direction commerciale Marchandises où il finira comme inspecteur de première classe

En 1982, les Aulnaysiens l’éliront comme conseiller général puis comme maire en 1983 ce qui l’obligera à se mettre en disponibilité pour se vouer à la ville.

A 72 ans le député J.C.Abrioux se projette pour la mise en place d’un tram train, moins perturbant sur la ligne des Coquetiers. Elle s’enrichira de deux nouvelles stations dont l’une desservira le lieu dit de Chanteloup.

De Christian PICQ

(Ref. Livre/ « La ligne de M.GARGAN »)

Grosse grève dans les transports ferroviaires ce mardi 26 avril

Rames-du-RER-B-à-Aulnay-sous-BoisGrosse pagaille à prévoir dans les transports en commun ce mardi avec un appel à la grève lancé par plusieurs syndicats dans les transports ferroviaires.

Que ce soit les TGV, les TER, les trains intercités ou certains RER, prévoir des trains en moins et des délais d’attente plus grand. Sur le RER B, prévoir un train sur deux.

Transports gratuits en Ile-de-France pour la nuit du nouvel an ce soir

RERB_AulnayLes transports franciliens seront gratuits ce soir pour toute la nuit du nouvel an. 

Il y aura 6 lignes de métro ouvertes entre 2 h 15 et 5 h 30 du matin (Les lignes 1,2,4,6,9 et 14).

Les trains de banlieue et les RER circuleront un peu plus tard dans la soirée pour faire bénéficier des franciliens de cette mesure.

Bulletin de la Ponctualité STIF du mois de Juillet 2015 est disponible

rerbVous êtes usager des transports en commun en Île-de-France et vous souhaitez en savoir un peu plus sur la qualité et la ponctualité de ce service ? Vous serez donc intéressé à découvrir le nouveau bulletin de la Ponctualité STIF du mois de Juillet 2015 en cliquant ici.

Connaissiez vous le bulletin de la ponctualité interactif mensuel du STIF ?

rerbSi vous prenez souvent les transports en commun, ce bulletin vous intéressera certainement.

Le STIF a mis en place récemment une nouvelle version qui vous donne désormais accès à des graphiques illustrant les résultats de la ponctualité de chaque mode de transport (métro, RER et train) en Île-de-France.

À partir du sommaire, vous pouvez cliquer sur le mode qui vous intéresse, puis sur la ligne ou la branche de votre choix.
Le graphique apparaît et vous permet, en un coup d’œil, de comparer les résultats mois par mois de la ponctualité de l’année en cours et de l’année précédente avec les objectifs contractuels.
Pour connaitre par exemple le bilan de la ponctualité pour le mois de mars 2015, cliquer ici.
Les chiffres complets sont disponibles ici.
Merci à Aulnay Environnement pour l’information.

 

La fin de l’autoroute ferroviaire entre le Nord-Pas-de-Calais et les Landes ou la volonté du tout-camions

camion thinkstockLe projet titanesque d’autoroute ferroviaire Atlantique entre les Landes et la plateforme logistique Delta III de Dourges, situé dans le Pas-de-Calais, a été semble t-il définitivement enterré en Avril par le ministre des Transports Alain Vidalies.

Vous vous rappelez certainement de cette affaire d’autoroute ferroviaire qui avait fait remouds jusqu’à Aulnay-sous-Bois, où l’on prévoyait de faire passer des trains d’un kilomètre de long. Même Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, s’était ému de la possibilité de faire transiter ce flux de trains via le terrain de PSA. Manuel Valls avait également dit non à ce projet.

Alors que ce projet, certes perfectible, aurait pu diminuer l’impact des camions tant sur notre environnement que sur nos infrastructures, le gouvernement fait une nouvelle fois marche-arrière. Après la fin de l’éco-taxe qui aurait pu donner à nos département des revenus supplémentaires pour amortir l’impact des camions (souvent en provenance de l’étranger) transitant sur nos Départementales et Nationales, c’est au tour de l’autoroute ferroviaire d’en faire les frais.

Les lobbys ont certainement poussé à faire échouer le projet. En tout cas, la Région Nord-Pas-de-Calais, qui a lourdement investi dans ce dispositif, est très déçue. Certains disent que des wagons avaient déjà été commandés pour répondre au besoin de cette autoroute ferroviaire.

La transformation écologique, l’Agenda 21, et les futurs engagements pour la COP21, ce n’est pas pour maintenant !

Les trains de la Ligne K qui passent par Aulnay-sous-Bois sont souvent en retard

Trains_GrisAujourd’hui dans le Parisien, plusieurs témoignages d’usagers qui prennent le train de la ligne K qui relie Crepy-en-Valois à la Gare du Nord en passant par Aulnay-sous-Bois. Cette ligne serait devenue le laboratoire du Transilien. 11 000 personnes l’empruntent chaque jour.

Source : Le Parisien

Ile-de-France : Près de 1 milliard d’euros pour améliorer les conditions de transport

Ile_de_FranceDans l’édition du 5 décembre du « Parisien », Jean-Paul Huchon évoque les principales mesures qui attendent les transports franciliens en 2014.

Quelles sont les principales nouveautés prévues dans les transports franciliens en 2014 ? Interviewé dans Le Parisien ce 5 décembre, Jean-Paul Huchon, président du conseil régional, a levé le voile sur les mesures qui seront discutées mercredi prochain au Stif, l’autorité régulatrice des transports en Île-de-France. Priorité des priorités, « l’amélioration du réseau de transports existant ». C’est pourquoi 900 millions d’euros vont être investis dans l’acquisition de nouvelles rames. « Nous commandons à la société Bombardier 91 rames neuves pour renouveler les rames sur les lignes SNCF franciliennes : 43 rames à un seul niveau et 48 rames à étage », qui arriveront progressivement jusqu’en 2017 sur les réseaux sud-est et Saint-Lazare. Jean-Paul Huchon a par ailleurs précisé que « la livraison des rames commandées ces dernières années se poursuit, notamment sur le réseau est, à raison de 2 à 3 par mois». S’agissant de la hausse du titre de transport, il a également indiqué qu’elle « sera bien limitée à la hausse de la TVA de 3% ».

La suite de l’interview est à retrouver ici.

%d blogueurs aiment cette page :