Archives du blog

67% d’abstention à Aulnay, une élection sans électeurs !

Réflexions et article rédigé par Catherine Medioni le 21 mars 2020, seule responsable des propos tenus et assumés.

67% d’abstention à Aulnay, une élection sans électeurs !

Les 67 % d’abstention, un record sur notre ville, devrait d’office invalider ce 1er tour des municipales 2020 à Aulnay sous Bois!

Indépendamment des irrégularités et autres bizarreries constatées et dénoncées par deux recours au tribunal administratif ainsi que par des électeurs Aulnaysiens lambdas sur les blogs locaux et dans les échanges interpersonnels via le téléphone, les mails et autres SMS imposés par le confinement, avant et pendant le scrutin par le maire et ses soutiens pour garantir son élection, les scores affichés sont contraires à toute démocratie : seulement 8384 votes pour le maire sortant quand la ville affiche 86 000 habitants indique factuellement et matériellement que nous ne sommes plus que dans un simulacre de démocratie, remettant totalement en cause la sincérité du scrutin !

La  » victoire  » apparente de Beschizza est donc loin d’être un triomphe…. Elle est même le symptôme alarmant d’une démocratie à l’agonie ! Faut-il rappeler à tous ceux qui préfèrent ne rien voir, ne rien entendre ni ne rien dire, et qui de ce fait alimente la déconfiture de notre démocratie et s’en rendent même complices, que ce maire coucou parachuté est davantage :

— le fossoyeur des libertés citoyennes : 9 procès-baillons perdus et donc autant de dénonciations calomnieuses , avec encore 8 procès à venir payés avec nos impôts ! Ces attaques judiciaires abusives visent à semer la terreur parmi les victimes qui n’ont pas les moyens financiers d’assurer leur défense, et à les assigner au silence par la peur et des mesures de rétorsion, alors qu’elles n’ont fait que d’user du droit d’expression citoyen et d’exercer leur citoyenneté dans l’espace publique !

— le chantre de l’autoritarisme exacerbé : pressions, menaces, intimidations, méthodes musclées, attaques judiciaires font parti de son ADN !

le promoteur zélé d’un impérialisme rétrograde : décisions unilatérales, refus d’audiences, absence d’écoute des administrés, simulacre de consultation citoyenne etc…

— l’acteur d’un système féodal où en échange des services et cadeaux rendus, ( par exemple, un emploi en mairie, un marché public, des rémunérations injustifiées ou hors norme à des collaborateurs, des avantages matériels ou des dons en numéraires à certaines associations quand d’autres sont en sont écartées, etc… ) Les bénéficiaires de tous ces  » octrois » ont le devoir  » moral » ou implicite de soutenir leur  » bienfaiteur  » par leur vote !

Qu’un être humain se sente l’âme assez généreuse et bienveillante pour aider ses proches, les sortir de situations difficiles et les couvrir de cadeaux, cela ne pose aucun problème, bien au contraire, tant que cela se fait avec ses moyens, ressources et deniers personnels ! Par contre, qu’un élu se permette d’utiliser sa position de maire ou d’adjoint et la richesse collective de la ville pour aider ses proches, leur octroyer discrétionnairement un emploi ou un marché public pour lequel ils ne justifient d’aucune des qualités et compétences requises très explicitement définies par les lois ou encore pour favoriser et gratifier ses soutiens électoraux, c’est inadmissible et hors la loi et nous avons le devoir de le dénoncer !

Ce qui est définitivement contraire à la loi et à notre état de droit dans ces pratiques qui relèvent très clairement de la corruption combattue par transparency-France et Anticor, c’est que le maire utilise sa position de pouvoir et d’autorité, ainsi que les ressources matérielles et les finances de la ville abondés par l’ensemble des contribuables, pour favoriser seulement quelques administrés bénéficiaires, au détriment de tous les autres, en échange d’un vote, voire de dessous de tables qui ne profitent qu’au  » bienfaiteur  » qui se livre à la corruption !

Cela se nomme entre autres, discrimination politique, clientélisme, favoritisme, abus de pouvoir, délit d’octroi d’avantages injustifiés, et bien évidemment, c’est totalement proscrit pas les lois !

Cependant qui a le courage de nos jours et sur Aulnay, de mener enfin cette guerre à la corruption qui se répand depuis des années comme la petite vérole sur le bas clergé ?????

De plus en plus d’Aulnaysiens comprennent que les pratiques de certains pour se faire élire par tous les moyens, ne relèvent plus vraiment d’un état de droit, mais d’une république bananière qui n’assume pas son identité et qui de surcroît n’est pas vraiment contrôlée, en dépit des instances mises en place pour le faire !

Malheureusement le problème de la corruption à Aulnay ne date pas d’aujourd’hui, puisque déjà en 1962 dans le journal l’écho d’Aulnay, Pierre Abrioux , le premier adjoint modéré et oncle de Jean-Claude démissionne, mettant en cause les marchés passés par la municipalité et affirmant même que la corruption s’était installée à Aulnay !

La création d’un collectif citoyen contrôlant la gestion de notre ville, conformément à l’article 15 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen semble désormais inévitable et indispensable, tant les abus de ceux qui accèdent aux pouvoirs sont légion et rarement retoqués ni condamnés !

 

Réflexions et article rédigé par Catherine Medioni le 21 mars 2020, seule responsable des propos tenus et assumés.

 

Pour les municipales à Aulnay-sous-Bois, le blog Aulnaycap est le seul totalement neutre et indépendant

Comme tous les 6 ans, les élections municipales impliquent la candidature de personnalités politiques et locales pour tenter de gagner une place. A Aulnay-sous-Bois, la blogosphère est connue pour son activité et son rôle de contre-pouvoir, en proposant aux lecteurs des informations souvent riches et variées. Cependant, il n’est pas rare que les blogueurs s’engagent en politique, faisant de cet outil une arme pour se démarquer localement.

Ainsi, pour les élections municipales 2020, des blogs ont pris position plus ou moins ouvertement pour la liste dans laquelle se trouvent leurs représentants. Cette année, Aulnaycap est le blog qui est indépendant, libre, qui maintient sa plus stricte neutralité, avec aucun candidat dans les listes qui se présentent. Ci-dessous, un tour d’horizon des blogs généralistes ou politiques locaux actifs avec prise de position :

  • Aulnay Mérite Mieux : Liste Aulnay en Commun avec Oussouf Siby en 5ème position
  • MonAulnay.com : Liste Aulnay en Commun avec Hervé Suaudeau en 15ème position et Jean-Louis Karkidès en 45ème position. 
  • Aulnaylibre : Liste Vivre Aulnay avec Bruno Beschizza avec Stéphane Fleury en 9ème position
  • 93600Infos : ce blog n’est plus actif depuis près d’un an, Alexandre Conan n’est sur aucune liste mais soutient ouvertement la liste Vivre Aulnay avec Bruno Beschizza sur son compte Tweeter

Toute la rédaction d’Aulnaycap garantit la liberté de parole des différents candidats et militants dans le respect d’autrui. De nombreuses interviews ont été réalisées ou sont planifiées.

Aulnaycap, c’est avec vous, pour vous.  

Lettre concernant le réforme des retraites de la CGT pour les candidats aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois

Objet : Projet de réforme des retraites

Aux candidats à l’élection municipale d’Aulnay-sous-Bois

Comme vous le savez, la CGT, avec l’intersyndical (F0, FSU, SUD, CFE-CGC, UNEF) tant au niveau national qu’au niveau local appelle à cesser le travail par la grève depuis le 5 décembre 2019.

Des camarades aujourd’hui sont à plus de 5 semaines de grèves.

Nous appelons également à la poursuite du mouvement, ainsi qu’à sa généralisation, jusqu’au retrait du projet rétrograde du gouvernement.

La retraite étant un sujet qui nous concerne tous: la réforme à points, impactant également négativement les futurs et actuels bénéficiaires.

Nous souhaitons donc vous interpeller sur ce thème qui nous concerne tous.

Nous voulons en effet connaitre votre positionnement et vos avis sur ce sujet.

En votre qualité de candidat(e) qui recherche un mandat municipal, vous comprendrez aisément que nous puissions vous interpeller sur un ce sujet hautement important pour l’avenir de nos concitoyens.

Sans réponse de votre part, nous ne pourrons que conclure que votre silence vaut consentement au projet actuel du gouvernement, et dans ce cas nous appelons chaque citoyen à se positionner en conséquence.

Dans l’attente d’une réponse sincère de votre part, nous vous prions de croire en notre dévouement envers le service public.

« La retraite ne doit plus être l’antichambre de la mort, mais une nouvelle étape de la vie »

Ambroise CROIZAT, 1946

Pour la CE de l’Union Locale CGT d’Aulnay-Sous-Bois
Laurent BARBIER Secrétaire général
CONTACT:19-21 Rue Jacques Duclos – 93600 AULNAY S/BOIS
Tél. 01 72 51 85 26 – Fax. 01 48 69 17 17
E-mail : ulcgtaulnay@gmail.com

A Aulnay-sous-Bois, ceux qui coupent des arbres perdront des voix

A quelques mois des municipales 2020, le Parisien se penche sur cinq villes clés de Seine-Saint-Denis et analyse les enjeux de la campagne. Cette semaine, l’environnement et la propreté.

« Vous imaginez, raser des arbres à cet endroit ? Déjà qu’on est dans un département bien bétonné, ça aurait été un scandale ! Il n’y a qu’eux qui nous protègent du trafic, du bruit, de la ville en général… » Christophe, « 70 ans bien tapés », est un habitué du joli parc Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois, qu’il arpente la plupart du temps muni de deux bâtons de marche nordique.

Cet espace boisé d’une trentaine d’hectares au nord de la ville a été créé au tout début des années 70, avec les remblais de la cité de la Rose-des-Vents. « Un havre de paix et de verdure », selon les écologistes du coin… qui a failli être amputé de 5 hectares dans le cadre de l’aménagement de la friche PSA. Face au tollé, la municipalité pilotée par Bruno Beschizza (LR) a annoncé qu’elle va revoir ses plans. « Une chose est sûre, croit savoir Christophe. Nombreux sont les amoureux du site qui prendront le sujet en considération au moment de voter! »

Source et article complet : Le Parisien

Le PCF d’Aunay-sous-Bois appelle à l’unité pour battre Bruno Beschizza

Face aux listes qui se créent pour contrer Bruno Beschizza et pour aller dans le sens d’une démarche citoyenne, le PCF d’Aulnay-sous-Bois appelle les Aulnaysiens à participer à une réflexion sur ce que devra être Aulnay demain et appelle à l’unité.

Vous trouverez la déclaration du PCF en cliquant ici.

Elections munipales 2014 à Aulnay-sous-Bois : résultats bureau par bureau

resultats muni 2014 1t_Page_1La rédaction vous propose de découvrir les résultats du 1er tour des municipales bureau par bureau en cliquant sur l’image ci-contre. Bonne analyse !

Municipales 2014 : Faux communiqué Force Ouvrière contre Gérard Ségura, tracts anonymes diffamants à Aulnay-sous-Bois

electionsLe premier tour des municipales à Aulnay-sous-Bois se déroulera dans moins de 48h00. Alors que ce processus démocratique devrait être une façon pour chacun de s’exprimer librement sur quelle équipe gérera la destinée des Aulnaysiens pour les 6 prochaines années, la rédaction a constaté une augmentation significative de communiqués mensongers, de tracts anonymes, de procédés litigieux et de pressions à peine cachées qui nous rappellent une triste période de notre histoire.

Ainsi, cette dernière semaine, plusieurs cas ont éclaboussé ce qui semble être une tentative désespérée de déstabilisation à quelques jours du premier tour du scrutin. Nous notons ainsi :

Certains sont prêts à tout pour obtenir le pouvoir. Cette mauvaise image de la politique locale risque fort bien de provoquer une abstention massive dimanche prochain.

Nous ne ferons pas d’autres commentaire sur cette situation malsaine ni sur les pressions exercées sur la rédaction au travers de menaces en tout genre.

Municipales 2014 : tout comprendre avec « OuiJeVote.fr »

electionsDans le cadre des prochaines élections municipales les 23 et 30 mars 2014, le Premier ministre et le ministre de l’intérieur ont lancé une campagne d’information à l’adresse des électeurs avec notamment la mise en place d’un espace web pédagogique : « OuiJeVote.fr ».

Avec des infographies et des vidéos, cet espace fait le point sur les nouveautés concernant ces élections :

  • dans les communes de 1 000 habitants et plus : vote pour les listes de conseillers municipaux et communautaires,
  • dans les communes de moins de 1 000 habitants : impossibilité de vote pour un candidat non déclaré,
  • dans les communes de moins de 100 habitants : nombre de conseillers municipaux fixé à 7 conseillers (contre 9 auparavant),
  • dans toutes les communes : obligation le jour du scrutin de présenter une pièce d’identité dans les bureaux de vote (seulement dans les communes de 3 500 habitants et plus auparavant),
  • vote par procuration : demande remplissable de chez soi en utilisant le formulaire Cerfa n°14952*01 (même s’il est toujours nécessaire de se présenter ensuite en personne au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d’instance du domicile ou du lieu de travail afin de valider la demande).

Les élections municipales des 23 et 30 mars 2014 sont destinées à renouveler l’ensemble des conseillers municipaux dans les 36 682 communes françaises ainsi que les conseillers communautaires (représentants des regroupements de communes).

Pour en savoir plus

OuiJeVote.fr

%d blogueurs aiment cette page :