Publicités

Archives du blog

La Rue Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois

fernand_herbaut_busQui connaît la rue F.Herbaut, cet ancien maire d’Aulnay de 1947 à 1959, s’il voyait ce qu’est devenu sa rue ?

Certainement peu d’Aulnaysiens, si ce ne sont les automobilistes qui y passent aussi rapidement que possible lorsqu’il n’y a pas d’embouteillages, un véritable aspirateur des  4 roues …

Une rue d’environ 180 m de long et sur sa largeur,  deux petits trottoirs (mais la norme légale) deux stationnements de chaque côté le plus souvent saturés  et une voie de passage unique où les bus, mais tous les bus d’une gare routière, s’engouffrent quotidiennement au rythme d’environ 350 passages journaliers, et cela de 5H 30 du matin à 1H30 toujours du matin, avec de temps à autres, quelques rétros qui sautent .

Ajoutez à cela un urbanisme totalement hétéroclite, tristounet, où se mêlent pavillons écrasés par les anciens immeubles (pourtant raisonnables) et les nouveaux qui s’imposent, privant bien entendu les rescapés de la rue F.Herbaut de quelques rayons de soleil, oui,  plutôt l’envie de passer son chemin…en voiture, mais on s’adapte à tout et heureusement, sinon…..

fernand_herbaut_camionsEn effet, ces dernières années.

  • Une construction  bâtie en défiant toutes  les normes de sécurité, une construction ne respectant pas le permis de construire, juste plus haute de 1,80 M et autres, avec la complaisance des autorités susceptibles d’intervenir(n’en rajoutons pas plus) et non terminée depuis ….2006, seulement 10 ans.
  • Une construction de 2012 de 5 étages (première polémique urbanistique de l’époque de l’ex maire), entraînant la destruction de deux pavillons qui pourtant ne demandaient rien à personne si ce n’est que l’ordre établi par un maire et un promoteur, impossible de faire front.
  • Une protubérance, une tumeur, une lésion… qui honore l’entrée de la rue F.Herbaut pour une présentation de tags hideux bien caractéristiques de la Seine-Saint-Denis (pourquoi changer ?)   et qui devrait être démolie depuis bientôt deux ans…

Et  bientôt

  • fernand_herbaut_commercesune nouvelle construction de 5 étages, celle qui fera suite aux constructions de la rue A.France(seulement 6 étages), bien en vis-à-vis d’un autre ancien immeuble de 3 étages, la modestie du passé,  encerclant quelques petits pavillons de l’histoire aulnaysienne avec  de nouveau un autre pavillon mis à bas, le bétonnage des années 2008/2014 est devenu de l’embellissement, allez y comprendre quelque chose ?

Mais pendant ce temps, de grands terrains aulnaysiens, libres de constructions restent en friches…, allez y comprendre quelque chose ?

Quel bonheur pour de futurs investisseurs qui n’y habiteront jamais et pour cause…

    

Mais pourquoi se plaindre :

  • fernand_herbaut_chaisesDes préjudices ? bien sûr que non puisque des commerces très, très diversifiés sont à proximité.
  • Des préjudices ? bien sûr que non puisque le RER B est à portée de pieds (et pourtant une marche de 5 à 10 mn est conseillée pour la santé), le RER B celui qu’en fait peu de riverains prennent, n’en déplaise aux détracteurs : stationnement libéré le matin jusqu’à 9h30 environ, les gens partent …en voiture… mais une rue saturée de stationnement le soir, les gens reviennent…en voiture , …CQFD !
  • Des préjudices ? bien sûr que non puisque possibilité de respirer à pleins poumons, sous ses fenêtres les gaz d’échappement qui stagnent dans la rue
  • Des préjudices ? bien sûr que non puisque chaque soir les concerts de klaxons anime le quartier.
  • Des préjudices ? bien sûr que non, puisque les rayons du soleil parviennent à chatouiller l’espace mais eux, sans y stagner, juste entre avril et septembre , pas besoin de clim.
  • fernand_herbaut_cigarettesDes préjudices, bien sûr que non, puisque massages à domicile par les maisons qui vibrent au passage des bus
  • Des préjudices ? bien sûr que non, puisque c’est le 9 3, donc normal,  quoique il y a quand même mieux dans le 93, faut l’avouer, pas loin, juste à traverser le souterrain rénové , pourvu que ça dure (enfin un bon point) pour retrouver un environnement disons convenable, beaucoup d’efforts dans ce sens, faut le reconnaître.
  • Des préjudices ? mais quels préjudices puisque vous êtes dans l’hyper centre d’une ville d’environ 83 000 Habitants  avec tout à proximité donc on peut sacrifier, on peut raser, on peut casser, on peut circuler à temps plein, on peut stationner sans contrainte, on peut, on peut…. …pour agrémenter un peu l’environnement et la qualité de vie ?

Donc, de quoi se plaignent ces privilégiés ?  Oui mais c’est l’hyper centre du NORD, « c’est le Nord », invitation à juste y passer… à pied pour voir !

Alors,  preneur de la rue F.Herbaut où l’on construit du beau selon le futur promoteur … ?

Source : contribution externe

Publicités

La drôle soirée Verrechia à Aulnay-sous-Bois…

anatole_france_aulnayEn tant que participant à la réunion concernant le projet de construction de la rue A France , j’ai été interpellé par l’article du président d’AULNAY ENVIRONNEMENT sur le blog Aulnaycap, tant j’ai pu également ressentir ce malaise.

Jeudi 1er décembre à partir de 19h, une invitation dans ma boîte aux lettres 

Pour habiter le quartier et déplorer la situation actuelle de la rue A.France, mais aussi de tout un secteur qui se dégrade régulièrement, je me dis que la nouvelle municipalité a pris conscience que le centre ville nord ne peut plus rester dans cet état. Aussi c’est avec satisfaction que j’envisage de me rendre à cette rencontre qui m’ agrée bien :

Invitation réunion publique d’information

Rénovation et embellissement de la rue A.France.

Sûr qu’au verso de cette réunion publique, il est précisé que M.Verrechia et son équipe doivent  échanger autour de ce projet. Je m’interroge, la municipalité représentée donc par M.Verrechia, constructeur immobilier privé ?

Mais cerise sur le gâteau, un cocktail apéritif est prévu ! Alors j’y vais, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre !

Par contre, pas d’élun mais un représentant de l’administration municipale attaché à l’urbanisme aulnaysien. Mais ce qui frappe surtout, c’est une équipe autour d’un chef (ainsi qu’il se nommera), M.Verrechia, promoteur immobilier qui semble nous avoir fait l’honneur de sa présence et donc, qui amorce SA réunion « publique ».

Il démarre sur son CV, autobiographie qui permet aussitôt de séduire très rapidement son auditoire :

  • « origine italienne qui a débuté avec 3 employés, et qui en est à … (je ne sais plus), qui construit du beau dans le 9  3 …car le  9  3 mérite aussi du beau » (il fallait quand même le rappeler, ce n’est pas courant) et tout une description de haut de gamme de cette construction, enfin « un monument » de 3 bâtiments , donnant sur deux rues, 6 étages sur A.France (on nous avait promis 5 étages encore récemment, mais les temps sont durs…) et 4 sur F.Herbaut , déjà très chargée,  alors que l’on en voit 5  si l’on consulte le plan .

Sur ce dernier détail, les échanges s’emballent :  « mais non monsieur, 4 étages »……« mais alors au dessus du 4ème, qu’est-ce ? » …« des combles monsieur ».

Mais c’est bien sûr, je n’y avais pas pensé… Des combles d’un seul étage, nuance trop subtile lorsque l’on est incompétent en la matière, toutes mes excuses ! Tout cela bien entendu dans un quartier étriqué, peu aéré…on entasse mais tout à fait dans les règles du PLU!

En fait le  château de Versailles au parc Dumont.

Les participants semblent séduits devant une telle description, approuvée par l’intervention d’un jeune homme confirmant de façon très convaincante les bienfaits d’une telle construction. A penser que c’était un employé de la société Verrechia et cerise sur le gâteau, applaudit par le public.

L’ensemble des questions des participants s’est donc par la suite porté presque exclusivement sur le descriptif des appartements, les sols (moquette ou pas ?), les cuisines (équipées ou pas ?), les salles de bain (baignoires, douches…?), l’entrée (quels matériaux ?) Que du « beau » de toute façon, l’embellissement et la rénovation de la rue F.Herbaut passe donc par l’utilisation de moquette ou non.

J’ai donc assisté  davantage à une réunion de promotion d’un programme immobilier  en totale consonance avec un grand nombre de participants, à mon avis des investisseurs ? Sûr que la parole n’a pas été donnée volontairement aux personnes qui auraient pu éventuellement apporter quelques  réserves sur cette construction et des réserves, il y en aurait mais respect du PLU, rien à dire, trop tard.

Il est certain que l’on aurait préféré 5 étages,  un retrait sur le voie publique avec une telle exigüité des  trottoirs si étroits, mais  la règlementation ne semble pas le permettre? Mais à son crédit, le promoteur utilise au mieux les possibilités que lui laisse un PLU qui a toujours fait couler beaucoup d’encre, avant et après ! Un promoteur n’est quand même pas un philanthrope, c’est avant tout un commerçant bien entendu, on peut comprendre.

Et pourtant, cette réunion « publique » avait très mal débuté, ce qui a peut être jeté très rapidement un froid dans l’assistance ? En effet, à une remarque du président de l’association Aulnay Environnement », légitimement présent,  M.Verrechia sortit très rapidement de ses gongs. M. Bougourd ne faisait que juste remarquer que cette construction plongera davantage cette rue dans l’ombre, sachant qu’aujourd’hui, même sans ce bâtiment, les rayons du soleil ne sont que de passage.  Cet  réserve s’inscrivait parfaitement dans ce qui été indiqué sur l’invitation. M. Verrechia ne l’entendait pas de cet avis et ne voulait qu’une soirée à sens unique, allant jusqu’à presque agresser  verbalement le président de l’association aulnaysienne. C’est vrai quoi, un monsieur qui se permettait de ternir une description si idyllique…et pourtant ce ne fut qu’un simple constat évident !

M. Verrechia s’efforça donc de démontrer le contraire par une explication des points cardinaux, que j’avoue toujours ne pas comprendre. Mais je cherche par quel tour de passe passe, cela possible. Pourtant connaissant parfaitement bien le secteur depuis si longtemps, mais certainement moins bien que le promoteur, aujourd’hui c’était pourtant jour de soleil mais ombragé sur A . France ?

Et la réunion s’est aussi très mal terminée :

  • un participant à qui la parole avait été supprimée pendant la réunion (prémonitions peut être du staff ?) faisant remarquer pourtant que des constructions récentes lui avaient supprimé le soleil d’octobre à mars me semble-t-il. M.Verrechia le toisant à un mètre, technique bien connue au sein des formations en matière de gestion de conflits, lui répondit avec mépris qu’il n’avait qu’à partir en vacances, réponse très désobligeante voire odieuse, peut être sa véritable nature ?
  • ainsi que quelques altercations peu agréables voire violentes de la part de M.Verrechia devant le buffet qu’il offrait, je l’espère…

Grâce à cette construction, les commerçants devraient vivre la revitalisation des commerces existants, qui en auraient bien besoin.Trois nouvelles créations commerciales dans ces nouveaux bâtiments… On comprend très bien les commerçants du secteur ainsi que les riverains dont je suis que cette zone délabrée depuis plusieurs années ne pouvaient pas rester ainsi. Bien entendu, sa remise en état pourrait permettre d’attirer davantage les consommateurs… dans l’ombre ? mais revenons quelques années en arrière…

S’il est sûr que cette centaine de mètres abandonnée de la rue A.France(il y en a d’autres sur la même rue) ne pouvait rester en l’état, il faut savoir qu’il n’en était pas ainsi voilà quelques années, une telle situation a été déclenchée. En effet, c’est le projet de construction envisagé par l’ancienne municipalité qui a provoqué le départ des différents commerces qui « tournaient bien »,  en considération du peu d’avenir qui leur était donc réservé :

  • une blanchisserie (où faut-il aller pour en trouver une)
  • un marchand de cycles, certes à l’étroit
  • une sandwicherie grecque
  • une pharmacie qui a résisté à l’oppression et est toujours en place
  • sans évoquer dans un passé plus éloigné que les moins de …. ne peuvent pas connaître,  un coiffeur, un café, une poissonnerie par exemple.

Il est sûr que la fermeture des rideaux de fer devant  ces locaux s’est dégradée au fur et à mesure .

Pourquoi ? : ce projet a tant traîné, s’est plus ou moins enlisé du fait aussi de nombreuses oppositions, de recours…., notamment contre sa hauteur (peut être d’ailleurs des personnes présentes dans l’assistance… ?) , et qu’entre temps, l’ancienne municipalité a été balayée aux élections de 2014, taxée parmi tant de reproches justifiés de bétonner Aulnay.

Il est vrai qu’aujourd’hui le bétonnage passé d’Aulnay est devenu lors de cette soirée de l’embellissement et de la rénovation d’une rue, les temps changent ! bien entendu il fallait faire quelque chose et reprendre le projet.

Et enfin, à la réponse si attendue sur la question des prix au mètre carré, la clé pour les investisseurs,  les investisseurs que je ne suis malheureusement pas (chacun sa destinée), M.Verrechia  répondait avec humour… noir :

  • « 10 000 € le m2 » ,  stupéfaction immédiate,
  • « mais non, c’est à Paris, au prix du marché » retorque une personne choquée
  • « c’est à dire ? » « Au prix du marché »

L’information en restera là !!!

Il est certain que tous les habitants de ce quartier dont je suis souhaitent cet embellissement et cette rénovation de la rue A.France qui à mon avis ne passera pas que par la « belle » construction de M.Verrechia, même si c’est déjà un plus bien entendu. Mais pour être aussi réaliste, je constate malheureusement que  les nombreuses nouvelles constructions de la rue A.France, après le garage Ford  n’ont pas totalement revitalisé les commerces du secteur, que les locaux fermés depuis des années n’ont pas retrouvé de repreneur. Quelques doutes à ce sujet mais il faut positiver comme l’on dit . 

Par contre, je n’avais pas prévu pour cette soirée d’être dans un bureau de vente,  il aurait fallu le préciser afin de ne pas perdre mon temps inutilement et ainsi  faire la connaissance de ce  promoteur.

En conclusion, une réunion pour la promotion d’une vente immobilière sous le label : rénovation et embellissement d’une rue aulnaysienneorganisée et dirigée par un promoteur qui n’accepte pas les échanges (pourtant indiqués sur l’invitation) et relativement « bouillant » envers certains Aulnaysiens qui se préoccupent aussi de l’environnement et de la qualité de vie souvent altérés dans le 9   3 :  le projet humain est mal parti mais peu importe si techniquement il tient son pari, il faudra en faire un bilan dans plusieurs années.

Reconnaissance à M.Verrechia pour l’embellissement et le rénovation de la rue A.France

Source : contribution externe

Travaux immenses autour du souterrain de la gare d’Aulnay-sous-Bois et changement de circulation

Souterrain_Aulnay_Travaux_1Depuis quelques jours, les travaux s’accélèrent dans et autour du souterrain de la gare RER d’Aulnay : les engins et matériels stationnent aux alentours, et quelques modifications de sens de circulation ont eu lieu pour faciliter l’achèvement de ces travaux.

Ainsi, une partie de l’avenue Anatole France est devenue en sens unique, et la rue Fernand Herbaut revoit son flot de bus et de voitures aux heures de pointe d’antan, ce qui avait à l’époque soulevé une contestation des habitants du secteur.

Ce lundi 30 mai, le souterrain sera complètement fermé au public, il faudra enjamber la passerelle située un peu plus loin.

Une lectrice nous a envoyé quelques photos du chantier et des changements de circulation. Patience et calme seront nécessaires pour pouvoir circuler dans le secteur, notamment en fin d’après-midi où le nombre de véhicules qui transitent dans ce quartier est très important.

Souterrain_Aulnay_2 Souterrain_Aulnay_3

Des associations d’Aulnay-sous-Bois demandent un moratoire sur les constructions et plus de concertation sur l’urbanisme

Immeuble_Princet_Anatole_France_AulnayMonsieur le Maire,

    Le 3  février 2015, les représentants des associations aulnaysiennes intéressées aux problèmes du développement urbain se sont réunis et ont décidé de vous présenter deux demandes:

1/ L’adoption dans les meilleurs délais en conseil municipal d’un moratoire sur les constructions nouvelles.
 Avec la multiplication des projets, on voit que le « bétonnage » qui a alimenté le débat électoral du printemps dernier se poursuit de plus belle. Certains projets sont autorisés, d’autres sont refusés en vertu d’un sursis à statuer, selon des critères qui demeurent opaques. Le moratoire vise à obtenir une lisibilité suffisante. Ce moratoire prendrait la forme d’une annulation des modifications du PLU de 2009 concernant les zones UG (pavillonnaire) et UD (intermédiaire), soit 75% du territoire de la ville. Cela n’interdirait pas les constructions conformes au PLU de 2008, 2015  ne doit pas être une année blanche car des logements nouveaux sont assurément nécessaires.

Cette demande est motivée par le constat des effets extrêmement négatifs de ces dispositions de 2009 qui permettent en zone UG des divisions de terrain entraînant la destruction des espaces verts, des arbres remarquables et de la biodiversité, aggravant l’imperméabilisation des sols et l’exposition aux risques naturels.

    En zone UD, l’extension de la bande de constructibilité passée de 14 à 19 mètres se fait au détriment des riverains et de tous les usagers, les constructions se faisant au ras du trottoir: encaissement des rues, insuffisance des trottoirs, engorgement de la circulation. La maximalisation du nombre de logements, induisant la création de deux sous-sols de parking, majore là aussi les risques liés à la circulation des eaux souterraines et aux inondations.

2/ La mise en place au plus vite de la concertation pour la révision du PLU. Ce qui est annoncé nous paraît encore confus. Le temps qui passe est préjudiciable à la sérénité de débats techniques méritant calme et pédagogie. Les décisions ne doivent pas se prendre dans une urgence peu propice au travail collectif que vous dites souhaiter.
    Pour cela, il faut:

  • que nous soient préalablement communiqués les dossiers de base (La définition des objectifs poursuivis et celle des modalités de concertation, les documents SDRIF, PLH, CDT, ANRU, SDUC, Plan de préemption des baux commerciaux, les études en cours du plan de circulation…)
  • que soit mis en place sans délai un groupe de travail, dans lequel les signataires représenteront leur association, associés aux autres acteurs que la municipalité invitera
  • que le travail de ce groupe, dont les réunions seront au minimum mensuelles, soit organisé en différents chapitres ( besoins et création de logements, besoins d’équipements, plan général d’urbanisme, vitalité et maillage du commerce local, circulation, lutte contre les inondations..… )  
    que ce travail s’articule avec celui des conseils de quartiers, d’où remontera la perception locale des problèmes.
        

Bien sûr, ce travail, qui doit être entrepris dès ce printemps, ne peut être confondu avec l’enquête publique qui ne pourra avoir lieu qu’en fin d’année.  

    A nos yeux, c’est à ce prix qu’on pourra parler d’une vie démocratique effective dans notre commune, pour une ville pensée et développée dans l’ intérêt des habitants, présents et à venir.  

    Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos meilleures salutations

Source : collectif d’associations

Incendie rue Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois

Ces photos d’une maison située rue F.HERBAUT qui a brûlée hier soir vers 23H30 mais pas davantage de nouvelles, juste des riverains qu ont entendu 3/4 explosions ou coups de feux.

Les services techniques de la ville étaient sur place ce matin afin de sécuriser le lieu.
A signaler aussi que cette petite maison était en vente depuis au moins deux ans semble-t-il.
 
Les causes de l’incendie sont d’origine inconnue.
P1150948 P1150949 P1150950

Insécurité à Aulnay-sous-Bois : une femme et un enfant agressés par 3 malfaiteurs !!!

Police_AulnayNavrant, des secteurs qui pourtant étaient si calmes par le passé …  Tout arrive dans une société qu’il ne faut surtout pas dénoncer au risque d’ être un…..,(langue de bois oblige…) !

Pas de jaloux, surtout une uniformité déliquescente partout, mais surtout pas une uniformité ascendante, ce que les esprits chagrins s’empresseront d’amplifier…

Encore une fois (mais quelle banalité aujourd’hui), une agression physique a eu lieu ce lundi 13 octobre sur une dame et son enfant, habitant le nouvel immeuble situé Rue F.Herbaut/Impasse des marronniers, dans le sous sol du parking par trois hommes cagoulés. Ces individus s’étaient introduits certainement au moment de l’ouverture des portes automatiques….à 8h00 du matin, fallait vraiment le vouloir si tôt !

Ils ont jeté la dame à terre devant l’enfant, la menaçant avec un couteau afin de lui prendre ses papiers et bijoux, certainement dans le but de lui voler sa voiture ?

La police nationale avertie était sur place quelques moments plus tard. Il semblerait, selon les témoignages des nouveaux habitants, que l’on assiste une montée en puissance des infractions, qui  se cumulent autour et à l’intérieur de cet immeuble (vous savez, le fameux monument !).

Cela engendrera certainement une multiplication des méfaits dans le secteur…même dans une impasse, même dans ce secteur fragilement protégé jusqu’à présent, pourtant plus ou moins ignoré des services de police. Mais peut-être  malheureusement ailleurs, la situation empire également ! Il n’est pas rare d’assister impuissant à des réunions régulières en fin de soirée voire même la nuit, faisant fi de la tranquillité des riverains.Liberté vous avez dit ?

En tant que riverain, on peut demander aux services de police municipale et nationale de jeter un œil en passant dans les rues avoisinantes, certes plus passagères. Mais cela suffira t-il ?

Faut-il continuer de se féliciter de cette évolution, où l’incivilité est désormais un acte pratiquement légal ? On peut craindre d’ailleurs de voir d’éventuels commentaires compatissants. Tout  devient excusable !!! C’est bien, alors continuons…

Propos recueillis par Christian Picq

L’association de défense des riverains de la rue Fernand Herbaut interpelle les élus d’Aulnay-sous-Bois !

OLYMPUS DIGITAL CAMERABonjour,
 
Suite au courrier distribué par la mairie et concernant la circulation dans notre secteur, je souhaite vous faire part d’une première et succincte réflexion à ce sujet qui sera suivie de courriers justificatifs, demande de rendez vous et éventuellement pétition.
 
En effet, les riverains des rues F.Herbaut, 11 novembre et impasse des marronniers ont reçu:
 
« Réflexion globale sur la circulation du quartier », pourtant datée du …19 septembre 2014 et qui aurait pu faire l’objet d’un première information lors de la réunion de ce quartier du jeudi 9 octobre 2014 , évitant peut être les interventions individuelles de type  « chats écrasés » dont la réunion a été malheureusement nourrie.
 
Or, la proposition unique de changement soit la solution N°1, impliquerait que tous les véhicules(bus voitures particulières, camions…) transiteraient obligatoirement pas la rue F.Herbaut, ce qui semble invraisemblable, véritable entonnoir totalement inadapté à un tel trafic, ce qui avait déjà été l’occasion de très nombreuses péripéties et sera explicité rapidement.
J’espère que nous ne replongeons pas dans les défauts de communication que vous avez à l’occasion dénoncés et que nous avons vécus pendant 6 ans sous l’ère Ségura et me tiens à votre disposition avec d’autres riverains concernés sur la vie du quartier, et plus spécifiquement sur les rues concernées. 
 
Comptant sur vous pour une réelle démocratie de proximité, je vous prie, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus de croire en mes salutations distinguées.
 
PS: A signaler à M[NDRL : modéré par la rédaction)  la « toujours » non-résolution du stationnement de l’impasse des marronniers malgré plusieurs courriers restés sans suite au cours de ces dernières années…!
Source : Association de Défense des riverains de la rue Fernand Herbaut.

 

Chantier Bouygues rue Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois : bientôt la fin du calvaire ?

Bouygues_Herbaut_Aulnay_1Les travaux du chantier Bouygues situé rue Fernand Herbaut et impasse des Marronniers semble toucher à sa fin. Les ascenseurs seront bientôt installés. Après des mois de bruits, de blocage de la voie, de pollution des engins de chantier, les riverains pourront bientôt retrouver une vie presque normale (avec un peu de soleil en moins). Cet immeuble appelé le « Monument » aura été l’un des chantiers les plus controversés de la ville.

Nouvelles images du chantier Fernand Herbaut à Aulnay-sous-Bois

Fernand_Herbaut_Aulnay_1La rédaction vous propose de prendre connaissance de nouvelles images du chantier Bouygues situé à l’angle des rues Fernand Herbaut / Impasse des Marronniers.

La structure est quasiment terminée, l’aménagement de la cinquantaine d’appartements est en cours.

Livraison dans quelques mois.

Fernand_Herbaut_Aulnay_2

Toujours la construction béton du « Monument » de la rue Fernand Herbaut

P1140592Un riverain du secteur Fernand Herbaut désormais si controversé nous adresse une nouvelle fois cette plainte devenue coutumière.

« Récemment les riverains de la route de Bondy se plaignaient des premières nuisances concernant le démarrage de la construction, une de plus , d’un immeuble près de chez eux et notamment des bruits excessifs.

Eh bien bon courage à vous car depuis bientôt un an, les riverains de la rue Fernand Herbaut et de l’impasse des marronniers sont soumis à un régime qui risque dans ce cas de vous faire sortir de vos gonds  car ici, il faut avouer que les riverains ont fait preuve d’une grande patience en considération des nuisances permanentes subies…, bruit, blocage des voies, accessibilité, saletés, poussières …

Hier matin encore, le constructeur avait subitement décidé, certes ce n’est que la Nième fois, de bloquer l’impasse des marronniers. Pas deux minutes, pas dix mais tout le matin, les photos sont explicites.

Il a fallu téléphoner à la police municipale pour débloquer la situation … afin tout simplement d’avoir la possibilité de sortir et de rentrer chez soi ! Peut être une exigence abusive des riverains au point où nous en sommes?

P1140593Donc bon courage à vous comme à tous ceux, désormais si nombreux, qui subissent désormais des situations de désagréments qui durent et se répètent sans cesse, sans aucune considération pour les « autres ».

%d blogueurs aiment cette page :