Publicités

Archives du blog

Un élève victime d’une agression et d’une tentative de vol devant le collège Christine de Pisan à Aulnay-sous-Bois

Vendredi dernier, le 30 novembre 2018, un élève s’est fait agresser avec tentative de vol de portable devant le collège Christine de Pisan à Aulnay-sous-Bois. Les parents de la victime ont porté plainte.

Suite à l’appel de l’élève en détresse à ses parents, ces derniers ont informé l’établissement pour demander des sanctions exemplaires et un changement de collège.

Aujourd’hui, je jeune élève est traumatisé et ne va plus au collège. Les parents ont alors exigé un changement de collège, notamment en faveur du collège Gérard Philippe. Hélas le responsable du collège Christine de Pisan a indiqué que le transfert était impossible et qu’il était obligatoire pour l’élève de retourner dans l’établissement tant redouté.

Les parents se disent révoltés et souhaiteraient que les choses évoluent. 

L’enfant présente des séquelles physiques (au niveau des cotes). L’agresseur, élève également du collège Christine de Pisan, a été exclu ce lundi jusqu’à lundi prochain. Mais le conseil de discipline n’aura lieu qu’en janvier au plus tôt, et une décision clémente est redoutée par les parents de la victime.

Les parents ont rendez-vous ce vendredi après-midi à la Mairie pour discuter de cette affaire et demander un transfert vers un autre établissement pour l’élève.

Source : père de la victime

Publicités

Une déclaration d’amour à Aulnay-sous-Bois par une élève du collège Christine de Pisan

Un élève du collège Christine De Pisan, participant de l’atelier « Les arts de la langue », a rédigé une déclaration d’amour à la ville. Vous pouvez prendre connaissance de ce poème en cliquant sur l’image ci-contre.

Les collégiens de Christine de Pisan à Aulnay-sous-Bois vont-ils pouvoir rester dans leur ville ?

College_Pisan_AulnayDe gros travaux vont avoir lieu sur le collège Christine de Pisan. Si certains élèves vont pouvoir rester dans des préfabriqués, d’autres devraient être dispatchés dans d’autres collèges, à Sevran et à Aulnay. Cependant, de fortes inquiétudes ont fait bouger les autorités, et finalement, les collégiens pourraient rester étudier à Aulnay. Selon Le Parisien, la ville aurait trouvé assez de terrains libres pour y construire des infrastructures temporaires.

Vidéo : Fin de la manifestation à Aulnay-sous-Bois contre le classement des collèges Victor Hugo et Christine de Pisan

manifestation_aulnay_colleges

Vidéo

Samedi 13 décembre, à l’appel des enseignants et des parents d’élèves du collège Victor Hugo et du collège Christine de Pisan, plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés sous la pluie pour demander au gouvernement d’affecter ces collèges en zone REP+, leur permettant d’avoir plus de moyens, notamment en personnel.

Le départ de cette manifestation a eu lieu devant le collège Victor Hugo (quartier de la Rose des Vents) pour s’achever aux abords de la gare d’Aulnay-sous-Bois. sous la pluie mais dans la bonne humeur, aucun dégât n’a été signalé, la manifestation s’est déroulée pacifiquement.

Pour ce nouveau numéro, la rédaction vous propose de découvrir :

  • L’arrivée du cortège devant la gare d’Aulnay-sous-Bois, son terminus.

Pour accéder à la vidéo, cliquer sur l’image.

Les élus socialistes d’Aulnay-sous-Bois pour les protestations concernant les REP+ Collèges Christine de Pisan et Victor Hugo

socialistes_manifestation_aulnay

vidéo

Certains reprochent aux élus socialistes d’Aulnay-sous-Bois de supporter aveuglément le gouvernement de Manuel Valls et ses réformes parfois controversées. Pourtant, lors de la manifestation du 13 décembre pour demander plus de moyens aux collèges Victor Hugo et Christine de Pisan, quelques élus socialistes participaient discrètement dans le cortège (Evelyne Demonceaux, Gérard Ségura, Guy Challier…). Pourtant, des élus socialistes avaient refusé de voter un voeux aux Conseil Municipal notamment pour dénoncer les mesures proposées par la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem. Allez comprendre !

Pour visionner la vidéo prise lors de la manifestation, cliquer sur l’image.

Vidéo : Interview d’une enseignante et d’une maman du collège Christine de Pisan à Aulnay-sous-Bois

interview_pisan_aulnay

Vidéo

La rédaction vous invite à prendre connaissance d’une interview réalisée le 13 décembre d’une maman et d’une enseignante du collège Christine de Pisan en cliquant sur l’image ci-contre.

Sujets abordés :

  • REP+
  • Les difficultés
  • L’insécurité

Interview réalisée par Arnaud Kubacki

Vidéos : manifestation enseignants et parents d’élèves du collège Victor Hugo à Aulnay-sous-Bois : arrivée Christine de Pisan

college_hugo_pisan_aulnay

Vidéo

Samedi 13 décembre, à l’appel des enseignants et des parents d’élèves du collège Victor Hugo et du collège Christine de Pisan, plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés sous la pluie pour demander au gouvernement d’affecter ces collèges en zone REP+, leur permettant d’avoir plus de moyens, notamment en personnel.

Le départ de cette manifestation a eu lieu devant le collège Victor Hugo (quartier de la Rose des Vents) pour s’achever aux abords de la gare d’Aulnay-sous-Bois. sous la pluie mais dans la bonne humeur, aucun dégât n’a été signalé, la manifestation s’est déroulée pacifiquement.

Pour ce troisième numéro, la rédaction vous propose de découvrir :

  • L’arrivée du cortège devant le collège Christine de Pisan, où attendaient d’autres manifestants.

Pour accéder à la vidéo, cliquer sur l’image.

Manifestation pour l’éducation des enfants d’Aulnay-sous-Bois ce samedi : collèges Christine de Pisan et Victor Hugo

pisan_hugo_aulnayUne marche de protestation est prévue ce samedi 13 décembre :

  • 13h30 devant le collège Victor Hugo
  • 14h00 devant le collège Christine de Pisan

Cette manifestation est organisée par les parents d’élèves et les personnels des collèges et écoles d’Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois : les jolies fleurs à proximité du collège Christine de Pisan

College_Pisan_AulnayMention très bien pour les espaces verts d’Aulnay-sous-Bois, en voyant cette jolie parcelle, non loin du collège Christine de Pisan (quartier des Merisiers). Les couleurs et les formes ont été judicieusement choisies.

Aulnay-sous-Bois : Des tirs de pétard sèment la panique au collège Christine de Pisan

medium_petards« Suite aux incidents du 29, il n’y aura pas classe, ni cantine jeudi 30 mai ». C’est par un SMS émanant de la vie scolaire, que les parents d’élèves du collège Christine-de-Pisan, à Aulnay-sous-Bois, ont appris que les cours ne seront pas assurés aujourd’hui. En revanche, l’établissement reste ouvert. Un accueil sera effectué ce matin de 9 heures à midi.
Hier, vers 10 heures, des tirs de pétards à l’intérieur des locaux ont créé un vent de panique parmi les élèves. La direction a décidé dans un premier temps de regrouper les collégiens dans la cour de récréation. C’est alors qu’une deuxième série d’explosions a retenti dans la cour, semant un peu plus la confusion. « La direction a choisi de prévenir les parents, qui sont venus chercher les enfants, et de fermer l’établissement jusqu’à la fin de la matinée », explique-t-on à l’inspection académique.

Réunion avec les parents ce soir

Les tirs de pétards seraient le fait d’un petit groupe d’élèves scolarisés dans l’établissement. Affolés par le bruit, « des enfants se sont mis à pleurer », raconte l’un des collégiens. Aucun n’aurait été blessé. En revanche, l’événement a déclenché une crise d’asthme chez une fillette, incommodée par la fumée.
Mokhtaria Kebli, conseillère municipale d’Aulnay chargée de l’action éducative, s’est émue de la situation. « Je viens tout juste d’apprendre la nouvelle, déclare-t-elle, alors que j’ai passé l’après-midi avec des habitants du quartier. Nous avions parlé de tout autre chose. C’est le signe que pour eux ces phénomènes sont devenus banals. »
Ce collège réputé difficile accueille 600 élèves pour la plupart issus de la cité de l’Europe. Il est classé en ZEP (zone d’éducation prioritaire). L’élue ne s’avoue pas totalement surprise par ces débordements : « La situation sociale est devenue explosive dans ces quartiers où la paupérisation va croissante et où les moyens humains donnés aux établissements diminuent. »
Une réunion d’information avec les parents est prévue ce soir à 18 heures au collège.

Source : Le Parisien du 30/05/2013

%d blogueurs aiment cette page :