Archives du blog

Aulnay-sous-Bois : Opération Collège mort à Debussy après de graves incidents et incendies criminels

Debussy_AulnayAUJOURD’HUI, DES PARENTS d’élèves se sont donné rendez-vous devant le collège Debussy d’Aulnay-sous-Bois et appellent à une journée Collège mort. Ils viennent ainsi soutenir les enseignants, remontés depuis plusieurs jours après une série de graves incidents.

Mardi après-midi, une poignée d’élèves sont entrés dans l’enceinte de l’établissement en sautant par-dessus la grille et ont mis le feu à un arbre proche d’un bâtiment où se trouve l’atelier des Segpa (sections d’enseignement professionnel et adapté) et le dojo de sport. Deux agents du collège ont tenté d’éteindre l’incendie avec des extincteurs mais il a fallu attendre l’arrivée des pompiers pour y parvenir.

Pendant les quarante minutes qui ont été nécessaires pour circonscrire le feu, l’alarme incendie n’a pas fonctionné. Et la direction de l’établissement n’a pas procédé à l’évacuation du bâtiment. « On a appris cet incident à 17 heures, par des bruits de couloirs, explique un enseignant. Pour toute l’équipe, ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. »

Le lendemain, les professeurs de ce collège de 700 élèves classé en zone d’éducation prioritaire (ZEP) ont exercé leur droit de retrait. Hier encore, la quasi-totalité des enseignants n’ont pas fait cours et les élèves sont rentrés chez eux.

S’ils sont si mobilisés, c’est parce que les problèmes se sont multipliés ces dernières semaines au collège Debussy. Il y a deux mois déjà, des collégiens ont jeté des pierres dans le dos d’une enseignante. Il y a deux semaines, d’autres ont tenté de mettre le feu dans une salle de sciences de 3 e . Et lundi, les pompiers sont également intervenus devant l’établissement pour éteindre un incendie, au rond-point situé en face du collège. « On se sent en insécurité pour nous mais aussi pour les élèves, poursuit le professeur. Et, surtout, tous ces problèmes sont liés à une mauvaise gestion. Voire à une non-gestion du collège par la direction. »

Vent debout contre la principale du collège, en poste depuis trois ans à Debussy, les professeurs n’y vont pas de main morte et dénoncent des problèmes de communication, un manque de compétence dans la gestion administrative… et demandent le départ pur et simple de la principale.

A la direction académique, on ne tient pas à s’exprimer sur ce point. Mais on reconnaît que la « situation est complexe » et qu’un audit a été diligenté ces dernières semaines au collège pour « tenter de comprendre les différents dysfonctionnements et de trouver des solutions ». Déjà, depuis mardi, une équipe mobile de sécurité (EMS) a été dépêchée sur place pour apaiser les choses, sécuriser le collège et lancer une médiation avec les élèves.

Source et image : Le Parisien du 23/05/2014

Inauguration du Gymnase ouvert à Aulnay-sous-Bois mercredi 18 septembre 2013 à 18h30

7eme_College_Aulnay_2Dans le cadre de la construction du 7e collège d’Aulnay-sous-Bois, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec Eiffage, a construit un gymnase de 1450m² comprenant des gradins de 100 places et une infirmerie.

Partagé avec la ville d’Aulnay-sous-Bois, ce gymnase constitue le premier élément du pôle ouvert du nouveau collège. À la rentrée 2014, une maison des parents, une salle d’exposition, une salle polyvalente ainsi qu’un espace nature viendront enrichir ce pôle.

Cette inauguration aura lieu en présence de :

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis 
Gérard Ségura, Vice-président chargé de l’aménagement, du développement économique et de la reconquête industrielle, Maire d’Aulnay-sous-Bois 
Mathieu Hanotin, Vice-président chargé de l’éducation et de la jeunesse, Député de la Seine-Saint-Denis 
Jean-Louis Brison, Directeur académique des services de l’Éducation nationale 
Jacques Chaussat, Conseiller général.

Où :

Gymnase du 7e collège d’Aulnay-sous-Bois à 18 heures 30 
15 à 19 rue de Toulouse 
Aulnay-sous-Bois 

Accès : 
Bus 615 arrêt Havre-Strasbourg 
RER B arrêt Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois : Des tirs de pétard sèment la panique au collège Christine de Pisan

medium_petards« Suite aux incidents du 29, il n’y aura pas classe, ni cantine jeudi 30 mai ». C’est par un SMS émanant de la vie scolaire, que les parents d’élèves du collège Christine-de-Pisan, à Aulnay-sous-Bois, ont appris que les cours ne seront pas assurés aujourd’hui. En revanche, l’établissement reste ouvert. Un accueil sera effectué ce matin de 9 heures à midi.
Hier, vers 10 heures, des tirs de pétards à l’intérieur des locaux ont créé un vent de panique parmi les élèves. La direction a décidé dans un premier temps de regrouper les collégiens dans la cour de récréation. C’est alors qu’une deuxième série d’explosions a retenti dans la cour, semant un peu plus la confusion. « La direction a choisi de prévenir les parents, qui sont venus chercher les enfants, et de fermer l’établissement jusqu’à la fin de la matinée », explique-t-on à l’inspection académique.

Réunion avec les parents ce soir

Les tirs de pétards seraient le fait d’un petit groupe d’élèves scolarisés dans l’établissement. Affolés par le bruit, « des enfants se sont mis à pleurer », raconte l’un des collégiens. Aucun n’aurait été blessé. En revanche, l’événement a déclenché une crise d’asthme chez une fillette, incommodée par la fumée.
Mokhtaria Kebli, conseillère municipale d’Aulnay chargée de l’action éducative, s’est émue de la situation. « Je viens tout juste d’apprendre la nouvelle, déclare-t-elle, alors que j’ai passé l’après-midi avec des habitants du quartier. Nous avions parlé de tout autre chose. C’est le signe que pour eux ces phénomènes sont devenus banals. »
Ce collège réputé difficile accueille 600 élèves pour la plupart issus de la cité de l’Europe. Il est classé en ZEP (zone d’éducation prioritaire). L’élue ne s’avoue pas totalement surprise par ces débordements : « La situation sociale est devenue explosive dans ces quartiers où la paupérisation va croissante et où les moyens humains donnés aux établissements diminuent. »
Une réunion d’information avec les parents est prévue ce soir à 18 heures au collège.

Source : Le Parisien du 30/05/2013

%d blogueurs aiment cette page :